AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia   Mar 2 Jan - 15:44

Ezelia suivit de peu, enfouissant sa tête dans le creux de mon cou. C'était si bon. Et puis, la pression redescendit d'un coup et, les joues rosies par nos ébats mais aussi par la gêne, je fermais les yeux. Que venais-je de faire ? Qu'en penserait Nick ? Après tout, nous n'étions pas vraiment en couple... quand bien même s'il l'apprenait, ça ruinerait toutes nos chances d'être ensemble pour de vrai... pourtant, je déposais mes bras autour de son épaule, me blottissant contre la jeune femme... « Qu'est-ce que j'ai fait... » Murmurais-je en me dégageant de son étreinte, apercevant mon reflet dans le miroir. Salope. Tu n'es qu'une salope Harley. Une salope lesbienne ! Les yeux embués de larmes, je me précipitais vers le lavabo, posant mes mains pour me stabiliser. Dans la foulée, je lavais rapidement ces dernières, me recoiffant par automatisme. Putain. Personne n'était stupide. Ça se voyait sur mon visage. Je venais de m'envoyer en l'air dans les toilettes avant le coup d'envoi de la cérémonie. « Putain... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia   Mar 2 Jan - 15:58

« Qu'est-ce que j'ai fait... […] Putain... » Ezelia la laissa s'échapper de l'emprise de ses bras, et la regarda se recoiffer frénétiquement. Elle voyait la panique dans ses yeux. Elle savait que Jessica se préoccupait de sa carrière plus que de son bien-être. Et elle comprit que pour elle, ça avait été une erreur. Ce moment, qu'Ezelia qualifierait de privilégié, pouvait détruire tout ce qu'elle voulait construire, tout ce qu'elle rêvait d'atteindre.

Touchée en plein cœur, Ezelia ferma les yeux un instant, puis se dirigea également vers un lavabo, et se passa de l'eau fraîche sur le visage. Les derniers frissons qui la parcouraient habituellement après avoir fait l'amour avaient été douchés dès les premiers mots prononcés par Harley. Elle devait être Harley, maintenant, rien que Harley et plus que Harley. Plus de Jessica, pas vrai ? Ezelia se retrouvait face à un dilemme. Elle pouvait se taire, faire comme si rien n'était arrivé, l'oublier. Ou garder le secret, et attendre qu'elle lui revienne. Les deux se faisaient par amour, aucun par raison.[b] « Qu'est-ce que tu veux que je fasse ? »(/b] demanda-t-elle, à voix basse, accoudée au lavabo, sans la regarder. Brisée, vaincue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia   Mar 2 Jan - 16:15

« Qu'est-ce que tu veux que je fasse ? » « Rien ! » Hurlais-je, hystérique, désespérée, au bord du précipice. Tout pouvait changer en un instant. J'aurais pu lui dire que je l'aimais, que mon idylle avec Nick était montée de toute pièce, m'enfuir avec elle sans attendre et nous jurer un amour éternel... mais jamais ces mots ne franchirent le seuil de mes lèvres. Tout d'abord, elle était une femme, bordel. Et ensuite, il y avait Nick. Nick et ce putain de contrat qui nous liait. Je pensais aussitôt à tout arrêter, avouer à Nick que je n'étais pas la femme qu'il attendait pour ce subterfuge, que j'étais désolé. Mais à la vérité, je n'étais pas en capacité de rembourser, je n'étais pas en capacité de répondre à la clause qui prévoyait qu'en cas de rupture par l'une des parties avant échéance, celle-ci devrait s'acquitter d'un dédommagement si conséquent qu'il m'en donnait la nausée. Alors quoi ? Préférais-je vivre d'une relation platonique et sans amour ? Ou vivre pour de vrai mais endettée jusqu'au cou et jetée dans les bas fonds d'Hollywood ? « On doit y aller. La cérémonie ne devrait pas tarder à commencer. » Dis-je froidement, séchant tant bien que mal les larmes qui affluaient, félicitant intérieurement mon équipe pour le choix d'un maquillage waterproof. « Oh bordel ! » Fit une voix, suivie d'un grand monsieur qui alternait entre la consternation et la colère, à mesure qu'il devinait, présumait, imaginait ce qui s'était passé - bien qu'à vrai dire, nous n'étions que deux jeunes femmes entrain de se rafraîchir aux toilettes. « Jonah ? Ou est Nick ? » « Il est déjà dans la salle. T'es en retard princesse. Putain. C'est la seule chose que je te demandais. Accompagner Nick dans la salle avec un putain de sourire sur ta belle gueule. C'était trop demander ? Et toi, qu'est-ce que tu fiches ici ? Bah tu tombes bien d'ailleurs...  » « PUTAIN C'EST BON JE VIENS DE FAIRE PIPI. C'est pas la mort. Détends-toi un peu. Tu devrais boire un verre. » Dis-je, reprenant mes accents habituels. « Je ne bois plus d'alcool Jessica. Mais ça, tu le savais. Bon en tout cas votre petite scène de tout à l'heure a attiré l'attention de la presse. Bravo !  » « Bon tu veux quoi ? » « C'est bon, on a géré ça avec ton attachée de presse. Puisque vous êtes en retard, vous allez venir avec moi, ensemble et  vous assoir ensemble comme si vous étiez tous dans le même bateau pour ce prix, compris ? Il y a trois fauteuils à côté de The Sparks. Ezekiel aussi est de la partie même s'il n'a pas trop compris ce qui se passait mais ça, c'est un détail. Bon vous venez ? » J'éclatais de rire. C'était nerveux. Je détestais qu'il me dicte ma conduite comme si j'étais son chien. Putain, j'étais une star, moi. « Tu peux m'obliger moi à te suivre comme un chien - mais je te préviens tu prends pas le jet, tu rentres par tes propres moyens, connard, mais elle, bonne chance. » Dis-je en désignant Ezelia. Comme si elle allait accepter bien sagement les directives d'un type qu'elle détestait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia   Mar 2 Jan - 16:34

Ezelia n'avait bougé, les entendant s'agiter à côté d'elle. Elle réfléchissait à toute vitesse. Quelle soirée de merde... Elle savait qu'elle n'aurait pas dû venir. Mais elle était venue, pour ne pas laisser son frère seul. Elle ferma les yeux, et l'imagina, se glissa dans sa peau. Qu'est-ce qu'il ressentait, en ce moment ? De la confusion, un peu de peur... Ils étaient comme ça, dans la famille. Pas vraiment fans de l'imprévu. Lui encore plus qu'elle. Il n'avait pas dû aimer, qu'on le change de place, sans qu'elle ne soit là. Surtout sans qu'elle ne soit là. D'autant plus qu'il avait dû être mis au courant de l'altercation, donc qu'il devait se demander ce qu'il faisait à côté du mec avec qui sa sœur venait de se disputer... Est-ce que c'est un piège ? Qu'est-ce qu'ils me veulent ? Pourquoi je suis là ? Ezelia, tu es où bordel ?!

« C'est bon, on y va. » décréta-t-elle en se redressant, s'essuyant le visage d'un revers de manche. OK, ce n'est ni très sexy ni très poli, mais elle n'était connue ni pour l'un ni pour l'autre. Ezelia dépassa Harley, bouche bée, et Jonah, qui béait également aux corneilles, et ouvrit la porte. « Bougez-vous ! » tonna-t-elle, déjà dans le couloir. Le regard vide, les épaules rejetées en arrière, elle entra dans la salle, ignorant royalement les regards qui se tournaient vers elle. Rapidement, on lui indiqua sa place d'un air agacé, auquel elle répondit par un sourire poli, et alla s'asseoir, posant une main réconfortante sur l'épaule de son frère. Elle lui fit signe de se décaler en bout de rangée, et s'assit juste à côté de lui, laissant une place entre elle et... bien entendu, il fallait que ce soit Nick. Elle l'ignora, comme elle ignorait tout le monde depuis quelques minutes, faisant fi de son grand sourire et regardant attentivement la scène. Elle était vide, de toute pensée, de toute émotion, et ce n'était pas plus mal. Il était temps que ce trop-plein braillard et tumultueux cesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia   Mer 3 Jan - 17:40

Nous marchâmes ensemble, à la queue leu leu, sous l'impulsion d'Ezelia qui se dirigeait à pas vif dans la salle. La cérémonie n'avait pas réellement commencé ; quelqu'un chauffait la salle avant le coup d'envoi des caméras. On nous dirigea assez rapidement dans les premiers rangs et je manquais de marcher sur les pieds de Beyoncé qui me toisait, outrée, telle une diva. Tu veux quoi putain ?

Trois, deux, un.

Nous nous prêtons à nouveau au jeu des mondanités ; nous sourions face caméra, échangeons quelques baisers lorsque celle-ci se pose sur notre rangée, quelques regards énamourés même lorsque les objectifs balayent l’autre côté de la salle. Nous ne sommes pas stupides : lorsque les caméras filment la scène, les smartphones du public et les journalistes prennent le relais et se posent sournoisement vers le gratin, guettant le moment fatidique ou l’attention se relâche.
Nick semble bien plus habitué que moi à cet exercice, nul ne pourrait se douter de ce qui s’est passé dans les loges et même pas moi, bien que les égratignures sur ses poings tendent à m'indiquer la bonne direction. Jonah abhorre ce sourire stupide sur son visage, le sourire bienheureux de l’homme clean qui ne ressent plus les effets du sevrage – il ne tremble plus. Il a juste l’air con avec ce sourire béat sur son visage.
Ce fut avec une extrême facilité que j’occultais les vingt dernières minutes. Après tout, ce n'était qu'un jeu. Et j’étais dans mon élément. J'étais une putain de comédienne. Parfois, j’apercevais le regard d'Ezelia derrière l’épaule de Nick et lorsque celui-ci se posait sur moi, je baissais la tête un instant, par respect et par honte. Pourtant, je lui adressais quelques sourires, timides et factices, parce qu'il fallait bien jouer le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia   Mer 3 Jan - 21:08

Ezelia eut la gorge serrée et la nausée toute la soirée. La voir à côté de Nick, les voir s'embrasser, pouffer comme deux complices partageant un secret, la rendait malade. Si son visage ne laissa rien paraître, elle ne cessa de jeter plusieurs regards vers Harley, subrepticement. A chaque fois que leurs regards se croisaient, Harley baissait la tête, ne soutenant jamais son regard. Elle avait toujours ce petit sourire, gêné, qu'Ezelia n'arrivait pas à la décrypter. Et ça la rendait folle. Elle haïssait de ne pas savoir ce qu'elle pensait. Elle haïssait de ne pas savoir ce qu'ils se disaient dans leurs chuchotements. Sa main droite se crispa plusieurs fois sur l'accoudoir, attirant quelques fois l'attention d'Ezekiel, qui la calmait en prenant sa main dans la sienne. Il sentait qu'elle n'allait pas bien, et elle se sentait de mal en pis au fur et à mesure qu'il lui témoignait de l'affection et qu'il tentait de l'aider. Elle s'agitait peu, mais par moments sa concentration faiblissait et sa jambe se mettait à trembloter, sa respiration à s'accélérer, et les larmes à affluer. C'était une torture. Elle avait envie de courir, de hurler, de pleurer, de frapper tout ce qui passait. De tout abandonner. Elle avait raison, il fallait qu'elle arrête le management. La revoir à nouveau la tuerait. Revoir toute personne de ce monde la tuerait à petit feu.

Dès que la fin de la cérémonie eût sonnée, Ezelia se leva, et attira son frère un peu plus loin. A voix basse, ils discutèrent quelques minutes, puis s'attirèrent dans les bras l'un de l'autre, et Ezelia partit. En faisant demi-tour, elle croisa le regard de Harley et... ses yeux se mirent à briller de larmes acides. Ezelia partit presque en courant, tout du moins d'une marche vive, récupéra ses clefs et sa voiture et prit la route. Sur le chemin, les perles salées coulèrent sur ses joues, les inondant, et de nombreux sanglots secouèrent sa poitrine, compressant sa poitrine jusqu'à lui faire mal. Elle réussit néanmoins à parvenir jusque chez elle sans encombre, et pénétra dans son appartement... leur ancien appartement... Ezelia s'effondra au sol, recroquevillée en position fœtale sur le sol. Elle ne tint pas longtemps en place, et se releva, se mettant à frapper le mur en hurlant. Bien vite, elle mit à sac tout son foyer, brisant tout ce qui se trouvait sur son passage, s'entaillant non seulement les doigts mais aussi les bras et les jambes. Elle se laissa enfin glisser dos au mur de la salle à manger, et contempla le désastre, subitement vidée, mais emplie d'une nouvelle résolution. Elle avait une tête de mécano non ? Elle deviendrait mécano. Ou camionneuse. Elle avait une bonne tête de camionneuse. A moins que... forgeronne. Elle avait rêvé d'être forgeronne, lors de cette période où chaque enfant voulait être princesse ou chevalier. Elle, voulait être forgeronne. Ou alors soigneuse animalière. C'était aussi bien. Elle ne savait plus où elle voulait aller. Elle voulait juste partir. Loin. Disparaître. Vraiment.

Comme un automate, Ezelia se leva, partit dans sa chambre, et sortit le grand sac qu'elle utilisait habituellement pour ses voyages. Elle le remplit de ses vêtements préférés, récupéra chargeurs, fils, ordinateur, tablette, téléphone, clefs, prépara une enveloppe, un mot, et partit. Elle ferma à clefs derrière elle, glissa les clefs dans l'enveloppe et, une fois dans la rue, la mit dans la première boîte aux lettres qui passait, puis prit sa voiture et conduisit jusqu'à l'aéroport. Elle laissa sa voiture dans un parking-relais longue durée, envoya le numéro de la place à son frère – il comprendra quand il lira le mot – et alla se prendre un billet d'avion. Trois heures plus tard, elle s'envolait pour l'Islande. Qui viendrait l'y chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia   Sam 6 Jan - 18:47

Nous passâmes la soirée ainsi, à nous éviter soigneusement, à rire lorsqu'il fallait rire, à applaudir lorsqu'il fallait applaudir. The Sparks ne remporta pas le prix escompté cette soirée-là, ni même aucune distinction notable, au grand dam de leur manager et même du mien qui imaginait déjà les retombées positives pour ma propre popularité. Nick et moi partîmes dès la fin de la cérémonie, nous engouffrant dans le fourgon blindé dans la nuit noire, main dans la main, jouant au jeu du petit couple jusqu'à ce que nous soyons persuadés que les caméras ne nous poursuivaient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia   

Revenir en haut Aller en bas
 
i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» CHRISTIAN ∆ dreaming about the things that we could be
» Wanna to live my life ✖ Níniel de Dol Amroth
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: Boites à Archives :: RPs-
Sauter vers: