AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 well I’m all the way up I swear - hazelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
BIRDS FLYING HIGH
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 29/06/2017
☇ Messages : 177
☇ Pseudo : /
☇ Vos DC : Ainsley Pryce
☇ Avatar : Dianna Agron
☇ Crédits : avatar by angie, sign by wild heart, gif unknown artist
☇ Âge : 26 yo.
☇ Statut : officiellement célibataire officieusement fiancée
☇ Occupation : comédienne
J'éprouvais en face des gens dénués de tout charme physique une sorte de gêne, d'absence; leur résignation à ne pas plaire me semblait une infirmité indécente. Car, que cherchions-nous, sinon plaire ?
☇ RPs + Liens : ❥ ezelia gabriel ღ fantin hepburn

to the gypsy that remains faces freedom with a little fear ft. hazelia
i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia

http://www.revolutionrpg.net/t2911-ce-qui-pour-nous-fait-le-bonheur-ou-le-malheur-de-notre-vie-constitue-pour-tout-autre-un-fait-presque-imperceptiblehttp://www.revolutionrpg.net/t2912-mon-passe-temps-favori-cest-laisser-passer-le-temps-avoir-du-temps-prendre-son-temps-perdre-son-temps-vivre-a-contretemps

MessageSujet: well I’m all the way up I swear - hazelia   Lun 18 Sep - 19:13

Mes journées étaient ostensiblement les mêmes ; réveillée à sept heures tous les matins, une toilette au pas de course afin de déjeuner au réfectoire une demi-heure plus tard, des activités aussi ennuyeuses les unes que les autres pour nous occuper jusqu’au déjeuner puis des séances de psychothérapie et une attente interminable jusqu’au dîner. J’avais parfois l’occasion – l’obligation, de me mélanger aux autres ; ce qui était encore pire que de tourner en rond dans ma chambre.

Il y avait cette grande perche qui pleurait sans arrêt, que l’on soupçonnait être Paris H., ce jeune toxicomane prêt à offrir son corps pour du maquillage, ces filles qui engloutissaient littéralement leur repas pour mieux le rendre ensuite, des visages connus et moins connus qui arpentaient les couloirs en traînant des pieds comme s’ils étaient au bout du rouleau… et puis il y avait moi ; Harley, la comédienne hystérique et déchue plus connue pour son caractère insupportable et lunatique que pour ses talents d’actrice ; la personnalité « notoire » qu’on aimait détester simplement parce que ça faisait « bien », parce que les médias avaient lancé la tendance. Mais il y avait aussi Ezelia à qui je pensais constamment et dont je suivais le parcours sur mon téléphone interdit, à l’aide d’une connexion internet moyenâgeuse. Ma relation avec Ezelia avait atteint son paroxysme lorsque je me retrouvais nue en direct du concert d’Ezekiel, avant que ces extraits vidéos ne fassent le tour du monde.

En ce qui concerne la suite des évènements – que je ne saurais décrire avec exactitude, je me souviens vaguement m’être assoupie à l’aéroport de Seattle... et m’être réveillée à l’hôpital, le front ouvert.
Je me débarrassais rapidement de Jonah en prétextant que mes parents viendraient me chercher... avant de sombrer dans l’hystérie à la vue des fameuses séquences vidéos… et me voilà aujourd’hui transférée dans l’une des plus célèbres cliniques des Etats-Unis, celle-là même ou j’avais été hospitalisée à la suite d’une dépression nerveuse il y a cinq ans.

Puisque je n’avais de compte à rendre à personne car personne ne savait où je séjournais, je me faisais un malin plaisir à faire tourner le personnel en bourrique, piquant des colères tous les deux jours pour tout et rien à la fois, envoyant valser tables et chaises dès que j’étais contrariée – il fallait bien leur donner une raison de me garder - j’étais de fait à l’abri de l’acharnement des médias, confinée dans ma chambre, dans une clinique haute sécurité.
« Jessica, vous avez de la visite. » « Pas envie. » Grommelais-je en songeant à la visite du médecin. « Jessica… » « Mais j’ai plus mal ! » Dis-je en geignant de toutes mes forces, tâtant ma pommette gauche dont l’hématome de la taille d’une pomme se résorbait à vue d’œil. Pour ce qui était de mes points de suture, je ne voyais pas l’intérêt de consulter à nouveau le médecin. « Jessica, j’ai un visiteur dans le salon. » Et puis quoi encore, me faire ausculter devant tout le monde ? Non, je préfèrais largement rester bien au chaud dans mes quartiers, affublée de vêtements informes aussi confortables qu'un pyjama. « Bah faites le venir dans ma chambre alors. » Ajoutais-je en soupirant, croisant les jambes en tailleur sur mon lit. « Et putain, s’il me force encore à avaler cette merde, je vous tue ! » Fis-je en dernier lieu, repoussant mon déjeuner avec dégoût. Depuis que j’avais décidé de ne plus me sustenter, le personnel médical prenait un malin plaisir à me l’apporter dans ma chambre, bien que je me débarrassais de son contenu dans les toilettes pour leur bon plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 22/06/2017
☇ Messages : 140
☇ Pseudo : CapRaccoon
☇ Vos DC : Aelyn Sandoal, Lyhla Elder
☇ Avatar : Linda Marlen Runge
☇ Crédits : Harley/Ainsley
☇ Âge : 25 ans
☇ Statut : Fiancée
☇ Occupation : Manager d'un chanteur (son frère, au passage)
☇ Habitation : Bel et grand appartement à Downtown




MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Ven 22 Sep - 16:34

Ezelia observa le salon dans lequel elle attendait, plantée debout au milieu de personnes aux traits tirés par la démence. Ses poils se hérissaient à l'idée que Jessica était dans cet endroit, avec ces personnes, et elle avait une férocité farouche à ne pas la considérer comme folle. Les célébrités rassemblaient ici avaient pour la plupart l'expression vide de sens et de sensation que l'on trouvait chez les personnes psychologiquement instables. N'ayant plus toute leur tête quoi. « Elle va vous recevoir. » Ezelia se retourna vivement, méfiante et à fleur de peau. Elle hocha sèchement la tête envers le membre du personnel qui venait de lui parler, et le suivit dans les couloirs informes et uniformes, jusqu'à une autre porte, aussi semblable aux autres que les autres lui étaient semblables. « C'est bon, je vais y aller seule. Merci. » déclara Ezelia, congédiant de ce fait l'homme qui disparut aussitôt, l'air empressé de s'éloigner d'elle – ou de Jessica ?

Sans frapper, Ezelia entra, refermant précautionneusement la porte derrière elle. Elle se retourna et fit quelques pas, apparaissant au bout du minuscule couloir qui faisait office d'entrée avant de déboucher sur la chambre en lui-même. Elle y aperçut Jessica, assise dessus en tailleur, vêtue de ce même type de sweat et de jogging informes qu'elle lui reprochait de porter, ses cheveux roses tranchant sur la couleur unie et fade des vêtements, une moue contrariée plaquée sur ses traits. Elle la perdit vite en croisant le regard d'Ezelia, toujours aussi froid et terne.

Après leur pseudo-break, que la manager avait pris pour une rupture, accentuée par les messages de Jonah, les feux de la presse braqués sur elle et l'absence de sa fiancée, Ezelia avait complètement déraillé. Même son frère n'avait pas réussi à la ramener dans le droit chemin, à la calmer, à lui faire reprendre ses esprits, ce qu'il avait réussi à faire lors de ses précédentes ruptures. Cette fois-ci, elle s'était mise à boire, à fréquenter et à flirter avec toutes les filles qui passaient, à se mettre dans un état pas possible. Totalement brisée, il avait fallu une belle engueulade avec son frangin, durant laquelle il l'avait congédiée en lui disant de prendre des vacances et d'arrêter de faire de conneries, puis la demande de Jonah d'aller voir Jessica, pour qu'elle s'apaise légèrement. Elle avait changé de coupe de cheveux, entre temps, se les coupant et les teignant quelque peu en blond. C'était ainsi qu'elle se présentait à sa fiancée, cheveux courts ondulés encadrant son visage amaigri, jean renforcé aux genoux, veste en cuir ouverte sur un T-shirt échancré, baskets aux pieds et mitaines en cuir aux mains, un casque de moto entre les doigts. Avec ses habituels ornements, anneaux dans le nez et l'oreille.

« Jonah m'a dit de venir vérifier que tu allais bien. Mon frère m'a virée parce que je faisais des conneries. J'ai frappé à peu près tous les journalistes que j'ai croisé. Et j'ai envie de crever. Ça te dérange si je te rejoins ici pour suivre une thérapie ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
BIRDS FLYING HIGH
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 29/06/2017
☇ Messages : 177
☇ Pseudo : /
☇ Vos DC : Ainsley Pryce
☇ Avatar : Dianna Agron
☇ Crédits : avatar by angie, sign by wild heart, gif unknown artist
☇ Âge : 26 yo.
☇ Statut : officiellement célibataire officieusement fiancée
☇ Occupation : comédienne
J'éprouvais en face des gens dénués de tout charme physique une sorte de gêne, d'absence; leur résignation à ne pas plaire me semblait une infirmité indécente. Car, que cherchions-nous, sinon plaire ?
☇ RPs + Liens : ❥ ezelia gabriel ღ fantin hepburn

to the gypsy that remains faces freedom with a little fear ft. hazelia
i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia

http://www.revolutionrpg.net/t2911-ce-qui-pour-nous-fait-le-bonheur-ou-le-malheur-de-notre-vie-constitue-pour-tout-autre-un-fait-presque-imperceptiblehttp://www.revolutionrpg.net/t2912-mon-passe-temps-favori-cest-laisser-passer-le-temps-avoir-du-temps-prendre-son-temps-perdre-son-temps-vivre-a-contretemps

MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Sam 23 Sep - 13:06

Croisant les bras à la manière d'un enfant contrarié, j'attendis non sans impatience que le mystérieux visiteur daigne perturber ma journée. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris Ezelia pénétrer dans la pièce, froide et implacable, comme si elle venait constater d'elle même ce que tous lui avaient raconté, bien ce que fut impossible cependant. En d'autres circonstances, sa venue aurait pu éveiller en moi une quelconque réaction, du fait qu'elle avait probablement traversé le monde pour me rendre visite... mais j'avais grandi dans un monde empreint de facilité. Aussi, je m'attardais davantage sur son apparence, remarquant qu'elle avait éclairci ses cheveux, ce qui ne faisait qu'accentuer ses traits que je trouvais plus émaciés qu'à l'accoutumée. « Jonah m'a dit de venir vérifier que tu allais bien. Mon frère m'a virée parce que je faisais des conneries. J'ai frappé à peu près tous les journalistes que j'ai croisé. Et j'ai envie de crever. Ça te dérange si je te rejoins ici pour suivre une thérapie ? » « Comment tu as su que j'étais ici ? Personne n'est au courant... » Relevais-je en posant mon regard sur la jeune femme, à travers mes grands yeux bleus, par delà mes cernes semblables à deux hématomes, courant jusqu'au creux de mes pommettes. Je n'avais peut être pas fait grand chose pendant mon séjour, mais j'avais au moins maigri. Et c'était le principal.

« Il faut que je te dise un truc avant qu'ils n'arrivent. » Dis-je en me redressant, sautant du lit en faisant craquer mes articulations ensommeillées par le manque cruel d'activité. « J'avais besoin de me couper des médias et j'ai pas trouvé autre chose, je sais, c'est nul. » Ajoutais-je dans un souffle, amorçant quelques pas dans sa direction. « Mais il faut que tu m'aides. Il faut que tu me sortes d'ici, ils sont de mèche avec Jonah. D'ailleurs je crois qu'ils nous filment à l'instant ou on parle, j'en suis sûr ! » Murmurais-je en clignant des yeux, forcée de reconnaître qu'il m'eut été difficile de me concentrer tant mon regard papillonnait à droite et à gauche, s'attardant à la fois sur les prises qui avaient été arrachées des murs - j'étais persuadée qu'ils cachaient des micros et sur les rideaux qui avaient été emmêlés pour me protéger des drones - si si, je vous assure ! « Et d'ailleurs je - » La porte s'ouvrit à la volée. « Jessica, vous connaissez les règles. Pas de porte fermée. » « J'avais oublié. » Persifflais-je en croisant les bras, comme pour défier mon interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 22/06/2017
☇ Messages : 140
☇ Pseudo : CapRaccoon
☇ Vos DC : Aelyn Sandoal, Lyhla Elder
☇ Avatar : Linda Marlen Runge
☇ Crédits : Harley/Ainsley
☇ Âge : 25 ans
☇ Statut : Fiancée
☇ Occupation : Manager d'un chanteur (son frère, au passage)
☇ Habitation : Bel et grand appartement à Downtown




MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Sam 23 Sep - 21:19

Ezelia fixa ses yeux fatigués sur Jessica, intriguée et surprise de la voir agir ainsi. Elle s'attendait à tout et à rien sauf à une paranoïa. Au moins, ce n'était pas contre elle, et elle ne l'avait pas rejetée. Ce n'était pas plus mal finalement. "C'est de ma faute. C'est moi qui l'ai fermée, déclara Ezelia en se tournant vers l'homme qui venait d'entrer, Il faut que je signenune décharge si je veux l'emmener dîner hors de l'etablissement, c'est ça ?"

Elle attendit qu'il acquiesce pour hausser un sourcil à son intention. "Vous pourriez en préparer une s'il vous plaît ? Merci d'avance." Son regard se fit noir en le voyant hésiter, et elle sortit une liasse de billets de sa poche, la lui lançant. "Bouge mon gars. Ou je trouve un truc compromettant sur toi et je le balance à la presse et à tes supérieurs. Paraît que t'aimes te taper tes clients, non ?" Son ton goguenard et ses yeux furieux le firent déguerpir aussitôt, après avoir blêmi brutalement.

Ezelia se retourna vers Jessica, et lui sourit doucement. Elle tendit un bras vers elle et la prit par l'épaule, l'attirant contre sa poitrine et l'entourant de ses bras. Sa main se glissa dans ses cheveux, et elle enfouit son visage dans son cou. "Prépare ton sac, lui murmura-t-elle, On va faire le tour du monde." Elle ne savait pas pourquoi elle la suivait dans son délire. Peut-être qu'elle aussi avait besoin de s'éloigner, de prendre du temps... de disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
BIRDS FLYING HIGH
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 29/06/2017
☇ Messages : 177
☇ Pseudo : /
☇ Vos DC : Ainsley Pryce
☇ Avatar : Dianna Agron
☇ Crédits : avatar by angie, sign by wild heart, gif unknown artist
☇ Âge : 26 yo.
☇ Statut : officiellement célibataire officieusement fiancée
☇ Occupation : comédienne
J'éprouvais en face des gens dénués de tout charme physique une sorte de gêne, d'absence; leur résignation à ne pas plaire me semblait une infirmité indécente. Car, que cherchions-nous, sinon plaire ?
☇ RPs + Liens : ❥ ezelia gabriel ღ fantin hepburn

to the gypsy that remains faces freedom with a little fear ft. hazelia
i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia

http://www.revolutionrpg.net/t2911-ce-qui-pour-nous-fait-le-bonheur-ou-le-malheur-de-notre-vie-constitue-pour-tout-autre-un-fait-presque-imperceptiblehttp://www.revolutionrpg.net/t2912-mon-passe-temps-favori-cest-laisser-passer-le-temps-avoir-du-temps-prendre-son-temps-perdre-son-temps-vivre-a-contretemps

MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Lun 25 Sep - 21:50

« C'est de ma faute. C'est moi qui l'ai fermée. Il faut que je signenune décharge si je veux l'emmener dîner hors de l'etablissement, c'est ça ? » Un large sourire fendit mon visage, me donnant l'impression de craqueler mes joues tant j'en avais oublié la sensation. J'éprouvais envers Ezelia, une admiration certaine ; parce qu'elle n'avait peur de rien ni personne et parce qu'il semblait que rien ne pouvait lui résister, que rien ne pouvait l'arrêter. J'en tombais aussitôt éperdument amoureuse. Non, encore ?
Et puis, elle congédia le personnel avec autant d'insolence que possible tandis que ladite liasse de billets disparaissait dans un jeu de main sordide - comme quoi, tout se monnaye. J'eus à peine le temps d'écarquiller les yeux que la jeune femme m'attirait vers elle, m'encadrant de ses bras - je l'aurais suivi au bout du monde. « Prépare ton sac. On va faire le tour du monde » Si tu savais. Sentant l'euphorie me gagner, je quittais ses bras pour préparer mes affaires à la hâte ; ouvrant bruyamment les placards, je jetais les quelques vêtements dans un grand sac, enfilant dans la salle de bain un débardeur sans manches aux inscriptions provocatrices qui appartenait à Ezelia, ainsi qu'un jean troué et une paire de converses - elles aussi volées dans les affaires d'Ezelia avant mon départ pour Madrid.

Je me souviens vaguement avoir enfilé une casquette sous laquelle j'avais grossièrement tenté de masquer mes cheveux roses, avoir choisi le moment opportun pour sortir - l'heure à laquelle le personnel s'affairait à maîtriser les patients les plus hystériques et avoir franchi le seuil de la clinique avec un sentiment de liberté qui me frappa de plein fouet. Je levais aussitôt la tête vers le ciel jusqu'à m'aveugler par tant de clarté et pris une grande inspiration... ce que j'ignorais à ce moment... c'est que je finirais par y retourner... « T'es drôlement belle comme ça. » Fis-je, la tête penchée sur le côté, tendant instinctivement la main pour caresser ses cheveux, au vu et au su de tous. « J'sais pas si t'as un casque pour moi mais je m'en fous. Cassons nous d'ici. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 22/06/2017
☇ Messages : 140
☇ Pseudo : CapRaccoon
☇ Vos DC : Aelyn Sandoal, Lyhla Elder
☇ Avatar : Linda Marlen Runge
☇ Crédits : Harley/Ainsley
☇ Âge : 25 ans
☇ Statut : Fiancée
☇ Occupation : Manager d'un chanteur (son frère, au passage)
☇ Habitation : Bel et grand appartement à Downtown




MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Dim 1 Oct - 14:17

Ezelia la regarda se préparer, ébahie et admirative, semblant la redécouvrir à chaque instant. Elle paraissait avoir oublié tous ces petits gestes qui faisaient qu'elle reconnaissait Jessica en n'importe quelle occasion. Elle revoyait son profil, le jeu de lumière sur sa mâchoire, un profil qu'elle ne se lassait jamais de contempler, tant elle l'aimait. Ses yeux bleus qui scintillaient, bien que rendus plus ternes et plus sombres par les immenses cernes dévorant son visage. Elle semblait revivre. Ses joues étaient rosées, ses cheveux échevelés, ses yeux pétillaient, et elle souriait de toutes ses dents. Ezelia sentit son cœur battre un peu plus fort, un peu plus vite, et la vie lui parut de nouveau intense et profonde, vivante et essentielle. Toute cette joie, tout ce plaisir qu'elle avait perdus au moment où Jessica était partie, avait complètement disparue des radars, lui revenaient avec force. Elle se redressa, ses épaules se rejetant en arrière. Ses prunelles s'animèrent également, ses lèvres s'étirèrent en une ombre de sourire qu'elle n'avait plus arborée depuis longtemps.

Sur le chemin, elle laissa Jessica la guider, restant une main dans la poche et le casque dans l'autre, vérifiant également que personne ne cherchait à les arrêter. Elle sentait une force croître en elle, des ailes lui pousser. Pour faire sortir sa compagne de cet enfer, elle était prête à tout. Elle briserait des dents et s'endetterait s'il le fallait, sans problème. Et, étrangement, juste parce que Jessica abhorrait cet endroit, elle souhaitait aussi le fuir. Ou le brûler jusqu'aux fondations. Le pouvoir qu'avait sa fiancée sur elle était immense et indescriptible, et elle ne cherchait même pas à le combattre. Le plus important était de l'avoir à ses côtés, de lui faire plaisir, de la retrouver.

« T'es drôlement belle comme ça. »
déclara Jessica, une fois qu'elles furent sorties, en lui effleurant les cheveux. Ezelia, perdue dans ses pensées, sursauta et rougit légèrement, un sourire jusqu'aux oreilles. « J'sais pas si t'as un casque pour moi mais je m'en fous. Cassons nous d'ici. » Ezelia la prit par la main, étourdie de bonheur, et la conduisit jusqu'à la magnifique motocross qu'elle s'était achetée sur un coup de tête. Inutile de dire qu'elle y pensait néanmoins depuis très longtemps. « J'aime bien ta tenue. » taquina-t-elle Jessica, ayant reconnu ses vêtements, et d'autant plus heureuse de voir qu'elle les avait gardés et les mettait. Ezelia fit jaillir ses clefs de sa poche, posa le casque sur le volant, et démarra la moto. Se tournant vers Jessica, elle lui ôta sa casquette et la jucha sur sa propre tête. Ezelia, assise sur l'assise de la moto, attira Jessica vers elle, caressant sa joue. Impulsivement, elle agrippa des deux mains son débardeur, et l'obligea à se pencher pour l'embrasser passionnément. Avant de la laisser repartir aussi brusquement, récupérant le casque d'un mouvement fluide et le lui mettant avec douceur sur le crâne. Elle l'attacha, puis prit position sur la moto, attendant que Jessica s'installe derrière elle en réglant la casquette pour qu'elle ne s'envole pas, la mettant de même à l'envers, et sortant une paire de jolies lunettes de soleil, très chères et très RayBan, les enfilant en faisant ronfler le moteur de sa machine. Subitement, Ezelia pensa qu'elle n'avait pas demandé à Jess où elle souhaitait aller. Tant pis. Elle me fera confiance, songea-t-elle, se souriant discrètement. Elle avait quelques endroits en tête, ne restait plus qu'à se décider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
BIRDS FLYING HIGH
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 29/06/2017
☇ Messages : 177
☇ Pseudo : /
☇ Vos DC : Ainsley Pryce
☇ Avatar : Dianna Agron
☇ Crédits : avatar by angie, sign by wild heart, gif unknown artist
☇ Âge : 26 yo.
☇ Statut : officiellement célibataire officieusement fiancée
☇ Occupation : comédienne
J'éprouvais en face des gens dénués de tout charme physique une sorte de gêne, d'absence; leur résignation à ne pas plaire me semblait une infirmité indécente. Car, que cherchions-nous, sinon plaire ?
☇ RPs + Liens : ❥ ezelia gabriel ღ fantin hepburn

to the gypsy that remains faces freedom with a little fear ft. hazelia
i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia

http://www.revolutionrpg.net/t2911-ce-qui-pour-nous-fait-le-bonheur-ou-le-malheur-de-notre-vie-constitue-pour-tout-autre-un-fait-presque-imperceptiblehttp://www.revolutionrpg.net/t2912-mon-passe-temps-favori-cest-laisser-passer-le-temps-avoir-du-temps-prendre-son-temps-perdre-son-temps-vivre-a-contretemps

MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Dim 22 Oct - 16:46

Nos mains s'emboîtaient merveilleusement bien ensemble, la chaleur de ses doigts réchauffant tout mon être. « J'aime bien ta tenue. » Nous lachâmes notre prise de concert et je parcourus rapidement mon accoutrement, éclatant d'un rire si vif qu'il me donnait l'impression de fendre mes oreilles en deux. « Etant donné que ce sont tes vêtements, le contraire m'aurait étonnée. » Dis-je en réalisant que ce style vestimentaire ne m'allait pas du tout. Pire encore, il me donnait désormais l'impression d'être une vieille adolescente attardée et nostalgique des années 90.

« Jolie. » Dis-je en découvrant l'énorme motocross sur laquelle Ezelia déposait négligemment l'unique casque. Cette dernière fit rugir le moteur un instant avant de s'emparer de ma casquette, m'attirant vers elle brusquement jusqu'à saisir mes lèvres. Si nos mains s'emboîtaient bien ensemble, nos lèvres elles semblaient avoir été conçues dans le même moule ; ses lèvres charnues s'emparèrent des miennes et instinctivement, je déposais mes bras autour de son cou. Hélas, ce baiser pris fin aussi soudainement qu'il avait commencé et je me retrouvais telle une idiote à brasser de l'air avec mes bras.

Déposant le casque sur ma tête, je mis un temps indéfini à reprendre mes esprits avant de grimper à mon tour sur la moto, accrochant mes bras à la taille de la jeune femme comme si ma vie en dépendait. Tout ce que je voulais, c'était partir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 22/06/2017
☇ Messages : 140
☇ Pseudo : CapRaccoon
☇ Vos DC : Aelyn Sandoal, Lyhla Elder
☇ Avatar : Linda Marlen Runge
☇ Crédits : Harley/Ainsley
☇ Âge : 25 ans
☇ Statut : Fiancée
☇ Occupation : Manager d'un chanteur (son frère, au passage)
☇ Habitation : Bel et grand appartement à Downtown




MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Lun 23 Oct - 14:16

Ezelia jeta un dernier regard goguenard vers le centre médical, et démarra en trombe. Elle s'infiltra dans la circulation, doublant sans vergogne, profitant de la puissance de son engin pour filer le plus loin possible de la clinique. Dans son dos, Jessica s'accrochait éperdument à elle. Ezelia profita d'un moment plus calme pour glisser une main sur celles de la jeune femme, jointes sur son ventre, et joua quelques secondes avec ses doigts. Elle avait fini par se décider pour un endroit calme, qu'elles atteignirent en une demi-heure à peine.

Ezelia arrêta sa moto sur une hauteur, et posa le pied à terre au milieu de gravillons. Elle récupéra les clefs et les fourra instinctivement dans sa poche en se redressant, desserrant la casquette qui commençait à lui serrer le front. « Je te propose une petite balade avant d'aller manger. Histoire que tu prennes l'air. » La jeune femme ôta son cuir et s'étira, les manches de son T-shirt glissant jusqu'à ses épaules. Elles dévoilèrent, sur son bras gauche, le tatouage qu'elle s'était faite faire en pensant à Jessica. Derrière son oreille gauche se dévoilait un autre tatouage du même style, aquarelle et abstrait, représentant plus ou moins vaguement une ancre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
BIRDS FLYING HIGH
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 29/06/2017
☇ Messages : 177
☇ Pseudo : /
☇ Vos DC : Ainsley Pryce
☇ Avatar : Dianna Agron
☇ Crédits : avatar by angie, sign by wild heart, gif unknown artist
☇ Âge : 26 yo.
☇ Statut : officiellement célibataire officieusement fiancée
☇ Occupation : comédienne
J'éprouvais en face des gens dénués de tout charme physique une sorte de gêne, d'absence; leur résignation à ne pas plaire me semblait une infirmité indécente. Car, que cherchions-nous, sinon plaire ?
☇ RPs + Liens : ❥ ezelia gabriel ღ fantin hepburn

to the gypsy that remains faces freedom with a little fear ft. hazelia
i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind - hazelia

http://www.revolutionrpg.net/t2911-ce-qui-pour-nous-fait-le-bonheur-ou-le-malheur-de-notre-vie-constitue-pour-tout-autre-un-fait-presque-imperceptiblehttp://www.revolutionrpg.net/t2912-mon-passe-temps-favori-cest-laisser-passer-le-temps-avoir-du-temps-prendre-son-temps-perdre-son-temps-vivre-a-contretemps

MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Mar 24 Oct - 10:28

La motocross filait à toute allure, engloutissant le décor avec elle. J’hésitais un instant à lâcher ma prise, imaginant mes bras fendre l’air avant de m’envoler telle une poupée de chiffon sur la voie rapide. Pour autant, je restais bien sagement cramponnée au conducteur, bien trop raisonnable pour oser braver l’interdit. Dire qu’une simple couleur de cheveux représentait pour moi un véritable acte de rébellion…
Pour m’émanciper d’autant de lâcheté – bien que je resserrais allègrement ma prise autour de sa taille, je parvins à dénouer ma nuque en tournant la tête sur le côté, observant avec émerveillement les vestiges des paysages réduits à des ombres que la motocross balayait avec aisance.

Nous arrivâmes quelques temps plus tard, parquant la motocross à la lisière d’un parc. Retirant le casque avec difficulté tant mes cheveux s’étaient emmêlés, je grimaçais lorsque, perdant patience, je donnais un coup sec sur la visière pour y récupérer mes dernières mèches de cheveux. « Je te propose une petite balade avant d’aller manger. Histoire que tu prennes l’air. » Déposant ledit casque sur la moto, je remarquais ce qui semblait être un nouveau tatouage sur son bras gauche, perdu entre les différents dessins qui ornaient déjà sa peau. Légèrement déphasée par mon séjour à l’hôpital, je décidais de ne faire aucune remarque, souhaitant définir au préalable s’il s’agissait bien d’un nouveau tatouage. « A vrai dire, je n’ai pas très faim. » Dis-je finalement, bien que cela constituait en un véritable mensonge tant mon estomac s’était manifesté rien qu’à l’entente du mot « manger ». « Il faut qu’on parle, Ez. » Un craquement de branches me fit sursauter et j’agrippais aussitôt le bras de la jeune femme… que je lâchais aussitôt. « Tu as entendu ? » Je fis rapidement le tour des environs du regard, désignant un banc non loin, à demi masqué par d’énormes buissons. « Viens avec moi. » Dis-je en emboîtant le pas, surveillant mes arrières, persuadée que nous étions observées, voire même, suivies.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 22/06/2017
☇ Messages : 140
☇ Pseudo : CapRaccoon
☇ Vos DC : Aelyn Sandoal, Lyhla Elder
☇ Avatar : Linda Marlen Runge
☇ Crédits : Harley/Ainsley
☇ Âge : 25 ans
☇ Statut : Fiancée
☇ Occupation : Manager d'un chanteur (son frère, au passage)
☇ Habitation : Bel et grand appartement à Downtown




MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   Jeu 26 Oct - 21:43

Ezelia, un sourire vaguement amusé aux lèvres, enfonça les mains dans ses poches et suivit Jessica jusqu'au banc. Elle jeta un dernier regard au buisson d'où était survenu le bruit, s'amusant de la paranoïa de sa... fiancée ? compagne ? amie ? Il lui était difficile de savoir. Quoi qu'il en soit, elle s'en amusait, habituée à cette attitude toujours à fleur de peau.

Ezelia tourna la tête vers le soleil, s'arrêtant sur le chemin pour en profiter. Elle aimait sentir les rayons chaleureux dorer son visage et la réchauffer. Quand bien même l'air était frais, elle se sentait bien. Parfaitement à l'aise, dans son élément. Elle reprit enfin son chemin, et vint s'asseoir à côté de Jessica sur le banc. Repliant ses jambes et se calant confortablement, Ezelia tendit la main et caressa les cheveux de Jessica, lui massant tendrement la nuque. « D'accord. De quoi veux-tu qu'on parle ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: well I’m all the way up I swear - hazelia   

Revenir en haut Aller en bas
 
well I’m all the way up I swear - hazelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» oh i swear to you, i'll be there for you ☆ 26.06, 18h21
» — I swear, I heard it talking to me ! ✤ REGH
» I swear that tomorrow, this will all be in the past [ft. Jamie-Rose]
» I solemnly swear that we're up to no good ◊ KILI
» lycaon ± the more i swear i'm happy the more i'm feeling alone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: Boites à Archives :: RPs-
Sauter vers: