AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Adalyna + Oh shit, this is real.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 02/10/2017
☇ Messages : 13
☇ Pseudo : Mélaïs
☇ Vos DC : Taylor & Co
☇ Avatar : Tyler Hoechlin
☇ Crédits : Frith
☇ Âge : 30 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : Lieutenant de Police
LISTING DE MES DC






☇ RPs + Liens :
ANDREA est son petit frère, le jumeau de LETIZIA, sa petite sœur chérie, qu'il chouchoute pire que tout, ne lui déplaise. Il a un comportement très distinct selon qu'il s'agisse de son frère ou de sa sœur, mais ne s'en rend pas compte, ce qui fait qu'avec ANDREA les choses sont en train de devenir compliquées, et les deux frères s'éloigne. Il ne voit pas non plus que LETIZIA ment pour ne pas les décevoir, alors qu'il la pouponne comme personne.

RPS



http://www.revolutionrpg.net/t3540-dc-sandro-got-no-money-on-my-mind?nid=3#54189

MessageSujet: Adalyna + Oh shit, this is real.   Lun 9 Oct - 11:19

Oh no, this shit is really happening...
EXORDIUM.

Le réveil dans la matinée avait été difficile. Sandro avait passé un weekend assez fort en émotion. Entre le fait d'avoir rencontré la demoiselle avec qui il avait correspondu pendant si longtemps, celui d'avoir passé une nuit très mouvementée avec elle, alors qu'il s'était promis de prendre son temps, et surtout, que le lendemain, elle soit partie sans demander son reste, ça n'était pas forcément du plus facile à gérer. Surtout pour son égo. Il en avait pris un sacré coup. Il lui avait fallu toute la journée de la veille pour essayer de s'en remettre. Mais c'était peine perdue. Parce que normalement, c'était plutôt de son genre à lui de se casser au petit matin, quand ils allaient chez lui, c'était parce qu'il voulait passer la matinée d'après ensemble. Bon, c'était tout de même un cas assez rare. Finalement, pour cette fois-ci, ça s'était assez mal fait. En allant chez elle, il aurait pu rester. Enfin, à moins qu'elle n'eut fini par le mettre à la porte. Mais il avait assez vite compris : Adalyna n'avait pas voulu faire trainer quoi que ce ne soit. Lui qui avait l'impression de tomber amoureux, bien qu'il ne pensait pas que ça ne soit possible via les mots, le virtuel, la réalité lui avait bien fait comprendre qu'il fallait se stopper ici. Et c'était assez difficile à gérer : il le vivait comme une rupture. Mais fier comme il était, il ne le montrerait pas. Il en parlerait certainement à son coéquipier, à condition que lui n'ait pas passé un super week-end avec sa meuf, si c'était pour le narguer, c'était hors de question.

Se lever pour aller au boulot, ça avait été sa croix de la journée. Il avait traîné du pied pour aller à la douche, pour s'habiller, faire son lit. Non, tout ça, il avait pris une éternité pour accomplir ces tâches du quotidien, pourtant à la portée de tous. Et il était encore chez lui quand son téléphone sonna. En soufflant, il avait ouvert le message, et lu ce que son coéquipier lui avait envoyé.
De : Timmy
à : 9:24
message: Yo, mec, tu fous quoi ? Tout le monde est là au boulot, il manque que toi.. T'as oublié que c'était aujourd'hui qu'on avait notre nouveau supérieur qui arrivait ? Tu vas te faire tuer. Bouge, arrive !
Sandro avait complétement oublié. Avec son ancien supérieur, le retard, ce serait passé crème. mais là, il n'en savait rien de ce nouveau chef, qui plus était pour le premier jour. Il allait vraiment se faire tuer.  Ni une ni deux, il avait fini de se préparé, pris ses affaires, son blouson, et avait filé sur sa moto, direction le commissariat. Il lui fallut au moins une vingtaine de minute avant d'arriver, de monter les escaliers, et surtout, de préparer une bonne excuse. Et surtout pas de "je me suis fait kidnapper", cette blague vaseuse, qu'il faisait, en sachant très bien que la seule personne qui le voudrait en otage, ce serait son lit. Tout le monde était là, et le chef -la chef vu sa voix- parlait. Il fit mine d'être là depuis toujours, en restant derrière les rang de ses collègues, rassemblés autour d'elle, debout, à l'écouter. En levant la tête et voyant le petit bout de femme qui se tenait debout et parlait, Sandro crut avoir un haut-le-coeur. Il connaissait très bien ce visage. Elle avait été son fantasme pendant des mois, et sa compagne d'un soir, le week-end qui était passé. Pourquoi ne pas lui avoir dit son boulot, après tout ce temps ? Les choses allaient être compliquées..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adalyna + Oh shit, this is real.   Mar 28 Nov - 15:50


Holly Shit !
Sandro& Adalyna

«Tu es le cornichon to my sandwich au pâté, et je suis ta supérieure. What else?»

Adalyna n’avait jamais connue l’amour, enfin si, mais c’était loin et elle ne qualifierait même pas ça d’amour au sens large du terme. Jusqu’au jour où ses yeux ont rencontrés ceux merveilleux de ce brun, beaucoup trop canon –c’était ce qu’elle s’était dit- pour être sincère, non, impossible ! Sandro qu’il s’appelait. Lyna l’avait mené en bateau durant des mois et des mois, jusqu’au jour où, contre toute attente, elle a craqué et elle a couché avec lui. Sympathique, non ? Un homme qu’elle connaissait à peine, et elle lui donnait sa virginité, qu’elle s’était juré de conserver jusqu’à son mariage. Euphémisme ? Presque…Pourtant quelque chose en lui,  l’avait totalement captivée, quelque chose chez cet homme, lui avait littéralement coupé le souffle. Indifférente à ces stupidités qu’on appelle le ‘coup de foudre’ ou le fait que dans une autre vie, ils étaient ensembles, comme des âmes sœurs qui se rejoignent sans cesse, de vies en vies, aujourd’hui grâce, ou à cause de lui, elle y croyait dur comme fer. Cela ne pouvait être autre chose. Mais passons, cela faisait des semaines qu’ils ne s’étaient pas revus, enfin non, le week end dernier en fait, et il devait l’avoir oubliée pas vrai ? Ou bien, tout simplement, ils ne se reverraient plus, c’était certains. Alors pourquoi craquer ? Jamais, surtout qu’aujourd’hui était son premier jour en tant que lieutenant chef d’un groupe de policier, tous soit au même grade, soit un peu en dessous. Elle en était fière, car c’était que des hommes. Un nouveau challenge qui l’excitait au plus haut point. Et alors qu’elle se présentait, elle regarda son registre et appela ses collègues un à un. Arriver à ce prénom, elle butta un moment, puis se frotta les yeux et se dit intérieurement ‘Non, ma grande, reprend-toi là ! Y’a des centaines de Sandro dans le monde !’ de plus, à moins que le jeune homme lui ait également menti, tout comme elle l’avait fait concernant son job, il n’était pas flic. Donc, c’était réglé. Alors tranquillement elle appela ce prénom, qui était le retardataire. Adalyna eu cette forte impression qu’elle n’allait soit pas aimer ce jeune homme, soit ne pas aimer ce qu’elle allait voir  « Est-ce que le fameux retardataire, Sandro Manson, nous a fait honneur de sa présence ? » avec ce ton un peu hautain, et très autoritaire qui la caractérisait bien. Quand le jeune homme leva la tête pour annoncer le fait qu’il était présent, elle fit tomber son recueil en rajoutant un ‘Bordel de merde’ intérieur, qui se lisait dans ses yeux. Puis elle se reprit, ramassa le registre et répartissait tout le monde dans un travail différent. Elle entra dans son bureau, fière, en oubliant qu’elle allait travailler avec l’homme dont elle était tombée amoureuse, espérant qu’il l’ait oublié, quand soudain on frappa à la porte, c’était lui. Confrontations assurée. La jeune femme l’invita à entrer et des tas de pensées malsaines traversa son esprit ‘putain qu’il est beau ce con, tout doux, Ramos, calma’ « Alors comme ça, tu es flic » elle décida de prendre la parole la première, en coupa ce silence étrange entres eux. Sandro, celui qu’elle aimait était à quelques centimètres d’elle, la journée s’annonçait tordante !
(c) DΛNDELION



Revenir en haut Aller en bas
 
Adalyna + Oh shit, this is real.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: Boites à Archives :: RPs-
Sauter vers: