AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (tom) ▲ first date

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Mer 6 Déc - 20:51


Tu ne pensais pas à mal en le repoussant. À vrai dire, cela te semblait juste la bonne chose à faire. Pour ne pas se précipiter, ne pas replonger, pour être sûr de bien désirer les mêmes chose s que lui. Ça peut paraître difficile à comprendre, mais pour toi, ce rendez-vous représente bien plus que n’importe quel mot que tu peux coucher sur le papier, bien plus que n’importe quel autre instant. Alors l’entendre s’accorder avec toi est un soulagement. Il t’arrache même un léger sourire, avant que tu ne lèves les yeux au ciel. Tu n’es pas si grand que ça. Alors que son index se pose sur tes lèvres, tu l’embrasses. Tu t’éclipses un instant, espérant que ce que tu as à lui offrir lui plaise. Ce n’est certainement pas ton meilleur roman, mais c’est le plus personnel, le plus vrai, le plus dur, aussi. C’est celui qui t’a demandé le plus de travail, celui qui t’a valu le plus d’insomnie, le plus de doute. Ce roman n’a pas été seulement une histoire à raconter, mais une véritable thérapie, quand bien même ce n’était pas son objectif. « Je ne voulais pas qu’il manque un bouquin à ta collection. » Si collection il avait gardé. De plus, c’était aussi l’occasion de lui faire lire le premier jet d’un nouveau projet. Comme avant. Tom a toujours été le premier lecteur. Ton tout premier lecteur. Tu ne faisais confiance qu’à lui pour juger tes ouvrages. Et encore, au jour d’aujourd’hui, il est le seul à lire tes mots avant que le livre ne soit abouti. « Je t’y ferais penser. C’est promis. » Et tu prendras cette mission à cœur. Comme chaque fois qu’il était question de lui. Tu as tout juste le temps de caresser sa joue qu’il te vole un baiser. Tu ne vas pas t’en plaindre. Bien au contraire. Tu attends le suivant avec impatience.

Pendant que les légumes cuisent lentement dans la poêle, tu le regardes lire les premières lignes, avec un peu d’appréhension. Et si ça ne lui plaisait pas ? Tu te ronges les ongles, et sa question te percute. « J’espère qu’il te plaira. En tout cas. » Tu  ne sais pas encore comment il finira, mais certainement mieux que le précédent. Tu t’approches de lui et embrasses le sommet de son crâne. « Il est trop tôt pour faire des promesses. On devrait simplement profiter de l’instant présent, ok ? » Se montrer l’homme fort est plus difficile que tu ne l’aurais penser, mais tu dois te montrer présent pour lui, disponible. Il en a plus besoin que toi, désormais. « C’est la première fois que je cuisine depuis- » Depuis votre rupture. Tu n’as plus eu le goût de cuisiner, de mettre un seul pied dans la cuisine, ou même de préparer un simple couvert pour toi. Les boîtes de nouilles chinoises, de pizzas et même de tacos et kebabs avaient fini par s’amonceler sous le couvercle de la poubelle. Tu disais ne pas cuisiner pour ne pas perdre de temps sur celui, précieux, que tu dédiais, consacrais à l’écriture de ton roman, mais ce n’était pas la réalité. Tu ne voulais pas que des souvenirs refassent surface pour le simple fait de faire fondre une noisette de beurre dans le fond de la poêle. Une fois le repas prêt, tu sers les assiettes avant de venir les poser sur la table. « Bon appétit. » lui souris-tu. Le repas se passe doucement. Tu lui offres quelques compliments, quelques douceurs sur le choix de sa chemise, de son parfum, de ses beaux yeux d’une couleur si particulière. Tu espères tant que cela vous mènera quelque part. Que ce rendez-vous n’est pas un espoir pour rien.

À la fin du repas, tu te lèves et débarrasses la table sans lui laisser l’occasion de t’aider. Il doit se reposer, prendre soin de lui. Tu déposes le tout dans la cuve de l’évier, puis reviens vers lui sans attendre plus longtemps. Tu t’approches de sa chaise et lui tends la main. Tu l’aides à se relever, l’attirant vers toi. Lui résister devient difficile. Dans le fond, tu lui as sans doute déjà pardonné. Ta main se glisse dans sa nuque, alors que l’autre se pose dans le creux de son dos pour presser son corps contre le tien. Tes lèvres viennent chercher les siennes pour un tendre baiser. « Je n’ai plus envie de te lâcher. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Mer 6 Déc - 22:42

isaac ∞ tom
Bordel. Comment avait-il pu garder une ligne pareille sans avoir cuisiné un seul plat depuis leur rupture ? Se contenter de bouffe rapide, de plats tout préparés, il avait dû faire sacrément de sport pour garder la forme ! Tom se sentait vraiment coupable. Il avait rendu Isaac tellement malheureux. Et puis il s’était rendu malheureux lui-même par la même occasion. Ils avaient perdu tellement de temps, du temps qu’ils ne rattraperaient probablement jamais. Quel gâchis. « Je vais te réapprendre à bien te nourrir moi, tu vas voir. Et te faire plein de bonnes choses à manger. » Il sourit. La prochaine fois ce serait lui qui ferait à manger, c’était décidé. Tom avait peur d’une chose cependant. Qu’Isaac ne se laisse pas chouchouter. Qu’il ne laisse pas Thomas prendre soin de lui. Non par rancune, mais parce qu’il considérait désormais Tom comme le plus faible des deux. La pitié c’est ce qu’il avait cherché à éviter depuis toutes ces années. Il espérait sincèrement ne jamais en lire dans les yeux d’Isaac ou bien il ne s’en relèverait pas. Tom ne voulait pas d’un traitement différent des autres. Qu’Isaac ne lui cède tout parce qu’il était malade.

C’est un peu ce qu’il se produisit quand, une fois le repas fini, Isaac se précipita de débarrasser la table sans laisser à Tom la possibilité de l’aider. Le garçon fit la moue en le regardant faire, trouvant que c’était plutôt mauvais signe comme comportement. Mais soit... Ce n’était que la première fois, peut-être juste une gentille attention, alors il ne dirait rien. Ils auraient tout le temps d’en parler plus tard pour ne pas gâcher cette soirée.
Il attrapa la main de son homme et se releva, retrouvant alors le sourire contre lui. Quand il le regardait dans les yeux, Tom oubliait tout. Leur rupture, la maladie. Ils étaient seuls au monde pour son plus grand bonheur. Le regard d’Isaac était en tout cas bien différent des dernières fois où ils s’étaient croisés. Plus léger. Moins triste. C’était bon signe même si Tom avait toujours peur qu’il ne fasse machine arrière et ne change d’avis à propos d’une éventuelle deuxième chance. « Alors ne me lâche pas. Jamais. » C’était une demande. Une subtile supplication. Il attrapa de nouveau ses lèvres pour un doux baiser, puis, quand la musique lui vint aux oreilles, eut une idée. Une envie, même. Il se mordit la lèvre. « Est-ce que tu m’accorderais une petite danse ? » Comme dans les films. Il le tira doucement dans la pièce d’à côté où ils auraient toute la place pour danser.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Mer 27 Déc - 13:17


Peut-être que cette soirée ne se passe pas comme tu aurais pu l’imaginer, mais elle n’en est que plus délicieuse. Aucun des scénarios qui traînaient dans ta tête ne prévoyait une telle situation. Réserver dans un grand restaurant pour se retrouver dans son appartement à manger quelques pâtes et quelques légumes cuisinés en vitesse. Malgré le succès de tes bouquins, tu ne peux pas dire que tu aimes te montrer. Les séance de dédicaces ne sont qu’un coup de pub de plus pour attirer l’œil sur tes œuvres. Rien de plus qu’un coup marketing préparé à l’avance par ton éditeur et ton agent. Cette soirée te ressemble bien plus que n’importe quelle autre soirée mondaine, à cogner ton propre verre contre celui des autres. À l’abri des regards. À l’abri des murmures. Sous les yeux de cet homme que tu aimes tant, que tu désires retrouver depuis le jour où il t’a repoussé. Cette chance se présente à nouveau, tu feras tout pour la saisir et ne pas la laisser s’enfuir, s’envoler ou s’évader une fois de plus. Il ne pourra plus se défaire de ton emprise, il ne pourra plus se détacher de toi. Tu n’abandonneras pas. Quand bien même il te faudra traverser chaque continent pour le suivre à la trace.

« J’en ai pas l’intention. » Tu ne l’as jamais eu. Chaque baiser colle tes pieds sur le plancher de cet appartement que tu ne peux plus quitter sans l’avoir à ton bras. Tu lui souris. Une danse. Danser n’est pas une de tes plus belles qualités, mais tu acceptes d’un hochement de tête, te laissant alors entraîner dans l’autre pièce. La musique vous enlace, accueille vos premiers pas. La douceur des notes t’invite à l’enlacer, à plonger ton regard dans le sien. Un doux bercement. Lui, la mélodie, et toi. Plus rien n’existe. Il n’y a plus que vous deux. Il n’y aura jamais plus que vous deux. « Reviens vivre avec moi. » murmures-tu à son oreille alors que ta maladresse guide vos pas sur le tapis de son salon, au rythme de la musique. Tu ne supporterais pas de quitter cet endroit sans savoir si tu le reverras dans les plus brefs délais. Tu ne veux même pas partir. Tu ne veux pas le laisser, mais pourtant, c’est ce qu’annonce le déroulement de la soirée. Le dîner est terminé. Ta main dans le bas de son dos le pousse alors un peu plus contre toi, pour ne laisser aucun espace entre vous. Sentir son corps contre le tien. Sentir son souffle chaud sur ton cou. Sentir l’odeur de son gel douche sur ses cheveux. « Ne me refuses pas ça. » Une supplication. Une de plus qui s’ajoute à toutes les précédentes. Une demande précipitée que tu sais pourtant être la bonne. Ça ne peut pas en être autrement. « S’il te plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Dim 31 Déc - 15:30

isaac ∞ tom
Tom n’avait jamais été un grand danseur et pourtant, il aurait insisté si Isaac lui avait dit non. Parce qu’il rêvait un peu sa vie, parce qu’il voulait faire comme dans les films et l’enlacer au rythme de douces mélodies. Tant pis s’ils s’emmêlaient les pieds, s’ils ne dansaient pas vraiment comme il le fallait, s’ils avaient l’air ridicules vus de l’extérieur. Ils étaient tout simplement dans leur bulle et n’avaient aucunement l’intention d’en sortir. Au final, c’était une bonne chose qu’ils n’aient pas eu cette table au restaurant. Une bonne chose que Tom ait oublié cette soirée, même s’il s’en voulait un peu. Car ils n’étaient bien que lorsqu’ils n’étaient que tous les deux. Ils n’avaient pas besoin des autres, pas besoin d’un grand restaurant avec des plats certes bons mais hors de prix. Rien ne valait le confort, la convivialité et la chaleur d’un petit appartement.

Petit appartement qu’on lui demandait de quitter aujourd’hui. Pendu à ses lèvres, Tom entrouvrit les siennes sous la surprise. Il n’aurait pas cru que les choses iraient si vite entre eux. La dernière fois, Isaac n’avait pas l’air totalement enclin à lui offrir une seconde chance et maintenant, il lui proposait d’emménager à nouveau ensemble. « Je… » Tom n’hésitait pas vraiment. Tout en lui gueulait un gros oui qui avait pourtant bien du mal à passer ses lèvres. Il avait juste du mal à y croire… A vrai dire il craignait même d’être en train de rêver – car il en avait eu des rêves où Isaac lui proposait d’habiter avec lui !
Glissant sa main dans celle de son amoureux, il sourit. Des larmes coulaient déjà de ses yeux alors qu’il n’avait même pas répondu ! Cette demande, c’était comme une demande en mariage. Ca lui faisait un effet similaire. « Non, je te refuse pas ça Isaac. J’en ai envie… » Il déposa un tendre baiser au coin de ses lèvres. « J’ai plus envie de te quitter. Je veux recommencer à te soutenir pour tes livres, pour tout le reste. Mais… t’es sûr de toi… ? Tu ne m’en veux plus alors ? » Et surtout, était-il prêt à côtoyer la maladie et son évolution chaque jour ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Lun 1 Jan - 18:47


La musique guide vos pas un moment avant que tu n’oses ouvrir la bouche. Une supplication de plus. Juste une autre de plus pour être certain de le garder près de toi, pour ne plus devoir affronter la vie sans l’avoir à tes côtés. Tu ne pourras pas t’en remettre une seconde fois. Tu veux te réveiller à ses côtés chaque matin, observer ses cheveux en bataille et ses paupières closes dans votre lit, voir son sourire illuminer ta journée à chaque moment de ton quotidien, lui présenter tes catastrophes culinaires et entendre son rire résonner dans la pièce alors qu’il met ton assiette de côté pour te préparer un plat mangeable malgré ta mine boudeuse. Tu veux. Tu ne souhaites pas. Tu as besoin de ses bras qui entourent tes épaules lorsque les mots ne veulent plus se déverser sur ta page blanche, pour te réconforter dans tes échecs, dans les refus de tes éditeurs. Tu as besoin de lui pour retrouver le calme après la tempête d’une séance de dédicaces. Tu as besoin de ce pilier, de ce phare illuminant ton chemin dans ton océan de détresse. Tom te manque. Tu n’as plus la force d’affronter la vie sans lui. Tu ne peux plus.

Il doit emménager avec toi. Il n’a pas le droit de te le refuser. Il n’a pas le droit de te refuser un retour à votre vie. Votre vie heureuse. Celle que tu chérissais, celle que tu étais fier d’avoir malgré les secrets autour de votre vie de couple aux yeux de sa famille, de ses amis. Tu as simplement envie de le retrouver et de ne plus jamais le quitter. Ta main glisse sur sa joue alors que tu reposes ton front contre le sien. L’attente se fait longue. Tu redoutes sa réponse. Tu as peur d’un potentiel refus de sa part. Peut-être n’es-tu pas suffisamment bien pour lui ? Peut-être que dans le fond, ce n’est pas ce qu’il désire ?

Son baiser fait voler tes incertitudes en éclats. Comme par le passé. Un simple baiser au coin de tes lèvres. Juste ce qu’il faut pour apaiser tes questionnements sans fin. « Oui, j’en suis sûr. » dis-tu, en ôtant une mèche de cheveux s’étant subtilement déposée devant ses magnifiques yeux. De la rancœur, de l’incompréhension, oui, tu en as toujours, pourtant elle est davantage tournée vers ta propre personne que vers lui. « Non, je ne crois pas. Mais. Je n’ai pas envie de repartir sans toi. » tu susurres lentement, avant de t’immobiliser, abandonnant la musique à son sort. « Est-ce que tu en as réellement envie ? » Tu baisses les yeux vers le sol. T’es prêt à accepter beaucoup de choses. Des erreurs passées, des erreurs futures. Sa maladie. Tu es prêt à tout accepter, excepté de nouveaux mensonges. « Je veux simplement qu’on soit heureux. Qu’on redevienne comme avant. Juste toi et moi. » Et sa maladie. T’as conscience que les choses seront différentes désormais, pourtant, tu espères minimiser ces changements progressifs. « Je t’aime. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Sam 13 Jan - 0:21

isaac ∞ tom
« Oui j’en suis sûr. J’ai envie de me réveiller avec toi tous les matins, de me coucher près de toi tous les soirs. Je veux te voir tous les jours, t’embêter pendant que tu écris, te faire à manger parce que t’es pas très doué. Je veux tout faire avec toi. » Vivre ensemble, se marier, rattraper le temps perdu. Lui faire oublier sa maladie, lui faire oublier la rupture, reprendre comme avant. Et pourtant, Tom savait que les choses ne seraient jamais comme elles l’étaient, quelques mois plus tôt. Parce qu’Isaac savait. Parce qu’il ne pourrait s’empêcher de regarder Tom comme on regardait un malade. C’est ce qu’il était. Ce ne serait pas conscient, probablement pas fait exprès mais un jour ou l’autre, la maladie serait comme marquée sur son front et Isaac ne pourrait plus l’éviter. Qu’importe. La vie était tellement courte pour se disputer, se séparer. Tom ne voulait qu’Isaac dans sa vie et ce depuis toujours. Il avait voulu rompre pour lui rendre la vie plus agréable mais à la place, il avait rendu l’écrivain dépressif. A deux, ils seraient plus forts, Tom en était certain maintenant. Et il regrettait tellement… « Moi aussi je t’aime. »

Il serra doucement la main de son homme et lui sourit. « Mon frère a très envie de te rencontrer tu sais. Je lui ai pas mal parlé de toi, maintenant qu’il sait. Par contre, mh… Il est pas au courant pour la maladie. » La rencontre n’était pas prévue pour le lendemain mais il préférait le lui dire maintenant, avant d’oublier. « Et ça me rassure, il a dit que t’étais pas son style ! Pas de risque qu’il te vole à moi comme ça. » Il ne croyait pas vraiment Asriel capable d’un truc pareil. Entre frères, ils avaient une relation trop fusionnelle pour ça. Mais Tom était un peu gêné par la demande d’Isaac, à savoir vivre ensemble, alors il essayait un peu de combler pour qu’il n’y ait pas de blancs.
Tom embrassa presque timidement les lèvres de son homme. « Tu restes ici ce soir dis ? En tout bien tout honneur. » Il n’était pas prêt à se prendre un vent de plus ! Tout à l’heure Isaac avait clairement fait comprendre qu’il voulait prendre son temps. Enfin… mh… Peut-être qu’il avait abandonné cette bonne résolution entre temps, après tout il venait de lui demander d’emménager avec lui. En tout cas, il ne voulait pas le brusquer alors même s’ils ne faisaient que dormir ce soir, c’était très bien pour lui. Il pourrait profiter de ses bras protecteurs et serait ravi de lui préparer son petit-déjeuner le lendemain matin.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Sam 13 Jan - 23:06


Tu lui demandes de revenir vivre à tes côtés, sans même savoir ce qu’il attend de toi, ce qu’il désire. Sans attendre qu’il te raconte ce qu’il s’est passé pendant ton absence, sans savoir s’il a eu d’autres hommes dans sa vie depuis votre rupture. Sans doute que dans le fond, tu n’as pas envie de connaître la réponse. Peut-être parce qu’elle t’effraie, peut-être parce que tu as peur d’être reléguer au second plan, de n’être qu’un second choix pour l’homme de ta vie. L’entendre a quelque chose de rassurant que tu ne saurais décrire. Le brun te décrit les mêmes envies que tu as longtemps gardé enfoui au plus profond de toi. Les mêmes attentes. Les mêmes désirs. Doucement, tu fermes les yeux, pour reposer ton front contre le sien. Sentir sa présence apaise les tourments de ton âme. La musique se calme, alors que vos pas se figent sur le tapis du salon. Tu te penches légèrement pour embrasser ses lèvres. Un baiser chaste, timide, comme si c’était le premier que tu lui offres. « Je n’ai jamais cessé de t’aimer, Callahan. » murmures-tu. Tu as souffert de cette séparation incompréhensible, tu as sombré, tu t’es laissé enfermer dans une bulle de laquelle tu ne peux plus t’enfuir. Mais il n’y a pas un instant où tu as douté de ton amour pour Tom. Pas un seul instant. Pas un. Même après l’annonce de sa maladie. Même après ses mensonges. Tes sentiments pour lui sont intacts, gravés dans la pierre.

« Ton frère ? » répètes-tu en fronçant les sourcils. « Il me connaît ? » tu demandes, un peu inquiet. Qu’avait-il de bien à révéler à son frangin à ton sujet, après ce désastre ? « Peut-être que tu pourrais me donner les grandes lignes de ce que tu lui as dit, histoire que je ne fasse pas de bourde le jour où je le rencontrerais ? » Preuve que tu n’es pas contre cette rencontre. Pourtant, tu aimerais passer les prochains jours, enfermés avec lui, à ne voir personne d’autre que lui, ne pas le lâcher une seule seconde. Tu te mords la lèvre inférieure. « Il n’y a que toi, de toute manière. » lui assures-tu. Sans peur, tu réponds finalement à son baiser. « Je n’avais pas l’intention de m’en aller... » Peut-être que tu devrais partir, rentrer chez toi et ne revenir que plus tard, ne pas aller trop vite dans ce nouvel essai. Pourtant, tu ne peux résister à l’envie de passer la nuit dans ses bras, peu importe ce qu’il décidera pour le reste de la soirée. Tu veux le retrouver. « Je peux dormir dans le canapé, si tu veux. » T’en as pas la moindre envie, t’es juste prêt à accepter toutes ses conditions pour ne pas vivre un second rejet. Rejet dont tu ne te remettras probablement jamais. « Je suis tout à toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Dim 14 Jan - 12:22

isaac ∞ tom
« Tu sais que j’aime pas quand tu m’appelles Callahan, Campbell. » Il fit la moue avant de lui tirer la langue. Se faire appeler par son nom de famille ça ajoutait une certaine distance selon lui et il préférait tous les surnoms mielleux à celui-ci. Mais en lui disant ça ce soir il plaisantait, c’était pour le taquiner, car il savait qu’Isaac n’avait plus envie de mettre quelque distance que ce soit entre eux. « Je n’ai jamais cessé non plus. Et ça n’arrivera jamais. J’ai trop besoin de toi. » Il y avait eu d’autres hommes dans sa vie, après leur rupture. Mais Tom n’avait jamais réussi à s’attacher à ces garçons, il ne s’était contenté que d’aventures, peut-être un ou deux sexfriends. Enfin, il n’était peut-être pas nécessaire d’évoquer leurs aventures respectives.
Alors à la place, Tom parla de son frère. Il était fier de dire, aujourd’hui, qu’il pouvait les présenter l’un à l’autre. Il allait s’assumer et à vrai dire le plus gros était fait. Alors bien sûr, Asriel, lui-même gay, avait assez mal pris le fait qu’il le lui dise après tant de temps et surtout par sms. Tom avait mal géré les choses mais maintenant il était comme débarrassé de ce fardeau. Ne restait plus que la maladie dont il n’avait pas encore réussi à parler. « Je lui ai dit qu’on avait rompu parce que j’assumais pas mon homosexualité. Que j’avais pas été très cool avec toi… Que t’étais l’homme de ma vie, que je t’aimais et que j’avais envie de t’épouser. Et que t’étais canon, du coup. Je ne lui ai pas dit que j’avais rompu à cause de la maladie… J’y arrive pas. » Il lui dirait, un jour. Mais il espérait que ce jour-là, Isaac serait à ses côtés pour lui tenir la main. Comme un enfant. « Ah, et il trouve que j’ai l’air d’un gosse quand je parle de toi ! » Il sourit doucement. Comme s’il parlait de son idole quand il parlait d’Isaac. Ce qui était un peu le cas puisqu’il était absolument fan de son écriture. Et de tout le reste.

Tom ouvrit grand les yeux quand Isaac proposa de dormir sur le canapé. Jamais de la vie ! Il ne l’avait pas retrouvé pour dormir aussi loin de lui. De toute façon ce serait inutile parce que si Isaac s’endormait seul dans le salon, il se réveillerait avec Tom dans ses bras le lendemain. « Tu peux dormir sur le canapé si tu veux. Mais dans ce cas j’y dors aussi. Alors… On serait mieux dans la chambre non ? » Oui, Tom se montrait peut-être égoïste. Si Isaac proposait, c’était peut-être qu’il n’était pas prêt à dormir avec lui. Mais Tom se voyait mal passer la nuit tout seul après une soirée pareille, et peu importe s’il se passait quelque chose ou non. Il ne voulait plus jamais se retrouver seul dans ce lit trop grand pour lui. « Allez. Dis ouiiiii. » D’accord, peut-être qu’il avait TOUJOURS l’air d’un gamin finalement.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Lun 15 Jan - 11:03

Tu souris. Tu t’attendais à cette remarque de sa part. Elle n’a rien d’étonnant, à vrai dire. Les mêmes mots à chaque fois que tu oses l’appeler par son nom de famille. Peut-être préférerait-il que tu t’adresses à lui comme étant monsieur Campbell ? Pourtant, tu ne dis rien. Tu n’oses pas. Il faut prendre son temps, ne pas s’aventurer sur des chemins incertains alors que la soirée s’annonce douce, emplie de tendresse. Tu as besoin de ça, de cette ambiance douce, chaleureuse et agréable. Tu as besoin de le sentir dans le creux de tes bras, de te sentir important, de pouvoir sombrer sans crainte dans un sommeil profond. Plus rien d’autre n’a d’importance. Seulement, sa peau sur la tienne, son souffle dans ton cou, la douceur de ses caresses, de ses étreintes, la fragilité de sa voix à chaque murmure. Néanmoins, t’as dû mal à le croire. Ça n’arrivera pas, te dit-il. Mais, c’est déjà arrivé. Il t’a déjà délaissé une fois, pourquoi ne le ferait-il pas une seconde fois ? Tu auras besoin de temps, pour lui faire confiance à nouveau. Pour lui faire pleinement confiance. Tu auras besoin de temps pour te reconstruire, pour retrouver des bases solides, des branches auxquelles t’accrocher sans crainte de retomber dix mètres plus bas. Tu sais que le chemin sera long, mais tu as envie d’essayer. Avec lui. Quand bien même cela signifie composer avec cette maladie dont tu ignores tout, composer avec ces pertes de mémoire, faire preuve de patience, de compassion sans faille. Tu ne sais pas dans quoi tu t’engages, mais tu le fais. Pour lui. Pour toi. Pour vous.

Qu’il te parle ainsi de son frère, de lui-même, te touche. Tu pensais que ce jour n’arriverait jamais, tu pensais, en acceptant de le revoir, que tu devrais accepter de retourner dans le placard, pour lui, pour le bien de votre couple, pour ne pas refaire les mêmes erreurs une seconde fois. « Tu voudrais m’épouser ? » C’est sans doute l’unique chose qui se répète dans ton esprit, comme un écho de sa voix qui résonne dans ta tête. « Et je suis canon, donc…. ? » susurres-tu, alors que ton sourire se fait franc. Tom se montrait souvent réservé sur les compliments, mais ce soir, il semblait avoir oublié cette partie de lui-même. « Je t’aiderais. Je suis là, maintenant. » T’as toujours été là, ou du moins, tu essayes de t’en convaincre.

Tu ricanes. « A côté de moi, t’as l’air d’un gamin, ouais. » te moques-tu. Tu sais que tu n’es pas aussi jeune que lui. Tu en as conscience. Tu es même trop vieux pour cet homme. Les envies sont différentes, les points de vue sur la vie ne sont identiques et, pourtant, c’est toi qu’il désire. Tu embrasses sa joue. « Bien sûr que c’est oui. Je n’ai jamais su te dire non, de toute manière... » Sans prévenir, tes lèvres caressent sa peau jusqu’à redescendre sur sa bouche. « Mais. J’n’ai pas mon pyjama… Je vais devoir dormir en tenue d’Adam. C’est un problème ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   Sam 3 Fév - 22:37

isaac ∞ tom
Tom rougit soudainement. Oui, il voulait se marier avec Isaac. Et si ça ne tenait qu’à lui, il lui demanderait sa main dès maintenant. Mais il fallait être raisonnable… Et puis si demain il allait voir son frère pour lui annoncer qu’il allait emménager avec Isaac et en plus de ça l’épouser, ce dernier ferait assurément une crise cardiaque. Il fallait y aller doucement, step by step. Pour autant, il n’hésita pas à lui répondre le plus sincèrement du monde. « Oui j’ai envie de t’épouser Isaac. Et ça je l’ai toujours su. Un grand et beau mariage, où j’aurais envie de t’arracher ton costume à chaque fois que je pose les yeux sur toi. Parce que t’es très beau en costume. » Il ne l’avait pas vu souvent dans une tenue pareille mais bon sang, qu’il adorait ça. « Et puis qui dit mariage dit lune de miel et voyage de noces… J’veux faire tout ça avec toi. » Il lui vola un doux baiser avant de rire doucement. « Bien sûr que t’es canon, t’en doutais ? Je ne mettrais pas un homme moche en fond d’écran de mon portable. Et ouais t’es un peu plus âgé que moi… Mais comme dit Asriel, t’as plus d’expérience ! Et ça… Ouais on peut dire que j’ai toujours pris mon pied avec toi. » A bat les tabous. Tom voulait dire les choses comme il les pensait ce soir. Peut-être était-il ivre de bonheur. C’était bien plus délicieux que de l’alcool. Et moins dangereux surtout.

Tom savait parfaitement qu’Isaac ne lui refuserait pas de dormir ensemble. Il ne pouvait pas. Certainement pas après lui avoir demandé d’emménager ensemble. Sa réflexion le fit rire. « La tenue d’Adam ça me paraît parfait. Par contre je crois que je vais devoir prendre une douche froide… Aucun homme normal ne peut dormir avec toi à poil à côté et… juste dormir. » Tom n’y croyait pas du tout à cette idée d’abstinence. Il savait que l’un ou l’autre craquerait. Autrement dit, il savait que lui-même il allait craquer. Lui il voulait bien essayer de faire des efforts mais si l’autre se mettait à poil tout d’un coup, c’était franchement compromis ! « Je suis crevé. Et je dis pas ça parce que j’ai hâte de te voir en tenue d’Adam. J’propose qu’on remette la vaisselle à demain… T’en dis quoi ? » Parce qu’il n’avait vraiment pas le courage de s’y mettre là tout de suite. Il l’embrassa du bout des lèvres pour l’amadouer puis le traîna jusqu’à la chambre. « En tout cas je te remercie pour cette soirée. Et pour ton cadeau aussi. C’était vraiment bien. Tu me rends heureux Isaac. » C’était important de le dire. Il lui sourit puis retira d’abord son t-shirt qu’il laissa sur le pied du lit.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (tom) ▲ first date   

Revenir en haut Aller en bas
 
(tom) ▲ first date
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» What 's the date today ?
» Date limite - Plafond salariale
» [Validée]Let's Party Masamune Date In This Place !
» date de la beta stress test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: Boites à Archives :: RPs-
Sauter vers: