AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.   Mar 6 Déc - 17:40

■ Les Anecdotes.
の Si désormais il respecte les règles régies dans une société et s'emploie à avoir une conduite irréprochable et presque docile, son imprudence et irresponsabilité d'antan a engendré quelques dégâts. Lorsqu'il était seulement âgé de 18 ans, il est parvenu à faire intégrer sa bande d'amis à l'hôpital. Une virée en discothèque qui a fini en drame. Il était ordinaire qu'ils ingurgitent plus d'alcool que nécessaire, qu'ils brisent les limites sans se soucier des conséquences. Il traînait régulièrement avec eux, depuis plusieurs années, à faire les 400 coups ensemble. Les potes avec qui il s'est enfoncé en enfer, pour atteindre le paroxysme de l'inconscience. C'en est même étonnant qu'il n'y ait jamais eu d'accidents, à force de se tenir sur la rambarde d'un pont, totalement ivres, à exploser de rire, au point de manquer de se renverser contre l'asphalte. Cette nuit, pourtant, le Destin a décidé de leur faire payer toutes les niaiseries qu'ils ont pu commettre. Verres de trop, vitesse au-dessus de celle réglementée, et les copains qui hurlent "plus vite", et Louka qui appuie sans relâche sur la pédale d'accélération. Leurs rires se mêlent dans une parfaite harmonie jusqu'à ce qu'un virage trop dangereux ne les envoie dans le fossé. L'obscurité camouflait le sang qui s'écoulait de leurs chairs tailladées, mais le réveil brutal de chacun d'eux n'aura pas dissimulé la vérité poignante, ni même le trouble conséquent qui submergeait leurs crânes. Si lui n'est resté qu'une semaine, deux de ses amis étaient dans un état plus critique. Côtes fêlées et jambes brisées. Après plusieurs semaines de soins et rééducation, tous étaient indemnes, seulement cela n'atténuait pas la gravité de leur insouciance. Ils ont déconné, c'était une évidence. Cette soirée-là a fragilisé leurs relations censées être indéfectibles, les a bousculés au point de former un malaise entre les membres de ce semblant de tribu. Louka ne parvenait pas à les scruter en face, la culpabilité lui rongeant les nerfs. Leur amitié était malsaine, il en prenait conscience désormais, c'est pourquoi il a pris sa vie en mains. Il s'est lancé dans ce qu'il aspirait depuis quelque temps, dans l'armée. Il n'avait aucune ambition concernant les études, il était parvenu jusqu'au bac et c'était amplement suffisant pour lui. Il s'est éloigné alors d'eux, c'était préférable pour chacun de rétablir un climat posé dans leurs existences. Désireux de devenir responsable, Louka s'est mis en tête de protéger son pays, et depuis toujours, les combats le fascinent. C'est un métier qu'il pratique depuis qu'il a 18 ans et il n'envisage pas de l'arrêter, car il se sent chanceux d'avoir un boulot qui lui prend jusqu'aux tripes. Peu de gens pourraient en dire autant.

の Amoureux des animaux, il crée le contact dès qu'il en croise un dans la rue. Il en a souvent recueilli pour les protéger et les soigner, c'est ainsi qu'il a rencontré Iago, un golden retriever roux. Il s'en charge depuis 8 ans, même s'il est contraint de le laisser à Ismaël lorsqu'il part à l'étranger pour trois à six mois. C'est aussi grâce aux bêtes qu'il a croisé la route de son petit-ami, puisqu'il a assisté au concours de chevaux auquel Ismaël participait. Il prenait part à ce spectacle, en tant que spectateur, suivant son géniteur à travers le Canada pour découvrir les courses et sauts majestueux. Il trouvait les chevaux captivants, dans leur élégance et beauté, et c'était un réel plaisir de suivre les parcours des yeux. Son père étant le directeur d'un centre équestre à Ottawa, il lui a naturellement transmis sa passion, le faisant monter dès son plus jeune âge. Il lui arrive encore de savourer une balade, de parcourir le centre de son amant pour prodiguer quelques caresses aux chevaux. Pourtant, il ne parvient pas encore à rejeter la viande. Le végétarisme n'est pas recommandé en combat, il dévore donc ces doses de protéines pour obtenir des forces supplémentaires. Il réduit autant qu'il peut car il n'est pas ignorant concernant la maltraitance subie par les animaux. C'est toutefois un bonheur de retrouver les plats végétariens de Ismaël quand il revient dans leur cocon.

の Il a pris l'habitude d'écrire des lettres à son amant et sa famille lorsqu'il quitte le pays pour un autre. C'est un besoin maladif de s'exprimer, de prendre et donner des nouvelles. C'est obligatoire pour garder la forme loin d'ici.

の Louka, il parle peu de ses expériences à l'étranger, des morts qui se succèdent devant ses yeux. Il ne croit pas que la parole soit réparatrice, qu'elle peut soigner les plaies qui lacèrent sa poitrine. Il dissimule les faiblesses qui se forment au sein des combats, surtout celle reliée au décès de son acolyte, du frère d'armes avec qui il avait tissé ce genre de lien éternel. Ils étaient complices, échangeaient des taquineries, les dernières blagues à la mode, des histoires sur leurs vies, sur la femme de Christian, sur Ismaël. Ils se soutenaient dans les coups durs, dans les baisses de moral intensives, partageaient des choses qu'il serait impossible de décrire pour lui, ou même de vivre dans un quotidien civil. C'est une affliction qui lui ronge encore le cœur car perdre cet homme a chamboulé son âme. Il ne l'a jamais évoqué en profondeur, il a seulement annoncé sa mort à Ismaël, pour le prévenir de l'air morose qui l'habiterait durant les jours suivants. Il ne parvient pas à exprimer ce qu'il ressent, même si cette tragédie remonte à l'année dernière ; sans doute parce qu'il n'a pas encore guéri de cette blessure, sans doute parce qu'il ne s'est pas encore attribué le pardon, jugeant qu'il ne lui revient pas. Il n'a pas su le protéger, et ses rires se sont éteints par une balle logée dans son front. Il se contente d'appliquer les règles que l'armée lui a inculquées, telles que la protection, la prudence, mais cette fois il a échoué.

の Il est revenu de Syrie il y a quelques semaines, après une lutte incessante contre Daesh. Les horreurs qui le hantent, les cadavres de ses collègues ou des civils en tête, loin de s'imaginer qu'un désastre s'est abattu aussi dans la vie de son amant. Il a dû affronter un deuil plus conséquent que la mort de tous ces gens. Le deuil d'un corps énergétique pour s’accommoder à de la chair inerte.

Il n'est pas retourné à Calgary, mais a emménagé à Vancouver, puisque son amant s'y est installé, même sans raisons apparentes. Tourmenté par son manque d'enthousiasme dans ses lettres qui ne présumaient rien de bon, Louka a jugé préférable de revenir une semaine à l'avance plutôt que tisser des idées erronées et persistantes au creux de son crâne. Il a découvert son fauteuil roulant, ses jambes paralysées... Les illusions se sont brisées en même temps que la confiance qu'il lui portait. Autant dire que Louka s'est laissé entraîné dans cette tempête déchaînée, quitte à perdre sa dignité... Il a trahi son amant à son tour, influencé par les effluves de l'alcool, l'a trompé. Un mal pour un bien... perte de stabilité pour mieux la retrouver. Ils l’espèrent tous les deux et se battent en ce moment même pour se consumer de cet amour pur et inaltérable qui les a envahis pendant près de sept ans.


■ Les Tocs & Manies.
の Depuis cet accident de voiture qui l'a remis en question, Louka se limite à un verre d'alcool à de rares occasions. Il ne tient plus à dépasser ses limites, à reprendre une position indélicate, à commettre des erreurs irrécupérables. Il se contente d'un verre de vin ou une bouteille de bière. Il a en effet une vie saine : alimentation équilibrée, peu d'alcool, beaucoup de sports, et il a trouvé son équilibre dans ces réglementations. の Il s'accorde de temps à autre une cigarette, plutôt avec ses frères d'armes pour décompresser ensemble, après une journée étouffante ou exténuante. の Il est très familial même s'il n'est pas démonstratif avec les membres de sa fratrie. Ils sont de ceux pour qui il démontre une loyauté imparable, une surprotection qui pourrait coûter beaucoup au malheureux qui en blesserait un. Il se rend à un dîner familial chaque fois qu'il est en permission, de Vancouver (autrefois Calgary) jusqu'à Ottawa, pour retrouver son grand-frère et ses deux petites sœurs, et ses parents, chaque fois plus aimants et enjoués de les revoir. Parfois, il doit les écarter de son existence quelques mois, lorsqu'il s'envole pour l'armée, et il doit admettre que chacun crée un manque au creux de sa poitrine. Ils sont sa force au quotidien, ceux qui lui ont permis d'accepter celui qu'il est et qui lui apportent un brin de fraîcheur. Pour cette raison, il aimerait bien aussi construire sa propre famille, un jour, qui coïnciderait à l'image idéale qui s'est forgée dans son crâne. La cohésion et la compréhension sont les clés d'une famille soudée et il a l'intention d'en user avec la sienne. の Depuis qu'il est gosse, les sensations fortes rythment son quotidien. Louka ne se résigne jamais à éprouver de l'ennui, il s'obstine même à le dépasser. Comme il affronte ses peurs au quotidien, dont une qui, étonnamment, était celle du vide auparavant. Il rend son existence fascinante, au lieu de se contenter d'insipidité. Il lui arrive aussi d'être casanier, de se poser toute une journée devant des films, ce qui lui transmet immanquablement du plaisir. En perpétuelle quête de ce frisson de la vie, qui s'insinue contre sa peau lorsque les sensations vives le submergent, il expérimente et savoure. Le parachute, les courses automobiles et l'escalade ne lui sont plus inconnus et lui procurent une dose d'extase incomparable. C'est pourquoi son métier de militaire le comble, car le danger et l'adrénaline sont au cœur de ce domaine. Il lui est nécessaire d'être actif, de ressentir une pointe d'appréhension lui enflammer les entrailles. Tout ça le rend incroyablement vivant et cela n'a pas de prix. の Concernant ses passions, Louka apprécie les musiques modernes, mais il écoute encore des vinyles et du vieux rock. Il joue de l'harmonica, principalement quand il est entouré de ses frères d'armes, pour apporter de la chaleur au creux de leurs cœurs. の Il exerce beaucoup de sports pour garder la forme et développer sa musculature, tels que la boxe, le surf (même s'il n'est pas à un niveau expert, il progresse), la course à pied et l'athlétisme, qu'il pratique dès qu'il échappe au combat. の Il n'est pas un adepte des livres, de ce qui est trop intellectuel comme les films indépendants ; il préfère largement les blockbusters emplis d'action et d'effets spéciaux. C'est un grand fan de l'univers Marvel, et tout ce qu'il parcoure des yeux, ce sont des bandes dessinées. の Il a une passion qui est de créer de ses propres mains, comme des meubles en palettes ou des petites figurines. Lorsqu'il est à l'étranger, il use de pierres ou de morceaux de bois pour former des petites statuettes avec son couteau laguiole. の Il se délecte de la vie même s'il frôle fréquemment la mort du bout de ses doigts. Il cultive des petits plaisirs uniques qui favorisent son bonheur. Fumer une cigarette sur la terrasse d'un bar, à de très rares occasions ; voler un bout de glace d'Ismaël ; cueillir un fruit qui passe sur son chemin et le déguster ; boire sa bière à la bouteille ; grimper un arbre pour avoir un aperçu global ; tester de nouvelles expériences chaque jour. の Borné, joyeux, sociable mais réservé et discret en groupe, très modeste, calme, simple, courageux, sensible (au fond, même s'il le dissimule), bienveillant, taquin, loyal (trop), très franc, impulsif, passionné, attentionné, insatiable concernant les sensations fortes et le danger, impatient, direct, quelque peu conformiste ; rigide par rapport aux règles régies dans une société, maladroit, lucide mais un brin rêveur au sujet de l'amour, orgueilleux sur certains domaines, protecteur, mystérieux sur ses sentiments, optimiste sans prise de tête, confiant, allergique aux mensonges, colérique lorsque des faits le dépassent, taquin, indépendant, malin. の Il est souvent au cœur du centre équestre où se situe Horian, le cheval de son amant, pour l'entraîner de nouveau, se balader et en prendre soin, étant donné qu'Ismaël ne peut plus vraiment en prendre soin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.   Mar 6 Déc - 17:41

à vous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.   Mar 6 Déc - 21:16

Si quelqu'un touche, je mords.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.   Mer 7 Déc - 9:49

Possessif. Je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.   Sam 20 Mai - 20:04

Mon "petit" Remo <3:
 

Tu aimes les animaux, Remo aussi, il a même adopté récemment un bébé chien, (j'ai aussi demandé un lien a ton homme) je pourrais te connaitre par lui ? (ou inversement toi qui m'a présenter a lui?)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.   

Revenir en haut Aller en bas
 
louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» louka + l'avenir derrière nous et l'univers entier.
» Ce que l'avenir nous réserve
» Où nous situons-nous ?
» Entorse au Destin > Le passé est derrière nous.
» Loreena&Gideon ▬ L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ♥ [END]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: Boites à Archives :: Présentations archivées & co-
Sauter vers: