AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (DC) I want to be your obsession (estrella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (DC) I want to be your obsession (estrella)   Dim 16 Juil - 23:43


Feat Naya Rivera ©️ gleektoday tumblr.

Estrella Sanchez
listen up i'm gonna' tell you bit about myself i got a situation, ain't concerning nobody else.

nom : sanchez, nom de famille que je détiens de par mon père bien évidement vu qu'il se transmet de génération en génération. d'ailleurs la relève de ce nom est assurée vu que mes parents on eu des garçons et moi. oui mes parents n'ont eu qu'une seule fille et trois garçons. prénom : ayelen, qui est en réalité mon premier prénom, c'est le prénom de ma grand mère paternelle, dans notre famille il est de tradition de porter le prénom d'un grand parent. ma mère a souhaité également me donner un second prénom qui n'est autre qu'estrella, il y a quelques années de cela c'est celui ci que j'ai choisi comme prénom principal. âge : vous ne connaissez pas les bonnes manières, cela est impoli de demander l'âge d'une jeune femme, mais comme il faut répondre, à mon compteur j'ai vingt-huit ans, oui je sais je ne les fais pas n'est-ce pas. lieu de naissance : j'ai vu le jour au pays de la samba le brésil et plus précisément dans la ville du carnaval rio de janeiro. nationalité : je suis brésilienne, une latine au sang chaud. quand on regarde de plus près mes origines d'ailleurs j'ai même du sang cubain dans mes veines car mon père est originaire de ce pays, mais il a fini par se poser au brésil et a rencontrer ma mère qui elle est une brésilienne de pure souche. occupation : étant passionnée par la danse depuis mon plus jeune âge, j'ai voulu intégré une école d'art de la scène dans la ville artistique par excellence américaine: New-York. Alors que j'étais âgée d'une vingtaine d'années, j'ai tenté ma chance en tant que danseuse, je n'ai pas intégré l'école que je souhaité, mais j'ai été repéré par un jeune chorégraphe et j'ai intégré sa troupe. manque de chance j'ai eu une grave blessure au genou qui m'empêche de danser à haut niveau, je me suis donc reconvertie comme j'ai pu. a présent je danse tout en effeuillant mes vêtements, vous l'aurez compris je suis strip-teaseuse et je n'ai pas honte. statut civil : célibataire et ça me convient amplement je n'ai de compte à rendre à personne, c'est bien mieux comme ça. orientation sexuelle : hétérosexuelle, je ne vois que par les hommes et uniquement ça, rien de mieux que la testostérone de la gente masculine.


— Les petits détails croustillants.

Je suis le quatrième et dernier enfant, mais aussi et surtout la seule et unique fille qu'a eu Ricardo et Amaya Sanchez, et oui j'ai trois grands frères. Enfin je ne devrais dire plus que deux grands frères car mon frère aîné est mort au combat il y a une bonne dizaine d'années de cela maintenant, il s'était engagé dans l'armée et il n'ai jamais revenu du front. Entre mes deux autres frères toujours en vie et moi nous avons tous entre 2 à 3 ans d'écart. Je suis issue d'une modeste famille brésilienne, mon père est ouvrier et ma mère femme de chambre dans un grand et somptueux hôtel de Rio. Cela n'a pas empêché mes parents d'élever leurs enfants avec énormément d'amour et de valeur. D'ailleurs mes parents sont assez croyant.
Depuis mon plus jeune âge j'ai une réelle passion pour la danse. Cette activité était même bien plus qu'une passion en réalité, c'est devenue ma drogue à moi au fil des années. Ma mère dit souvent d'ailleurs que la première chose que j'ai su faire n'était pas de marcher, mais bien de danser c'est pour dire. Du coup dès que j'ai eu l'âge, ma mère m'a inscrite à des cours de danse classique. J'aimais plus particulièrement les moments lorsqu'on montait les ballets et qu'on devait le présenter à une salle remplie de monde, j'appréciais être sur scène avec mon tutu et être regardé par les spectateurs. Etre sous le feu des projecteurs, les paillettes, cela fait rêver toutes les petites filles. Moi ça me faisait rêver. Je savais ce que je voulais faire plus tard, devenir danseuse, vivre de cette passion qui était une sorte de drogue pour moi. Jusqu'à mes dix ans j'ai donc pratiqué la danse classique, puis pendant trois ans je suis passée au moderne jazz. A l'adolescence je me suis essayée aux danses dites de salon tout ce qui est salsa, rumba, tango... J'ai d'ailleurs été championne de danse de salon lorsque j'avais 15 ans. Après ça j'ai commença à me concentrer plus sur la samba, danse nationale, j'ai eu la chance même de participer au carnaval de Rio. Rien que cela oui.
Mon rêve utlime était d'intégré une prestigieuse école d'arts et de la scène qui se situait à New-York. Malheureusement ma famille ne roulant pas sur l'or, j'ai commencé à travaillé lorsque j'ai eu 18 ans. Durant deux années j'ai enchaîné différents petits boulots et je mettais de côté. Puis lorsque j'ai eut assez d'argent, je suis partie du côté de NYC pour tenter ma chance dans cet établissement réputé, mais tout ne se passa malheureusement pas comme prévu pour moi. « Mademoiselle Sanchez vous êtes recalée. » Cette phrase qui me mit au fond du trou. J'avais l'impression de n'être bonne à rien. Tous mes espoirs, mes rêves venaient de disparaître avec une simple phrase. J'avais quitté mon pays du haut de mes 20 ans pour essayer ce fameux rêve américain en voulant intégrer l'école de mes rêves pour encore plus me perfectionner en danse. Et à présent j'avais l'impression que la terre venait de s'effondrer sous mes pieds. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir devenir si je ne réussissais pas à percer dans ce milieu artistique. Tant d'efforts et de sacrifices pour rien. Non impossible. Les portes avaient beau se fermer devant moi je ne lâchais rien, je suis une battante, j'avais un but et je voulais l'attendre impérativement. Tant pis, je n'allais pas emprunter le chemin le plus facile, mais je pouvais y arriver. Je devais le faire pour mes parents, pour ma mère. J'ai alors galéré quelques mois aux états-unis, il fallait que je me loge et me nourrisse alors j'ai fait différents petits boulots à nouveaux pour avoir un minimum pour vivre ou plutôt survivre. J'ai réellement touché un peu à tout, j'ai été pour commencer serveuse dans un bar, puis je suis passée barmaid dans une boite de nuit, j'ai trouvé un emploi de coyote - vous savez ces jeunes femmes qui officie derrière un comptoir puis qui finissent par monter dessus pour danser et mettre l'ambiance - et j'ai fini par trouver un poste de danseuse dans un petit cabaret new-yorkais.
La chance fini par tourner. Un chorégraphe m'a alors remarqué et m'a demandé d'intégrer sa troupe et son spectacle de danse. C'était l'opportunité rêvée que j'ai accepté sans broncher. Pendant presque cinq ans nous avons voyagé un peu partout dans le monde pour présenter notre spectacle. Aux fils des mois et années j'avais pris du galon au sein de la troupe allant jusqu’à endosser le rôle titre du spectacle. Mon talent était reconnu ainsi que mon nom, bon je dois avouer qu'aussi je vivais une histoire auprès de mon chorégraphe/metteur en scène, mais ça ne fait pas tout, si j'avais été nulle jamais je ne serais arrivée là où j'en étais arrivée à force d'efforts et de persévérance. Je vivais mon rêve de petite fille. Malheureusement toute bonne chose à une fin et je suis revenue à la dure réalité de la vie plus vite que je ne l'aurais pensé. « Estrella, ma belle, les médecins disent que ta blessure est assez grave. Ils disent que la danse c'est fini. On repart demain, mais sans toi, je suis sincèrement désolé. » Voilà comment en une fraction de secondes ma vie bascula complètement. Quelques heures plus tôt alors que nous étions en pleine répétition pour la représentation du soir et voilà que je m'effondre au sol. Je venais de me blesser au genou. Le diagnostic des médecins était alors formel : c'était une déchirure ligamentaire du genou, la danse était donc finie pour moi en milieu professionnel, car je risquais gros si j'allais contre leur avis. Et pour m'enfoncer encore plus, celui qui était censé être mon petit ami, me laissais donc en plan ici pour continuer de faire son spectacle. Je venais de tout perdre, absolument tout. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir devenir sans danse. Cette mésaventure m'est arrivée il y a pratiquement deux années de cela. Je me trouvais ici même à Vancouer. Suite à ma blessure je devais me reposer alors je n'ai pas pu quitter la ville et le pays immédiatement. Mais au final j'ai pris goût d'être ici et j'ai décidé d'y poser mes bagages pour une durée indéterminée. J'ai donc redémarré un nouveau chapitre de ma vie au Canada. Bien sûr pour rester ici j'ai dû me trouvé un boulot. Ces cinq dernières années en dansant j'ai réussi à mettre des sous de côté, mais je ne suis pas du genre à me tourner les pouces. Je me suis alors trouvée une reconversion qui me convient particulièrement vu que je peux "danser" et faire partager ma plastique. Je suis strip-teaseuse et je n'ai pas honte de le dire. C'est un métier comme un autre. Et puis je ne suis pas une prostituée pour autant je ne couche pas avec les clients pour de l'argent. Mais pour le plaisir c'est possible. J'ai 28 ans et je souhaite profiter de la vie et des joies dont elle peut nous faire disposer. Il y a juste une chose qui me rend nerveuse : ma famille. Car en réalité ils ne savent absolue rien de ma blessure et ma "reconversion" professionnelle et je risquerait fort de les décevoir si ça leur revenait aux oreilles
Depuis quelques mois, j'ai un client qu'on pourrait commencer à qualifier d'habitué. Effectivement jusqu'à présent je ne l'avais pas spécialement remarqué, mais lors des shows ouvert au grand public il est souvent aux premières places et depuis quelques semaines maintenant ce dernier commence à prendre des shows privés en me demandant à chaque fois. Du coup la dernière fois qu'il est venu je n'ai pu me retenir d'entamer une brève discussion avec lui. Je ne sais pratiquement rien sur lui et lui ne sait pas non plus grand chose à part mon prénom qu'il a bien retenu. En tout cas je crois bien que je ne suis pas forcément insensible à son charme, mais ne sachant pas ce qu'il pense, je m'en tiendrais à une relation strictement professionnelle...

pseudo/prénom : melimelo/melody. âge : encore et toujours 27 ans pour le moment. pays : france. double compte : oui la petite italienne répondant au nom d'Alessandra Mancini Comment as-tu connu le forum ? : c'était via facebook me semble t'il. Un dernier mot : vive Revolution et la schizophrénie    https://imgur.com/WY .



Dernière édition par Estrella Sanchez le Mar 18 Juil - 14:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (DC) I want to be your obsession (estrella)   Dim 16 Juil - 23:45

Re-welcome ;D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (DC) I want to be your obsession (estrella)   Lun 17 Juil - 7:53

Merciiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 10/07/2017
☇ Messages : 113
☇ Pseudo : Plic
☇ Vos DC : Juliana Jimenez-Underwood
☇ Avatar : Rumer Willis
☇ Crédits : BeCrash
☇ Âge : 26 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : Tatoueuse et perceuse
☇ Habitation : Quartier Nord avec le plus taré des colocs nommé Cassidy


☇ RPs + Liens : Cassidy : Coloc & Sex friend
Ezelia : Amie
Adam : Collegue et ami



MessageSujet: Re: (DC) I want to be your obsession (estrella)   Lun 17 Juil - 8:36

Rebienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (DC) I want to be your obsession (estrella)   Lun 17 Juil - 10:46

Merci Billie
Revenir en haut Aller en bas
❥ Mr. Love, Expert en Séduction
avatar
Mr. Love, Expert en Séduction
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 16/01/2017
☇ Messages : 2479
☇ Pseudo : BiBiscuit
☇ Vos DC : Voir le lien dans le bric-à-brac :P
☇ Avatar : Julien Marlon
☇ Crédits : (c)Bidi + HollowBastion
☇ Âge : 24 ans
☇ Statut : Grand célibataire amoureux des jeux vidéo, il est aussi très... vierge. [PROPRIÉTÉ PRIVÉE DE LAURA MEYER]
☇ Occupation : Concepteur de jeux vidéo • Jeune animateur de TV d'Information et acteur à l'occasion
☇ Habitation : Dowtown, en colocation avec une chieuse.


• • •

• • •


http://www.revolutionrpg.net/t1224-xt1kxt1xt-o-design-s-brain-fantinhttp://www.revolutionrpg.net/t3397-fantin-hepburncie-s-links#52379

MessageSujet: Re: (DC) I want to be your obsession (estrella)   Mar 18 Juil - 15:21

YEAH VIVE LA SCHIZOPHRÉNIE !
Rebienvenue parmi nous Wink Après lecture de ta fiche, tu es validée https://imgur.com/WY


Le monde a besoin de
Fantin Love.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (DC) I want to be your obsession (estrella)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(DC) I want to be your obsession (estrella)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paradoxal Obsession ~ L'espoir est éphémère.
» Quand la passion vire à l'obsession ...
» Testez votre subconscient
» Twilight Obsession
» Pour le retour de l'armée, Martelly donne et prend : une obsession pésidentielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: Boites à Archives :: Présentations archivées & co-
Sauter vers: