AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ♡ cold little heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ♡ cold little heart   Mer 7 Fév - 18:11


Feat emma stone ©️️ sadie-sinks.

Abigail Fawkes
Here's to the ones who dream, foolish as they may seem.

nom : fawkes. prénom : abigail. âge : abigail a 28 ans.. lieu de naissance : new york. nationalité : américaine. occupation : serveuse. statut civil : elle est célibataire depuis six ans. orientation sexuelle : hétérosexuelle.


— Les petits détails croustillants.

Abigail est née le 13 avril 1989 à New York. Elle vient d'un milieu aisé, elle n'a jamais manqué de rien. Elle est née trois ans après Bessie, sa sœur aînée. Elle ne s'est jamais vraiment bien entendue avec sa grande sœur. Il faut dire que le favoritisme de son père envers sa première fille n'avait pas arrangé les choses. Celui-ci a toujours eu tendance à favoriser Bessie. Il ne s'en est peut-être pas rendu compte au début. Il avait également prévu que Bessie reprenne les rênes de son entreprise. Qui plus est, Abigail était une rêveuse, comme sa mère. Il ne l'avait donc jamais vue comme une potentielle héritière.
Abigail a toujours été une fille assez timide. Quand elle était petite, elle n'avait que très peu d'amis. Sa timidité lui avait même valu quelques problèmes avec certains élèves qui savaient très bien qu'elle n'avait pas tendance à riposter quand on l'ennuyait.
Elle a toujours été une élève modèle, elle a toujours voulu rendre ses parents fiers. Il faut dire qu'avec des parents comme ceux d'Abigail, il y avait intérêt à être à la hauteur. En effet, les Fawkes sont un couple très respecté à New York. En voyant toute l'attention que son père portait à Bessie, Abigail a fait de son mieux pour montrer à son père qu'elle était capable, elle aussi, de réussir. Quant à sa mère, elle n'a jamais eu besoin de lui prouver quoique ce soit. Abigail a toujours été très proche de sa mère, peut-être parce qu'elles se ressemblaient beaucoup. Abigail l'a toujours admirée.
Bien que sa famille s'en sortait très bien financièrement, Abigail a toujours gardé les pieds sur terre. Sa mère ne voulait pas qu'elle finisse comme tous ces gosses de riches qui ont grandi sans connaître la vraie valeur du travail et de l'argent. Il était impensable pour ses parents qu'Abigail et Bessie ne travaillent pas. Le fait qu'elles venaient toutes les deux d'un milieu aisé n'était pas une raison pour se la couler douce.
Quand elle avait quinze ans, elle a commencé à se rapprocher de son meilleur ami, Joshua. Ils ont fini par sortir ensemble. Ils ont été en couple pendant six ans.
Elle a étudié à Dartmouth. Elle a d'abord fait des études de gestion, pour faire plaisir à son père. Seulement, elle s'est ramassée aux examens et elle s'est rendue compte que ce n'était pas les études qu'elle souhaitait faire. Elle a alors décidé de faire des études de littérature.
Elle est passionnée de littérature depuis qu'elle est toute petite. Elle a toujours le nez fourré dans un bouquin. Son rêve était de devenir romancière.
Joshua a rompu avec elle lorsqu'elle avait 22 ans. Cette rupture fut dure à accepter mais elle a fini par comprendre qu'ils avaient tout simplement grandi et qu'ils ne se correspondaient plus.
Après avoir eu son diplôme, elle a enchaîné les petits boulots tout en se consacrant à son premier roman. L'idée de ce bouquin lui est venu à l'université mais elle n'a jamais trouvé le temps, ni le courage de vraiment se lancer. Elle a essayé de s'en sortir sans l'aide de papa et maman, d'autant plus que son père ne soutenait pas du tout son choix de carrière. Il avait tout simplement décidé de ne plus s'intéresser à la vie professionnelle de sa fille. L'écriture de son bouquin lui a pris un an. Elle a donné le meilleur d'elle-même, elle a passé ses journées et ses nuits à le rédiger. Elle a passé des heures à le lire et à le relire, à corriger ce qui n'allait pas. Elle voulait que ce livre soit parfait. Ensuite, elle a contacté des tas de maisons d'édition. Elle a passé un an et demi à faire ça. Malheureusement, elle n'aura jamais l'occasion de savoir si ce livre aurait marché ou non. En effet, soit elle avait reçu des lettres négatives d'éditeurs, soit elle n'en avait pas reçu du tout.

Il faisait un temps de chien dehors, il avait plu pendant des heures. Abigail traîna des pieds tout en se dirigeant vers la porte d'entrée. Après être entrée chez elle, elle resta plantée dans le couloir. Elle était trempée, les gouttes d'eau qui tombaient de ses vêtements commençaient à inonder le sol. Elle n'avait plus la force de bouger, ni de parler. Elle tenait son sac d'une main, une lettre de l'autre. Cette lettre, c'était celle de la dernière maison d'édition qu'elle avait contactée. C'était sa dernière chance. La réponse était négative, encore une fois. C'était fini. Son rêve s'était brisé. Elle qui a toujours voulu devenir écrivaine, il fallait se rendre à l'évidence, c'était un échec. Elle n'avait plus la force de se battre.

Après un long moment, elle se décida enfin à enlever son manteau et ses chaussures. Tout en continuant de traîner des pieds, elle se dirigea vers le salon où son père et sa mère se trouvaient. Oui, elle vivait à nouveau chez ses parents. Elle n'arrivait plus à s'assumer financièrement, car l'écriture de son livre lui avait pris tout son temps et elle a dû quitter certains jobs. Ses parents avaient donc accepté qu'elle revienne à la maison. Elle traversa le salon sans dire un mot et elle se dirigea vers la cuisine. Elle sentit que sa mère la suivait du regard mais elle ne prêta pas attention à elle. Elle n'était pas d'humeur. Elle se servit un verre d'eau. Elle entendit des bruits de pas derrière elle et quelques instants plus tard, sa mère apparut près de la porte. Cette dernière hésita à prendre la parole en voyant le regard de sa fille. Abigail décida alors de rompre le silence. C'est fini, maman. J'arrête tout. Elle n'eut pas besoin d'en dire davantage, sa mère comprit tout de suite. Cette dernière s'avança alors et elle la prit dans ses bras sans dire un mot. Sa mère la connaissait très bien, elle savait qu'il lui était impossible de parler maintenant, que les mots qu'elle avait prononcé lui avait écorché la bouche. Abigail sentait que les larmes commençaient à monter. Elle se mit alors à sangloter dans les bras de sa mère. Ses pleurs se stoppèrent net quelques minutes plus tard. Qu'est-ce qui se passe ici? Son père était entré dans la pièce. Abigail essuya rapidement ses larmes et elle se dirigea vers le salon. Rien. Son père la suivit, elle sentait bien qu'il n'allait pas lâcher l'affaire. Tu pleures et tu vas me dire qu'il n'y a rien. Abi ne savait pas quoi lui répondre. Une partie d'elle avait envie de l'envoyer paître mais elle savait aussi qu'elle devait rester polie, il était son père après tout. Elle se tourna vers lui et elle vit l'air perplexe que son père affichait. Parce que ce qui m'arrive t'intéresse maintenant? L'expression sur le visage de son père changea. Il fut un petit peu étonné de la réponse de sa fille, il fronça ensuite les sourcils. Qu'est-ce que c'est censé vouloir dire? Abigail avait envie de prendre ses jambes à son coup, c'était la première fois qu'elle avait osé dire ce qu'elle pensait à son père. Elle sentit que ce n'était peut-être pas le bon moment pour lui en parler mais elle réalisa également que ça allait sûrement être la seule occasion où elle pourrait lui tenir tête. À ton avis? Tu sais très bien de quoi ce que j'ai voulu dire, dit-elle d'un ton sec. Tu as gagné papa, tu avais raison sur toute la ligne. Je ne suis qu'une ratée, j'ai lamentablement échoué. Mais ça, tu le savais déjà, n'est-ce pas? Un long silence s'installa. Son père ne la lâcha pas du regard. Plusieurs émotions semblèrent traverser son visage. Il y avait de la colère, c'est sûr. De la tristesse, aussi. Quelques secondes plus tard, le téléphone de son père sonna. Ce dernier hésita à prendre l'appel. Le temps passa et la sonnerie commença à agacer Abigail. Elle décida de prendre le téléphone. C'est alors qu'elle vit le prénom de sa sœur sur l'écran. Vas-y, réponds. Tu ne veux pas manquer l'appel de ta fille chérie. Oui, c'était bas, mais il était enfin temps pour elle de dire ce qu'elle avait vraiment sur le cœur. Son père voulut lui répondre mais Abigail ne lui en laissa pas le temps, elle fila directement dans sa chambre.

Elle a 28 ans à présent et elle mène une toute autre vie. Elle a quitté New York. Après sa discussion avec son père, les choses sont devenues compliquées entre eux. Celle-ci a décidé de rejoindre une cousine à Vancouver il y a cinq mois. Depuis l'échec de son premier roman, elle n'a plus d'inspiration. Elle a décidé d'abandonner son rêve. Elle s'est trouvée un job de serveuse, ce qui lui permet de s'assumer toute seule. Elle ne regrette pas du tout d'avoir emménagé ici. Elle adore cette ville et l'ambiance qui y règne. Elle a l'impression d'y trouver enfin sa place.

pseudo/prénom : moonshadow. âge : 25 ans. double compte : aucun. Comment as-tu connu le forum ? : bazzart.



Dernière édition par Abigail Fawkes le Mer 7 Fév - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♡ cold little heart   Mer 7 Fév - 19:25

Bienvenue parmi nous sur Révo

Alors avant de te validé, il faudrait que, tu mettes l'occupation et non les origines de la demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♡ cold little heart   Mer 7 Fév - 19:32

oups, j'ai eu un bug sorry c'est modifié :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♡ cold little heart   Mer 7 Fév - 19:33

Perfect

Je te valide donc demoiselle, bon jeu parmi nous, une admin te mettra ta couleur, mais, tu peux poster ta fiche de lien, poster sur celle des autres et rp'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♡ cold little heart   Mer 7 Fév - 19:35

Merci beaucoup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♡ cold little heart   

Revenir en haut Aller en bas
 
♡ cold little heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» The way of the heart.
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: Présentations archivées & co-
Sauter vers: