AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 quinn ∇ mariés au premier regard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/11/2017
☇ Messages : 58
☇ Pseudo : ALLES
☇ Vos DC : Nop
☇ Avatar : Richard Madden.
☇ Crédits : lux aeterna
☇ Âge : Dans la trentaine
☇ Statut : Marié.
☇ Occupation : Vétérinaire.

☇ RPs + Liens : Quinn



MessageSujet: quinn ∇ mariés au premier regard.   Sam 11 Nov - 17:45

quinn ∞ evan
Evan n’aurait pas cru qu’il enfilerait un costume de mariage dans ces circonstances. Il avait cru bêtement être capable de trouver l’âme-sœur lui-même. Savoir repérer la personne idéale pour lui mais il s’était totalement trompé à ce sujet. Alors aujourd’hui, il allait épouser un inconnu. Tout ce qu’il savait, c’était que cet autre homme s’appelait Quinn, qu’il était aussi désespéré que lui et qu’apparemment, ils avaient tout un tas de points communs. Il ne connaissait ni son visage, ni son métier, absolument rien en fait mais l’ordinateur avait décelé entre eux plus de 85% de comptabilité. Un très bon score en somme. Le plus difficile ç’avait été d’annoncer la nouvelle à sa famille, particulièrement sa mère et sa petite sœur. Elles avaient été franchement surprises et sa cadette avait exprimé tout haut ce qu’elle et sa mère semblaient penser tout bas : c’était une grosse connerie qu’il était en train de faire. S’étant préparé à une telle réaction, Evan leur avait fait tout un discours. Sur le fait qu’il commençait à prendre de l’âge, qu’il se sentait seul et n’avait pas le temps de rencontrer des gens. Il leur assura même qu’il aurait toujours l’occasion de dire non devant le maire, s’il ne sentait pas de feeling entre lui et Quinn. Ce ne serait qu’un feeling visuel car ils n’auraient pas tellement le temps d’échanger ensemble, mais tout de même. Evan dût batailler une bonne heure pour qu’elles acceptent de venir à la cérémonie. Impensable pour lui de se marier sans elles. Son père ne serait malheureusement pas là… Mais il était toujours dans son cœur et surtout, aujourd’hui, c’était son nœud papillon qu’il portait. Celui qu’il avait lui-même mis lors de son mariage avec sa mère.

Il avait fait de son mieux pour ne pas penser à ce mariage ces derniers jours. Mais maintenant qu’il attendait devant la mairie, le stress était si intense qu’Evan avait peur de tourner de l’œil. Si bien que sa sœur essayait de faire le pitre pour le détendre, sans grand succès.
On indiqua à toute la petite famille de rentrer dans la mairie, là où Quinn et les autres les rejoindraient. Evan hocha la tête et alla se placer près de l’autel, se triturant les doigts sans relâche. Et parce qu’il fallait un peu de suspens, ce fut d’abord sa belle-famille qui rentra dans la salle. Le vétérinaire se montra poli et courtois même s’il ne savait pas tellement quoi leur dire. L’ambiance entre les deux familles sembla tout d’abord assez froide, difficile de briser la glace.

Trop d’attente tue l’attente. C’était insupportable. A se demander si Quinn ne faisait pas sa diva ! Et si cet homme ne lui plaisait pas ? Ou si lui, il ne plaisait pas à cet homme ? D’accord, le physique ne faisait pas tout… Mais c’était tout de même important, non ?
Son cœur sembla s’arrêter alors qu’Evan entendit la grande porte s’ouvrir à nouveau. Ca y est. Le voilà. Il hésita avant de se retourner, attendant presque le dernier moment… Puis finalement, Evan posa les yeux sur lui. Quinn était… Assez charmant, en fait. Au premier regard, il trouva même ce gars très beau. Pas forcément son genre de base, mais très beau. Et ça le rassura déjà beaucoup. Il avait l’air gentil. C’était bête de se fier à ça… Alors que Quinn arriva à sa hauteur, Evan sourit, assez gêné. « Salut… Tu es… enfin ce costume te va très bien. » Il avait toujours été nul pour les compliments. « Evan, enchanté. » Mais il n’allait pas lui tendre la main, non ? Ce serait stupide et déplacé vu le contexte.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/11/2017
☇ Messages : 56
☇ Pseudo : sunrise.
☇ Vos DC : aucun.
☇ Avatar : tyler joseph.
☇ Crédits : ironshy.
☇ Âge : trente-deux ans.
☇ Statut : marié à un inconnu.
☇ Occupation : artiste à ses heures perdues.

☇ RPs + Liens :

http://www.revolutionrpg.net/t3735-quinn-all-my-friends-are-heathen-take-it-slowhttp://www.revolutionrpg.net/t3754-quinn-wait-for-them-to-ask-you-who-you-know

MessageSujet: Re: quinn ∇ mariés au premier regard.   Mer 15 Nov - 15:45


Aujourd’hui est un grand jour. Tu sens la panique naître en une boule dans le creux de ton estomac, dans le fond de ta gorge. Le petit garçon que tu es sort de son nid pour s’engager dans une vie dont il n’avait jamais rêvé, avec un homme qu’il n’a jamais rencontré. Lorsque tu as annoncé la nouvelle à ta mère, tu as bien cru qu’elle allait faire une syncope. Son bébé allait se marier ! Avec un homme qu’il ne connaît même pas. Tu te souviens encore du regard qu’elle a posé sur toi. Son expression laissait entrevoir un sourire à la commissure de ses lèvres, ses yeux lui donnaient l’impression d’être amusée, mais tout de sa posture indiquait que cette union lui posait problème. Tu savais, que dans le fond, la figure maternelle connaissait ce brin de folie qui semblait animé les autres membres de l’arbre généalogique. Puis, d’ailleurs, comment l’annoncer au reste de la famille ? Tu t’es empressé d’accepter ce défi fou. Pour enfin faire quelque chose de ta vie, avoir des expériences à partager, des souvenirs à se remémorer lorsque tu seras plus âgé. Tu as beaucoup de mal à entrevoir l’avenir, tu ne le conçois tout bonnement pas, mais ce mariage peut-être faire basculer ton existence vers un chemin plus sain, plus vivifiant qu’une simple routine de canapé. Ton manque d’affection et d’amour que peut t’apporter un homme te rend terriblement envieux de tous ces couples que tu croises parfois dans la rue, à la télévision. Tu aimerais bien connaître ça, toi aussi. L’Amour.

Et le retard, chez les Swanson, est toujours de mise. Rien de mieux pour faire des entrées remarquées et remarquables. La voiture démarre sur les chapeaux de roues, moteur vrombissant, fenêtres toutes ouvertes pour rafraîchir l’air de la cabine. Tu dois l’admettre :  tu es tendu. T’es le genre de mec à ne pas croire au mariage, à l’amour au premier regard, et à toutes ces futilités telles que le coup de foudre. Pourtant, aujourd’hui, tes proches viennent célébrer ces mêmes futilités en ton honneur. Ce mariage que tu as accepté pendant un coup de téléphone. La route vers ton destin ne t’a jamais paru aussi longue qu’à cet instant précis. Tu imagines sans mal l’autel, le prêtre, les témoins. En revanche, tu ne parviens pas à te faire une image de l’homme que tu allais rencontrer dans moins de cinq petites minutes. Assise près de toi, ta mère te regarde avec un large sourire. Ce grand événement dans la vie de son fils l’amuse plus qu’il ne l’inquiète. À croire que tout cela n’est qu’une grosse plaisanterie et que tu t’apprêtes à lui offrir un grand sourire, rapidement d’un « surprise ! » Alors, tu saisis sa main, enlaces vos doigts et prends une grande respiration.

Tu n’as pas invité grand monde à cette cérémonie. Ta tendre mère, ton oncle et ta tante ainsi que leurs enfants, puis quelques uns de tes amis les plus proches. Tu peux les compter sur tes doigts. Beaucoup t’ont dit que cette mascarade ne tiendrait pas plus de quelques jours, d’autres ont voulu te rassurer, te dire que peut-être c’était le bon, que si c’était scientifique, alors, tu n’avais aucun risque de te tromper, tandis que d’autres encore préféraient largement te charrier. Il est vrai que tu aurais aimé le rencontrer, avoir une discussion avec lui. Juste cinq minutes. Pour te faire une idée. Pour qu’il ne soit pas déçu en te voyant. Le véhicule s’arrête. Tout comme le temps se fige lorsque tu descends et te présentes face au marche. Les mêmes que tu descendras au bras d’un homme dont tu ignores tout dans quelques minutes. Bordel. La tension est à son comble. Tu n’es pas certain que ton cœur puisse le supporter très longtemps. Alors tu tiens la main de la figure maternelle et entre à ses côtés. Assez vite, elle se libère de ton emprise pour aller saluer la famille de ton futur époux, puis rejoindre la famille et les amis. Ton regard se pose alors sur cet homme, se tenant debout face à toi. Tu déglutis. Il est. Il est sublime. Tu manques de piquer un fard. Tu lui offres un sourire timide, en t’avançant vers lui. À son compliment, tu remets ton nœud papillon en place, comme pour trouver contenance. « Merci… tu es très beau, toi aussi. » Evan. Une poignée de main n’est pas de circonstance, alors tu t’approches et déposes un baiser timide sur sa joue. « Quinn. »  Tes pupilles s’ancrent dans les siennes, comme si tu souhaitais y trouver un peu de courage que tu puisses lui en dérober. « Est-ce que… tu es prêt ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/11/2017
☇ Messages : 58
☇ Pseudo : ALLES
☇ Vos DC : Nop
☇ Avatar : Richard Madden.
☇ Crédits : lux aeterna
☇ Âge : Dans la trentaine
☇ Statut : Marié.
☇ Occupation : Vétérinaire.

☇ RPs + Liens : Quinn



MessageSujet: Re: quinn ∇ mariés au premier regard.   Mer 15 Nov - 19:15

quinn ∞ evan
Evan eut l’impression d’être le pire connard au monde en se réjouissant intérieurement de ne pas être tombé sur un laideron. Non, ce n’était pas très gentil de se fier au physique, ou même de considérer que quelqu’un pouvait être moche. Mais il ne fallait pas se leurrer, dans un contexte aussi particulier que le leur, sachant qu’ils ne se connaissaient absolument pas, le physique était la première chose qu’ils voyaient l’un de l’autre et c’était, au fond, ce qui les pousserait à accepter le mariage. L’alchimie physique, la confiance portée à l’ordinateur pour le reste. Il n’y avait vraiment aucune certitude qu’Evan ne réponde « oui » à la question du maire si Quinn ne lui avait pas plu du tout. Ce n’était certes pas le but de l’expérience mais ils n’étaient pas enfermés, ils avaient toujours l’occasion de se rétracter.
Le pauvre semblait aussi stressé que lui. Et puis, arriver en deuxième c’était probablement la pire place car toute la famille O’Connor avait les yeux rivés sur lui. Sa petite sœur avait un léger sourire alors qu’elle les regardait se dire bonjour, comme si elle savait que ça allait coller entre eux. Du moment que ce garçon était gentil, le reste lui importait peu au final.

Quinn vint donc se placer près de lui et osa lui faire la bise. C’était probablement le contexte, mais le cœur d’Evan s’emballa par ce simple geste. Il se sentait comme un gamin. A la fois heureux et stressé. L’amour, il y croyait. Il voulait le vivre. Peut-être était-ce Quinn, le bon. Il l’espérait tellement… Evan se voyait mal divorcer. Alors oui, il était possible qu’ils regrettent tous les deux plus tard. Mais il était également possible qu’ils vivent la plus belle expérience de leur vie et qu’ils en ressortent tous les deux grandis et surtout, fous amoureux. Il semblait plus doué pour les compliments, bon point pour lui. Evan le remercia du bout des lèvres en souriant timidement. Il n’avait jamais su draguer, il était gauche, maladroit. Certains appelaient ça avoir du charme, d’autres le traitaient de boulet… Un peu des deux sûrement.

Etait-il prêt ? Non, absolument pas. Mais il n’aurait jamais pu l’être parce que la seule chose qui lui manquait, c’était ce qu’on lui refusait. Une conversation. Quelques minutes rien que tous les deux pour apprendre à se découvrir très brièvement. Il secoua légèrement la tête. « J’en suis pas sûr. Mais on est là, maintenant… » Il n’eut pas le temps de lui rendre la question que le maire commença son discours. Alors à la place, pour lui donner du courage, il glissa sa main dans celle de Quinn. Premier vrai contact physique, de quoi lui donner de sacrés frissons.

Evan profita d’une pause entre deux phrases pour interrompre l’homme qui s’apprêtait à les marier. « Excusez-moi. Je voudrais dire quelque chose. » Tout annuler ? Pas vraiment. Il se retourna un instant de façon à voir toute la salle, gardant toujours la main de Quinn dans la sienne. « J’ai conscience que la situation peut être perturbante pour beaucoup de gens ici. Pour nous-mêmes aussi. Et je suis désolé de vous faire subir ça à tous. A ma pauvre maman, qui a peur pour moi. » Il lui lança un petit regard. « Mais pour une fois dans ma vie j’ai envie de faire un truc de dingue. Et je le ferai bien. Je vais… je vais prendre soin de Quinn ici présent. Je vais bien traiter votre fils, madame. » Marque de respect envers la belle-famille, c’était nécessaire. Il se tourna finalement vers le jeune homme. Son fiancé. « Quinn. Je suis heureux de te voir aujourd’hui et j’ai hâte d’apprendre à te connaître. Mais bordel, j’ai jamais eu autant la trouille dans ma vie ! J’ai l’impression qu’à tout moment mon nœud papillon va m’étouffer. » Il posa pour la première fois ses yeux dans ceux de Quinn. Un beau sourire illumina ses lèvres. « Je te promets de faire de mon mieux pour te rendre heureux. Pour être le meilleur mari possible. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/11/2017
☇ Messages : 56
☇ Pseudo : sunrise.
☇ Vos DC : aucun.
☇ Avatar : tyler joseph.
☇ Crédits : ironshy.
☇ Âge : trente-deux ans.
☇ Statut : marié à un inconnu.
☇ Occupation : artiste à ses heures perdues.

☇ RPs + Liens :

http://www.revolutionrpg.net/t3735-quinn-all-my-friends-are-heathen-take-it-slowhttp://www.revolutionrpg.net/t3754-quinn-wait-for-them-to-ask-you-who-you-know

MessageSujet: Re: quinn ∇ mariés au premier regard.   Hier à 19:05

C’est un grand jour. Beaucoup rêvent de ce jour en imaginant leur compagnon à leur bras, un grand sourire sur les lèvres, afin de s’unir pour la fin de leur existence, sans imaginer un seul instant que cela pourrait être la pire erreur de toute leur vie. Sans imaginer que le mariage allait détruire leur vie et se terminer par une mauvais expérience, tâchant à jamais leur vision idéalisé de cette union sacrée et laissant place à un traumatisme immense à l’idée de s’engager à nouveau. Pourtant, toi, tu ne penses qu’à cela alors que tes pas t’amènent en direction de ton futur époux. Oui, tu as toujours la possibilité de renoncer. Tu as toujours la possibilité de faire demi-tour, de remonter dans le véhicule garé sur la place, et de repartir d’où tu viens, accompagnée de ta pauvre mère qui ne comprendrait sûrement pas ton comportement contradictoire. Elle qui semble tant s’amuser de la situation, alors qu’il y a quelques semaines seulement, elle semblait te désapprouver du plus profond de son être. Tu puises tout ton courage en plantant ton regard dans le sien. Tu as les mêmes yeux qu’elle. Tu lui ressembles plus que tu ne ressembleras jamais à ton enfoiré de paternel. Tu es heureux qu’elle soit installée près de toi pour cet événement si particulier.

T’approchant du grand et charmant jeune homme, tu esquisses un sourire. Ravi qu’il soit si beau, mais terrifié d’être face à lui sans rien connaître de son caractère, de ses habitudes, de ses passions et de ses hobbies. Oui, tu le connais grâce au formulaire que tu as rempli. Mais, ce n’est qu’un papier. Rien d’autre qu’un papier. Tu veux tout apprendre de l’homme, de l’être humain. Tu aurais tant aimé avoir du temps avec, en tête à tête. Juste un peu. Quelques minutes. Cinq. Même deux petites minutes. Un court échange. Entendre le son de sa voix. Juste toi. Pouvoir plonger ton regard dans le sien, sans être épier de tout côté. Les yeux de toute l’assemblée sont tournés vers vous, de quoi te donner des sueurs froides. Quelle pression. Pour un garçon timide, comme toi. Ce simple baiser que tu déposes sur sa joue te rend tout drôle. Le premier contact physique que tu as avec cet homme qui, dans quelques secondes à peine, deviendra ton mari. Pression intense. Il est aussi tendu que toi. Ce dernier glisse sa main dans la tienne, et tu ne peux qu’y chercher un peu de courage. Evan ne te rejette pas. Il ne s’enfuie pas. Vos mains sont moites. Moment angoissant. Panique. Le discours du maire n’est plus qu’un bourdonnement lointain. Tu te concentres sur ton rythme cardiaque que tu tentes tant bien que mal de faire taire une bonne fois pour toute.

Mais la voix du plus grand des deux interrompt le représentant. Un élan de stupeur soulève les familles et les amis. Est-ce qu’il va s’en aller ? Est-ce qu’il va te laisser seul face à tous ces gens ? Refuser cette alliance. Jamais tu n’as eu si peur d’être abandonné qu’à cet instant précis. Il continue. Tu l’écoutes. Et en quelques phrases, il arrive à te conforter dans l’idée que cette cérémonie est complètement folle. Lorsqu’il s’adresse à ta tendre mère, tu ne peux t’empêcher de la regarder à ton tour avec un large sourire ému. Et il prononce ton prénom. Tu tournes la tête, sentant son regard se poser sur toi, lire en toi. Ce sont les plus belles choses que l’on ne t’ait jamais dites. Ta main se libère de la sienne, et tes doigts viennent essuyer les larmes qui commencent à se former au coin de tes yeux. Tes joues sont rouges tandis que tes mains maladroites viennent desserrer le nœud papillon autour de son cou, avant de reprendre sa main et de les nouer comme si vous vous connaissiez depuis une décennie. « Je ne suis pas le plus habile pour faire des discours, ou des déclarations. Mais j’ai autant la trouille que toi ! On a été fous d’accepter un mariage sans se connaître, mais avec tout ce que tu viens de me dire, je. Je ne peux pas m’empêcher de penser que j’ai fais le bon choix. J’ai hâte que tout ça soit fini pour que je puisse enfin apprendre à te connaître. Tes goûts, tes passions, tes habitudes, tes rêves. J’aimerais que tu sois plus qu’un formulaire dont on doit cocher les cases. J’ai envie de croire que tu seras l’homme idéal que j’attends depuis très longtemps. » Tu baisses les yeux, gêné d’avoir dit tout cela sans t’arrêter, sans avoir briser le lien de vos regards. « Je te promets aussi de faire tout mon possible pour être un mari idéal, te rendre heureux. Ne pas te faire regretter cette expérience complètement déjantée. » Un léger rire s’échappe alors de tes lèvres. « J’ai très envie de tomber amoureux de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/11/2017
☇ Messages : 58
☇ Pseudo : ALLES
☇ Vos DC : Nop
☇ Avatar : Richard Madden.
☇ Crédits : lux aeterna
☇ Âge : Dans la trentaine
☇ Statut : Marié.
☇ Occupation : Vétérinaire.

☇ RPs + Liens : Quinn



MessageSujet: Re: quinn ∇ mariés au premier regard.   Aujourd'hui à 11:13

quinn ∞ evan
Cette cérémonie allait définitivement le tuer. Avant de chercher l’approbation de Quinn, son futur mari, il tenta d’abord d’avoir l’approbation de sa mère. Car lui-même savait à quel point l’avis de sa famille était important, lui-même savait que c’était avant tout eux qu’il fallait convaincre. Le regard bienveillant de sa futur belle-mère le rassura, tandis que la sienne, sa maman, son tout, s’était mise à pleurer face à ce geste. A cet instant il aurait tant voulu la prendre dans ses bras pour la consoler, mais sa sœur le faisait très bien à sa place. Lui, il devait rester là, au moins jusqu’à ce qu’ils ne prononcent le oui définitif. Avant cela, il voulut faire une promesse à Quinn. Celle de s’occuper de lui pour le restant de sa vie, d’être le meilleur mari possible. Tous les couples avaient la possibilité de se faire ces promesses pendant de longues années avant le mariage mais Quinn et Evan ne l’avaient pas, alors il profitait de cet instant pour le faire. Pour le rassurer, comme il voudrait qu’on le rassure. Pour l’empêcher de dire non, peut-être. Parce que maintenant qu’il avait vu Quinn, que son regard avait croisé le sien, il avait réellement envie de l’épouser. C’avait l’air d’être quelqu’un de bien. Peut-être pas le plus bel homme sur cette terre, peut-être très différent de ses exs, mais il avait ce quelque chose qu’on ne s’expliquait pas. Beaucoup de charme. Et des yeux à se damner. Le plus important, c’est qu’Evan avait l’impression que le feeling passait bien entre eux. Un feeling certes visuel mais c’était un bon début, non ? Peut-être un coup de foudre. Evan n’en avait jamais eu, mais ça pouvait parfaitement ressembler à ça.

Alors oui, il était un peu nul pour les compliments. Mais cette fois il avait juste laissé parler son cœur et ça semblait fonctionner. Tout le monde était ému, Quinn y compris. Ce fut même à son tour de prendre la parole. Il avait une voix mélodieuse. Ce n’était qu’un détail mais elle plaisait à Evan, sa voix. C’était important finalement, après tout il allait l’entendre tous les jours pendant une durée indéterminée. « J’ai très envie de tomber amoureux de toi. » Ces quelques mots suffirent à le faire chavirer. Ce fut les seuls qu’il retint de tout ce discours, d’ailleurs. On ne lui avait jamais dit quelque chose comme ça, c’était touchant. Lui aussi, il avait envie de tomber amoureux. Et peut-être que secrètement, il était déjà en train de le faire.
Après tant d’émotions et quelques regards tendres de la part des deux fiancés, le prêtre reprit son discours. Puis enfin, la question. Celle que tout le monde attendait. « Evan, voulez-vous prendre pour époux Quinn ici présent pour l'aimer fidèlement dans le bonheur ou dans les épreuves, tout au long de votre vie ? » Il n’y avait plus aucun doute maintenant, Evan savait ce qu’il devait répondre. Ce qu’il voulait répondre. « Oui, je le veux ! » clama-t-il haut et fort avec un sourire niais sur le visage.

« Quinn, voulez-vous prendre pour époux Evan ici présent pour l'aimer fidèlement dans le bonheur ou dans les épreuves, tout au long de votre vie ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: quinn ∇ mariés au premier regard.   

Revenir en haut Aller en bas
 
quinn ∇ mariés au premier regard.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAXTON ∞ « Le premier regard échangé est toujours le plus intense. »
» Là où surgiera votre pire cauchemar dès un premier regard, voici la terreur asiatique, la plus feignante de l'Est.
» Au premier regard (ft. Dambi ♥)
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: DANS LES RUES DE VANCOUVER ! :: Voyager dans d'autres mondes :: Flashbacks-
Sauter vers: