AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 [DC] I’m not crazy, my mother had me tested

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 31/03/2018
☇ Messages : 7
☇ Pseudo : Papy
☇ Vos DC : Leland et Bo
☇ Avatar : Jim Parsons
☇ Crédits : Till the end of time
☇ Âge : 31 ans



MessageSujet: [DC] I’m not crazy, my mother had me tested   Sam 31 Mar - 17:43


Feat Jim Parsons ©️️ Till the end of time.

Kelly Stansfield
I like your shoes... BAZINGA ! I don’t care.

nom : Stansfield prénom : Kelly âge : 31 ans lieu de naissance : Beaumont, East Texas nationalité : Américaine occupation : Chercheur à l’université de Vancouver statut civil : Célibataire orientation sexuelle : Euh… Sud-Nord ?


— Les petits détails croustillants.

Kelly Lee (oui oui, ils ont osé) Stansfield est issu de l’union, plutôt hétéroclite, de Mary Worthy, femme au foyer et fervente catholique, et de George Stansfield, alcoolique. Il a, à son grand regret, partagé un utérus avec sa sœur jumelle pendant 9 mois qu’il suspecte d'ailleurs encore à ce jour d’avoir voulu se débarrasser de lui à ce moment-là, et ce par pure jalousie. Leur mère les a élevé dans l’amour de Dieu, et leur père dans l’amour du whisky, jusqu’à ce qu’il décède alors que les jumeaux venaient tout juste d’avoir cinq ans. Amen.
S’il était choyé à la maison (du moins par sa mère), c’est à l’école que les ennuis commencèrent pour Kelly. Son prénom déjà suscitait pas mal de moqueries chez ses petits camarades,  et comme ils étaient de surcroit « plus stupides que des tabourets » (selon ses dires), il devint rapidement l’élément central de nombreux jeux de récréation, parmi lesquels le Chicken-leg Challenge (qui consiste à passer la totalité de la récréation sans son pantalon), le Captain Nemo Challenge (ni plus ni moins qu’une épreuve d’apnée dans la cuvette des toilettes) et le non moins fameux bien que plus local Vietnam Revival (où il était affublé d’une perruque à mi-chemin entre Bruce Lee et Mireille Matthieu et où il était poursuivi par l’ensemble de ses petits camarades pour être bastonné jusqu’à l’intervention - pas toujours zélée - des adultes). De cette enfance idyllique il gardera une surprenante capacité à grimper aux arbres et l’intuition qu’il lui serait extrêmement profitable de ne pas trop s’éterniser dans les petites classes.
Heureusement pour lui, Kelly était un élève extrêmement brillant. Du genre génie-brillant, ce qui l’aida dans son projet de minimiser son temps au milieu de ses « congénères ». Dès 7 ans il corrigeait ses profs quasi-quotidiennement (ce qui en y réfléchissant pourrait expliquer leur relative permissivité en ce qui concernait les jeux pratiqués dans la cour de récréation). Il entra à l’université à 11 ans, en sorti à 14 summa cum laude (pour ceux d’entre vous qui ne savent pas ce que ça veut dire, il ne saurait trop vous conseiller d’investir dans un Gaffiot, d’avance merci). A partir de là il se mit à travailler sur son doctorat en physique théorique, qu’il obtint également dans des temps record. Sa carrière semblait toute tracée : directeur de recherche à 20 ans, Prix Nobel à 25 et maître du monde à 30.
Sans doute à cause de la jalousie qu’inspire son intelligence, il doit bien cependnt reconnaitre que sa trajectoire n’est pas celle qu’il avait espérée. S’il était bien devenu directeur de recherche à l’université de Caltech, le Prix Nobel se refusait pour l’instant à lui (malgré son attribution fréquente à des scientifiques de seconde zone année après année, toujours selon lui). Fin 2016, sa carrière prit un virage radical, un peu malgré lui : un créationniste venait d’être élu Président des Etats-Unis. Si sa mère voyait là exaucer ses plus ferventes prières, Kelly lui manqua crever d'un infarctus en l'apprenant ! C’était comme si l’East Texas de son enfance avait envahi l’ensemble du pays. Du jour au lendemain il prit ses cliques et ses claques et migra à Vancouver, où un poste de chercheur lui fut rapidement confié à l’Université.
Il a emménagé dans un grand appartement et il est à la recherche de colocataires. Il a d’ailleurs posté des messages sur plusieurs sites internet, avec la mention « Envoyer CV et lettre de motivation au format PDF à kellystansfield@gmail.com. Pas plus de deux pages. Présentations powerpoint acceptées et même encouragées. Les entretiens commenceront dans deux semaines. » Avis aux amateurs.

pseudo/prénom : Papy âge : Entre 11 et 31 ans. pays : France double compte : Leland et le beau Bo Comment as-tu connu le forum ? : J’y suis déjà. Un dernier mot : SALSIFI !



Dernière édition par Kelly Stansfield le Dim 1 Avr - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 04/08/2017
☇ Messages : 31
☇ Pseudo : C.
☇ Vos DC : lydia, andy & berlioz
☇ Avatar : Cindy Kimberly
☇ Crédits : schizophrenic
☇ Âge : 21 ans
☇ Statut : célibataire
☇ Occupation : ballerine
☇ Habitation : ouest





MessageSujet: Re: [DC] I’m not crazy, my mother had me tested   Dim 1 Avr - 0:23

Oh le bon choix d'ava !
Rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
50 Nuances de Sybil
avatar
50 Nuances de Sybil
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 19/02/2017
☇ Messages : 357
☇ Pseudo : Ilffy
☇ Vos DC : Sybil Todd & co.
☇ Avatar : Emeraude Toubia
☇ Crédits : Ava ; Ilffy + signa ; Bat'phanie
☇ Âge : 26 ans, née le 18 avril 1991
☇ Statut : Célibtaire, ou alors en couple avec la bouffe. Au choix.
☇ Occupation : Championne de boxe, je peux vous ratatiner en moins de deux. BOOM !
☇ Habitation : Quartier nord

LISTING DE MA SCHIZOPHRÉNIE


If you tell me to fight like a girl, I'll fight like a girl. I will show no mercy and reign havoc on everything, I will rage and burn, after all... You asked for it.

L'amitié ? C'est quand vous pouvez frapper à cinq heures du matin à la porte d'un ami pour lui dire : « J'ai tué quelqu'un » et qu'il vous répond tranquillement : « Faisons disparaître le cadavre. Où est-il ?»

«-We're sisters. We're in each others lives for good.
-Hell, I couldn't even keep you out of my afterlife.»


Ceux qui pensent que la place des femmes est dans la cuisine ne doivent probablement pas trop savoir quoi faire avec elles au lit.
☇ RPs + Liens : Jamie ➸ meilleur ami
Zoella ➸ meilleure amie virtuelle et maintenant réelle
Rafael u can't touch this
Leland ➸ connaissance, j'essaye de lui faire comprendre le principe des boîtes de nuit mais il a toujours pas compris que je ne lâcherai pas l'affaire si facilement
Elias ➸ oups ? [suite du lien à venir, on se calme hé]


http://www.revolutionrpg.net/t1726-sybil-x-je-parle-trois-langues-l-anglais-le-second-degre-et-les-sous-entendus-sexuelshttp://www.revolutionrpg.net/t3569-sybilco-avant-j-etais-schizo-mais-depuis-nous-allons-mieux

MessageSujet: Re: [DC] I’m not crazy, my mother had me tested   Mar 10 Avr - 22:54

Rebienvenueeee à la maison papy

bon tu sais déjà que j'adore alors je ne tarde pas à te valider, ta couleur ne tardera pas !


I'm always the winner
je parle trois langues ; l'anglais, le second degré et les sous-entendus sexuels ▬ Sybil Todd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [DC] I’m not crazy, my mother had me tested   

Revenir en haut Aller en bas
 
[DC] I’m not crazy, my mother had me tested
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luxina ► i'm not crazy my mother had me tested
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: GESTION DE VOTRE PERSONNAGE :: Présenter son Personnage :: Présentations validées-
Sauter vers: