AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Mar 1 Aoû - 20:32



But if you loved me, why'd you leave me ?
FT. Prunille
Lewis se répandit en milles excuses quand il se rendit compte qu'il avait oublié d'encaisser Prunille. Il faut dire que la rencontre l'avait plutôt chamboulé, jusqu'à ce qu'il en perde tout son professionnalisme.

-Oui bien sûr, je vais te les poser sur le comptoir. Désolé, ce n'est pas mon genre d'oublier les achats des gens...

Il avait toujours été quelqu'un de sérieux et de professionnel, et était mortifié par une telle erreur. En posant les livres sur le dit comptoir, un souvenir lui revint : il avait quatorze ans, c'était l'été, et il passait son après-midi avec Prunille. Elle était venue se baigner chez lui, mais au lieu de faire trempette (MAGICARPE GO) préférait rester bouquiner sur le bord de la piscine. Il aimait la voir lire, et s'évader dans d'autres mondes. Mais il voulait aussi qu'elle s'amuse, et c'est au bout de plusieurs ruses qu'il parvint à lui faire poser son livre avant de la pousser dans la piscine. Le soleil d'alors contrastait avec les nuages d'aujourd'hui.

Ils étaient sortis, et même si la pluie avait cessée le temps restait humide et gris. Lewis marchait en regardant droit devant lui, les mains dans les poches. A part une remarque de Prunille sur la météo, ils restèrent tout deux silencieux. Etait-elle aussi mal à l'aise que lui ? Probablement. Ils rentrèrent dans le café, leur arrivée annoncée par le carillonnement des petites cloches accrochées au plafond devant la porte. Ils s'assirent à une table libre, près de la fenêtre. Essayant d'avoir l'air détendu, Lewis enleva sa veste et déboutonna un bouton de sa chemise. Un serveur passa prendre leur commande, et repartit pour les laisser seuls à nouveau.

-Alors, euh... Qu'est-ce que tu deviens ?

Question vague ? Certes. Maladroite ? Probablement. Mais après dix ans, ils avaient tellement de choses à se dire qu'il était difficile de savoir par quoi commencer.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Lun 7 Aoû - 16:02

But if you loved me, why'd you leave me ?
Lewis & Prunille

A chaque fois qu'elle le regardait, que leurs yeux se rencontraient, qu'elle l'entendait même marcher ; elle se souvenait de quelque chose. Un souvenir, même court, revenait en sa mémoire et elle ne pouvait rien faire contre ça. Elle avait pourtant passé des années à tenter de les effacer, en vain. Lewis avait beau être silencieux, c'était comme s'ils se parlaient quand même. Comme lorsqu'ils étaient plus jeunes. Quand ils se promenaient main dans la main, naturellement, et qu'il venait dans la tête de l'une une idée. Il suffisait qu'il regarde l'autre pour qu'ils se comprennent et agissent. Et c'était encore plus douloureux pour Prunille de se rendre compte que cette alchimie était toujours là malgré les années.

Elle s'installa en face de lui à la table, un peu stressée par la tournure des événements. Et lorsqu'il lui posa cette question, la jeune femme ne sut pas tout de suite quoi répondre. Il fallait qu'elle réfléchisse à la façon dont elle allait répondre, sans passer pour la nana abandonnée au bord de l'autoroute et déprimée. Ce qu'elle ne pensait pas être !

"Ce que je deviens..." Répéta-t-elle pour elle-même, mordillant la peau de son pouce. Elle finit par relever les yeux vers lui, prête à affronter son passé. Elle ne pouvait pas continuer à le fuir comme ça... à en avoir peur ! Elle avait avancé, elle était une femme accomplie maintenant et elle allait lui faire comprendre qu'elle n'avait pas eu besoin de lui pour ça - contrairement à ce qu'elle pensait, ado.

"Je suis devenue maîtresse d'école et ça me plaît beaucoup. Je viens d'emménager avec mon petit-ami, la semaine dernière. Et j'aime toujours autant l'école..." Elle se mordilla, essayant de faire passer la pilulle de la mise en couple carrément officielle, à ce stade. Mais comment pouvait-elle deviner qu'il réaparaitrait ?
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Ven 8 Sep - 19:52



But if you loved me, why'd you leave me ?
FT. Prunille
Le serveur passa leur apporter leurs commandes, et Lewis sentit la forte odeur de l'earl grey fumant dans sa tasse lui parvenir aux narines. Afin de se donner contenance tandis que Prunille lui racontait ce qu'elle était devenue, il prit une gorgée du breuvage parfumé. Il accusa difficilement le coup quand la jeune femme lui annonça avoir emménagé avec son copain, mais fit son possible pour ne rien laisser paraître. Et pourtant, imaginer Prunille avec un autre homme le rendait profondément triste... Mais après tout, c'était sa faute. S'il était restait, qui sait où ils en seraient à l'heure actuelle tous les deux. Il sourit en l'imaginant maîtresse d'école. Cela ne l'étonnait pas le moins du monde, elle avait toujours aimé les enfants.

- Maîtresse d'école hein ? Evidemment, tu as toujours été faite pour ça. Et... félicitations pour l'emménagement et tout ça, c'est du sérieux apparemment.

Il brûlait d'envie de savoir qui était l'homme dans la vie de Prunille, tout en sachant que quoi qu'il arrive il ne le trouverait jamais assez bien pour elle. Même lui ne l'était pas, et loin de là. Il se trouvait stupide, stupide d'avoir écouté sa famille et d'avoir accepté de partir loin de celle qu'il aimait. Ses parents lui avait dit que ce n'était qu'une amourette d'ado, et il avait bêtement fini par les croire. Il fut pris de l'envie de dire à Prunille qu'il était sincèrement désolé pour tout, qu'il l'avait vraiment aimée... et qu'il l'aimait toujours. Car c'était la seule façon d'expliquer l'envie qu'il avait de la voir sourire, de lui prendre la main, et les papillons qui voletaient dans son ventre.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Ven 22 Sep - 14:04

But if you loved me, why'd you leave me ?
Lewis & Prunille

Elle savait que l'annonce de l'emménagement ne passerait pas inapperçue, du moins au fond d'elle, elle espérait que Lewis l'entende et s'en morde les doigts. Une juste revanche pour tout ce qu'il lui avait fait endurer toutes ces années, à faire le mort. Il ne pouvait que regretter aujourd'hui de l'avoir abandonnée. Mais malgré tout, Prunille était trop gentille pour lui vouloir du mal et elle se contenta d'hocher de la tête.

"C'est ce que tout le monde dit. Pour le boulot. Et ça m'a paru une évidence aussi. En fait, ça me plaît beaucoup. J'ai une vie simple qui me convient." Elle ne prit pas la peine de le remercier pour les félicitations pour l'emménagement, à quoi bon ? Ce n'était que du faux semblant, de la politesse de rigueur. Ou alors, peut-être était-il vraiment heureux pour elle ? Cela lui ferait mal d'apprendre qu'en fin de compte, il s'en foutait qu'elle soit ou non en couple, qu'il était passé par-dessus ça.

Elle baissa les yeux vers sa tasse, ses deux mains l'entourant pour se réchauffer et se donner un peu de courage. Un court silence s'installa, profond et déstabilisant. Prunille hésita à lui demander la raison de son divorce mais finalement, préféra s'abstenir. Peur de savoir que la raison, ce n'était pas elle en fin de compte. Et si ça l'était, elle se sentirait tellement mal et égoïste ! Bref, mieux valait ne pas aborder cette conversation.

"Tes parents sont revenus aussi ou tu es seul ?" Demanda-t-elle simplement. Elle appréciait les Snicket jusqu'à ce qu'ils décident qu'il était mieux pour leur fils de s'en aller avec eux. Depuis, et malgré ses efforts pour l'effacer, elle nourrissait une petite rancœur à leur égard.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Mer 1 Nov - 20:07



La tasse de thé de Lewis se vidait vite, bien trop vite à son goût. Il se mit alors à boire lentement, pour prolonger ce moment seul avec Prunille. Il aimait quand leurs yeux se rencontraient, et qu'il avait l'impression pendant un furtif moment d'être redevenu l'adolescent naïf et amoureux qu'il avait été. Prunille maîtresse d'école... C'était un métier qui lui correspondait totalement, et Lewis était fier d'elle. S'il avait fait comme elle il aurait bossé dans le métiers des livres dès le début, au lieu de devenir un requin de la finance comme l'avait voulu son père. Il résista à l'envie de poser sa main sur celle de la jeune femme, geste qui lui aurait sûrement valu une autre gifle.

C'est alors qu'elle aborda un sujet délicat : ses parents. Lewis sentit alors sa machoire se crisper, tandis qu'il se mit à touiller sa cuillère dans son thé simplement pour se donner contenance. De tous les sujets de conversation possible, celui-ci n'était définitivement pas celui qu'il aurait préféré. Il se mit à fuir le regard de Prunille, prenant quelques secondes avant de lui répondre.

-Ils vont bien. Enfin, je suppose... Je ne leur ai pas parlé depuis le divorce et mon arrivée ici.

Lewis n'avait jamais été très proche de ses parents, qui le voyaient plus comme un moyen d'asseoir leur nom dans la finance en représentant le nouveau visage de l'entreprise familiale que comme un enfant à chérir. Ils étaient matérialistes, assoiffés de puissance et de richesse, et Lewis n'avait plus aucune envie de rerentrer en contact avec eux. En venant ici, il avait changé de numéro de téléphone et s'était mis sur liste noire. Il voulait la paix.

-Ca... ça me fait plaisir de te revoir, Prunille.

Il avait l'impression d'avoir un poids sur l'estomac, un poids sur le coeur. Il avait envie de lui dire qu'il regrettait, qu'il n'avait jamais cessé de penser à elle durant toutes ces années... Mais préféra se taire. Il avait perdu le droit de lui dire ça, perdu le droit de ressentir ce qu'il ressentait pour elle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Sam 18 Nov - 14:23

But if you loved me, why'd you leave me ?
Lewis & Prunille

Prunille avait conscience que ce n'était pas le sujet le plus simple à aborder, mais elle était tellement démunie d'idées qu'il lui semblait presque bien de simplement... parler. Elle sentit que Lewis n'était pas à l'aise et le comprenait. Elle non plus ne l'était pas. Elle n'était pas prête à revoir les Snicket, trop amère concernant leur décision qu'elle n'était pas assez bien pour leur fils. C'était faux, n'est-ce pas ? Beaucoup le lui avaient dit, suite au départ de Lewis de la ville.

La jeune maîtresse d'école fut presque soulagée d'apprendre qu'il était en froid avec eux. Elle ne savait pas de quand datait le divorce de Lewis, mais c'était assez longtemps pour qu'il puisse lui revenir. Non, elle ne devait pas penser ainsi. Trop d'eau avait coulé sous le pont depuis son départ... Faire marche-arrière était tout simplement impossible ! La jeune femme fixa sa tasse avant d'en boire quelques gorgées.

Prunille se mordit la lèvre à ces mots, ayant tant de fois désiré les entendre au téléphone, ou rien que les lire sur une lettre ou un mail. Et là, aujourd'hui, il était face à elle. Elle voulut tellement lui répondre la même chose... mais en vain. Elle n'avait pas le droit de le faire, par respect pour son petit-ami actuel. Il fallait aussi faire comprendre à Lewis que ce n'était pas parce qu'il était revenu que tout allait reprendre comme avant - même si son cœur d'adolescente d'autrefois le voulait.

"Oui... ça me fait plaisir de voir que tu vas bien." Dit-elle finalement en guise de réponse. Cela n'avait rien à voir avec ses sentiments mais c'était le plus correct.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Sam 23 Déc - 15:06


Face à Prunille, Lewis avait l'impression d'être à nouveau adolescent. Comme si ces dernières années n'avaient pas existé, comme s'ils pouvaient tout recommencer à partir du moment où leurs lèvres s'étaient touchées. Mais hélas, elle était en couple désormais, avec un homme qu'il savait qu'il détestait déjà. Il ne méritait sûrement pas Prunille. Et c'est là que la vérité frappa Lewis : il ne la méritait pas non plus. Il l'avait abandonnée sans jamais lui donner de nouvelles, officiellement pour rendre la séparation définitive et faire disparaître leurs sentiments mutuels . Il n'avait pas le droit de penser à la reconquérir, il l'avait perdu. Cette pensée l'attrista un peu.

Prunille lui annonça qu'elle était heureuse qu'il aille bien, mais la vérité était qu'il n'allait pas si bien que ça. Il était en froid avec tous ses anciens proches, et bien qu'il soit persuadé d'avoir fait le bon choix le retour dans cette ville n'était pas si facile. C'est alors qu'il réalisa quelque chose : on n'entendait plus le bruit de la pluie sur les carreaux. Il neigeait ! Un souvenir lui revint alors en mémoire : Prunille et lui à dix ans, en train de construire ce qu'ils espéraient être le plus gros bonhomme de neige du monde. Il faisait au moins deux fois leur taille, et les deux enfants n'avaient jamais été si fiers. Il était resté dans le jardin des Snicket deux jours, jusqu'à ce que la pluie l'emporte. A ce souvenir, Lewis ne put s'empêcher de sourire.

-Tu te rappelles de notre bonhomme de neige, Prune ?

Prune. C'était le surnom qu'il lui donnait quand ils étaient jeunes, et il l'avait appelée ainsi sans même s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Sam 13 Jan - 16:18

But if you loved me, why'd you leave me ?
Lewis & Prunille

La jeune femme sursauta légèrement à l’écoute de ce surnom qu’il avait toujours été le seul à lui donner. Elle ne put s’empêcher de se sentir émotive, à remonter des années en arrière dans des souvenirs tous plus beaux les uns que les autres. Des souvenirs incluant Lewis. C’était fou comme il y en avait !
Prunille tourna la tête vers la vitre et constata qu’en effet, la neige tombait comme autrefois sur leur relation. Elle eut un petit sourire à l’évocation de ce souvenir particulier, qui réchauffait son cœur bien plus rapidement que tous les thés du monde. Elle ne pouvait pas le repousser et offrit alors son sourire à Lewis. Elle ne savait pas où il voulait en venir en lui remémorant tout ça, mais en parler allait peut-être les réconcilier dans leur amitié.

« Il avait bien résisté au temps ! C’était comme un troisième ami, une grande fierté. Je me souviens que tous les autres gamins étaient jaloux ! » Elle bu un peu de sa tasse, toujours pensive. Elle en avait des tas qui lui revenaient en mémoire, se bousculant les uns les autres. Alors Prunille se rendit compte que malgré cet évènement un peu traumatisant pour elle, la grande majorité de ses souvenirs comprenant Lewis la rendaient heureuse. Et elle ne voulait se souvenir que de ça. « Après on avait bu un super bon chocolat chaud, avec des marshmallows dedans ! »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Lun 29 Jan - 15:48


Cette situation était étrange. Lewis avait l'impression qu'ils jouaient contre le destin, qu'ils n'étaient pas censés se retrouver un jour, qu'il aurait dû rester à Londres. Il voulait la retrouver et la découvrir, mais sa petite voix intérieure ne cessait de lui rappeler qu'elle était en couple, et sûrement très heureuse. Et pourtant... Il se sentait irrémédiablement attiré par elle, il n'avait pas envie de résister à son magnétisme. La neige les avaient ramené en enfance, recouvrant les dernières années pendant quelques années, comme si elles n'avaient jamais existé. Il sourit en voyant que Prunille se rappelait également de leur bonhomme de neige. Elle avait l'air aussi enthousiaste que le jour où ils l'avaient vraiment fait, des années auparavant.

- C'était ta période "triple couettes", tu trouvais que deux couettes ça faisait moche... J'ai encore beaucoup de photo de cette période de ta vie ! Enzo et Valentin s'étaient moqués de toi à cause de ça... T'étais mignonne pourtant.

Il s'était arrêté de parler, un air soudain un peu plus grave sur le visage, et son regard s'était posé sur le liquide bouillant de sa tasse qu'il était en train de touiller. Il avait toujours été amoureux de Prunille, et le serait sans doute pour toujours. Le jeune homme leva les yeux vers la jeune femme, rapprochant son visage du sien.

-Passer du temps avec toi m'avait manqué.

Il réalisait à peine ce qu'il était en train de faire, il voulait juste se donner corps et âme à la jeune femme au lieu de fuir sans rien dire comme des années auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   Sam 3 Fév - 13:05

But if you loved me, why'd you leave me ?
Lewis & Prunille

Ce moment était agréable et Prunille regardait son ami comme s’il n’était jamais parti loin d’elle. Tous ces souvenirs les rapprochaient, autant spirituellement que physiquement. Mine de rien, elle s’était penchée un peu sur la table, riant un peu en évoquant ce bonhomme de neige. Et lorsqu’il mentionna ses triples couettes, elle repartie dans un rire vraiment délicieux. Son rire de jeune fille de l’époque.

« Mon dieu, oui je m’en souviens ! J’ai encore des photos, j’en ai vu une la dernière fois et c’était affreux ! Je ne sais pas pourquoi j’avais eu cette lubie-là… » Au fond, si. Elle savait. À l’époque, elle ne voulait pas ressembler à toutes les petites filles aux yeux de Lewis, alors se faire une troisième couette était comme… être différente. Etre unique. Et le fait qu’il la caractérise de mignonne aujourd’hui en pensant à ce souvenir lui fit comprendre qu’elle avait réussi son pari, à l’époque. Elle se moquait bien qu’on la trouve ridicule, tant que Lewis, lui, la trouvait jolie. Et c’était un sentiment très difficile à faire disparaître, elle s’en rendait bien compte.

Sans savoir comment, ils finirent très proches l’un de l’autre et ce fut à quelques millimètres de son visage que Prunille reprit ses esprits et se recula subitement, prétextant boire son thé encore un peu fumant. Rougissante, elle se rendit compte qu’elle avait voulu l’embrasser. Elle, tromper son compagnon ? Jamais de la vie. Et pourtant, en reposant les yeux sur Lewis, les joues plus rouge que son vernis, elle se rendit compte qu’elle avait réellement envie. Et cela la troublait.

« À moi aussi. » Répondit-elle simplement. Mais cela voulait dire tellement plus !
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]   

Revenir en haut Aller en bas
 
But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» But if you loved me, why'd you leave me ? [Prunille]
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» Lettre ouverte à TOB ♥.
» Never Loved a Girl
» i loved you so much that it hurts so bad # DALIA - terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: RPs-
Sauter vers: