AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
♛ Papy de la CB ♛
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 30/03/2017
☇ Messages : 138
☇ Pseudo : iago
☇ Vos DC : Heathcliff Duncan
☇ Avatar : Evan Peters
☇ Crédits : (c) Bidi
☇ Âge : 30 ans

http://www.revolutionrpg.net/t2278-don-t-let-your-dreams-be-dreams-leland-brubakerhttp://www.revolutionrpg.net/t2289-wish-you-were-herehttp://www.revolutionrpg.net/t2327-leland-repertoire-des-rp#35393

MessageSujet: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Sam 1 Juil - 18:42

Après avoir quitté le quartier ouest et le centre sportif, nous remontions le boulevard en direction d’un pub irlandais dans lequel elle avait ses habitudes. D’un commun accord nous avions décidé de faire le chemin à pied, déjà parce que le bar n’était pas si loin que ça, mais aussi parce que la météo était particulièrement agréable, même pour la saison. Sans compter que je répugnais à prendre les transports en commun pendant les heures de pointe, une trop grande promiscuité m’étant particulièrement désagréable. Au lieu de ça nous bavardions gentiment, de tout mais surtout de rien, ce qui me convenait parfaitement.

Ironie du sort, je me laissais guider par Avalon. Après ma proposition calamiteuse de l’inviter chez moi, je jugeais préférable de lui laisser prendre la direction des opérations. La dernière chose dont j’avais besoin c’était qu’elle aille dire partout que j’étais une espèce de psychopathe dont il fallait se méfier comme de la peste. Déjà qu’être particulièrement réservé influait plutôt négativement sur ma réputation, autant éviter de donner au monde des raisons supplémentaires de m’éviter, sans quoi je finirais immanquablement ermite.

Dans les premiers instants j’étais en permanence sur le qui-vive, prêt à la sauver dans un magnifique élan chevaleresque de mille dangers aussi insignifiants que sournois : un trottoir un peu plus haut que les autres, un panneau en plein sur son chemin, un chauffard qui déboule à toute allure au passage piéton…  Mais elle les esquivait naturellement, elle sondait son environnement avec sa canne et avançait sereinement, si bien qu’au bout de quelques mètres je laissais tomber l’idée de la sauver une deuxième fois en moins d’une demi-heure, pour me concentrer sur la discussion.

Arrivé devant bar qu’elle m’indiqua, - elle semblait heureuse de l’avoir retrouvé, pour une raison qui m’échappait -, je passais devant en bon gentleman que je suis, lui tenant la porte pour qu’elle entre à son tour.
Certains habitués tournèrent la tête en entendant le grincement de la porte, ce qui constituerait certainement leur seul exercice physique de la journée, quand ils n’étaient pas déjà trop saouls pour effectuer cette périlleuse manœuvre sans dégobiller dans leur pastis. Des étudiants s’agitaient bruyamment autour d’un billard, leurs cris enflammés auxquels répondaient ceux d’un autre groupe, entièrement absorbé dans une partie de babyfoot, créant du même coup un écho bruyant, mais vivant.

Nous optâmes pour une petite table un peu à l’écart, afin de pouvoir discuter sans être obligés de crier par-dessus le vacarme ambiant et j’aidais Avalon à s’installer avant de prendre place à mon tour.

« Tu viens souvent ici ? Habituellement je reste dans le centre-ville, mais c’est sympa. »

Et effectivement, avec sa décoration aux couleurs de l’Irlande, son animation, il régnait dans ce pub une certaine joie de vivre qui faisait qu’on s’y sentait instantanément à l’aise. D’ailleurs, une serveuse ne tarda pas à venir prendre nos commandes, nous souhaitant chaleureusement la bienvenue. Je laissais Avalon choisir ce qu’elle voulait boire, avant de prendre un café et des scones, parce que l’entraînement m’avait donné faim. J’invitais Avalon à choisir quelque chose à manger aussi, si elle en avait envie.
Revenir en haut Aller en bas
membre du staff
avatar
membre du staff
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 31/03/2017
☇ Messages : 38
☇ Pseudo : BiBiscuit
☇ Vos DC : Voir le lien dans le bric-à-brac :P
☇ Avatar : Zoey Deutch
☇ Crédits : (c)Bidi + Hollowbastion
☇ Âge : 19 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : Commis de cuisine au AnnaLena, à Vancouver.
☇ Habitation : Avec sa môman Maxine




+ + +

RP en cours
Leland n°1
Remo
Willow

http://www.revolutionrpg.net/t2284-mc-pour-chaque-eclat-de-rire-il-faut-une-larmehttp://www.revolutionrpg.net/t3397-fantin-hepburncie-s-links#52384

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Dim 16 Juil - 16:04

Après l'effort, le réconfort
Leland & Avalon

Depuis le temps, je savais m'en sortir. Marcher dans la rue, ne pas me heurter à tout ce qui pouvait croiser mon chemin - humain comme animal ou objet, retrouver des destinations devenues plus ou moins habituelles... J'étais presque comme un poisson dans l'eau même si, parfois, il m'arrivait d'avoir des petites coquilles. Par exemple, les jours d'orage ou de pluie, il était plus difficile d'éviter les obstacles à cause des bruits parasites qui faussaient mon jugement. Mais la plupart du temps, je m'en sortais et je fus bien contente de retrouver ce bar irlandais. Au moins, ainsi, je me rattrapais un peu niveau handicap auprès de ce garçon. Je m'étais déjà bien assez ridiculisée face à lui dans les gradins alors inutile de me perdre dans Vancouver, lui à ma suite. C'était une petite victoire personnelle, en somme.

Le bar aussi était plutôt bruyant mais ça, c'était normal et cela me plaisant d'autant plus. Souvent, je m'installais dans mon coin et écoutais les conversations des clients. On pouvait entendre de tout et la diversité des styles me fascinait. Mais ils avaient tous en commun cette façon de parler avec joie et passion, ce qui semblait souvent me manquer. Le propriétaire du bar me reconnaissait de loin, quand il n'était pas occupé ailleurs. Il savait ce que je buvais et à quelle table je préférais m'asseoir. Au fil du temps, nous entretenions des conversations muettes.

"J'aime bien ce bar. On y apprend beaucoup de chose, à partir du moment où on se met assez de côté pour écouter les autres."

J'entendis la serveuse arriver et à sa question de notre commande, je lui répondis "comme d'habitude", avant de laisser Leland commander à son tour. Il me proposa alors une petite sucrerie, me demandant de réfléchir et déroger à mes habitudes.

"Je vais prendre un banoffee en plus s'il vous plaît."

Une fois la gentille dame partie, je regardais autour de moi, perceptant déjà quelques conversations intéressantes. D'autres, bien moins. Je me tournais finalement vers l'endroit où se trouvait le garçon qui m'accompagnait et souris gentiment.

"Pas trop dépaysé ?"
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♛ Papy de la CB ♛
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 30/03/2017
☇ Messages : 138
☇ Pseudo : iago
☇ Vos DC : Heathcliff Duncan
☇ Avatar : Evan Peters
☇ Crédits : (c) Bidi
☇ Âge : 30 ans

http://www.revolutionrpg.net/t2278-don-t-let-your-dreams-be-dreams-leland-brubakerhttp://www.revolutionrpg.net/t2289-wish-you-were-herehttp://www.revolutionrpg.net/t2327-leland-repertoire-des-rp#35393

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Lun 31 Juil - 14:41

L’endroit frémissait d’agitation, trop pour moi pour être parfaitement honnête. Ça ne m’aurait pas dérangé si j’étais venu à la recherche d’inspiration pour un nouveau scénario, mais là, dans la « vraie vie », elle me rendait mal à l’aise. J’avais toujours l’impression qu’on me regardait, qu’on me jugeait, et que c’était rarement à mon avantage. Néanmoins je tâchais de faire bonne figure devant Avalon. J’étais déjà passé pour un weirdo à la salle de sport, donc si elle pouvait me considérer comme à peu près normal, ça ne pourrait pas me faire de mal.

Je fus rassuré quand elle prit quelque chose à manger pour accompagner « comme d’habitude ». Au moins elle n’avait pas comme projet immédiat d’abréger au maximum l’entrevue, ce qui me laissait penser qu’elle pouvait éventuellement apprécier ma compagnie. C’est donc ragaillardi par cette bonne nouvelle que je réponds à son interrogation, jetant de temps en temps des coups d’œil en direction du comptoir, car je commence à avoir vraiment faim !

« J’aime bien espionner les gens aussi ! Enfin, en tout bien tout honneur, attention ! Pas dans le genre pervers creepy hein ! »

Si je voulais la rassurer sur mes intentions, je pense que je m’y prenais comme un chef. Fort heureusement, je fus interrompu dans mon entreprise de sabotage de ma tentative de socialisation mensuelle par l’arrivée de notre commande. Bon sang que ça sentait bon ! Je lui souhaitais un bon appétit, avant d’en venir à sa seconde interrogation.

« Je t’avoue que ma zone de confort habituelle s’étend à 15 mètres autour de mon appartement, plus le gymnase et le chemin qui y mène. Pour le reste je me sens comme un explorateur qui découvrirait l’Amazone pour la première fois ! Donc en gros : pas du tout dépaysé ! »

Je laissais échapper un petit rire, légèrement surpris d’être aussi honnête avec une personne que je n’avais rencontré que depuis quelques heures maintenant.

« Qu’est-ce que tu fais dans la vie sinon ? A part t’entraîner pour les mondiaux de balle au prisonnier bien sûr ? »

En attendant sa réponse j’attaquais mes scones, incapable de ne pas y toucher plus longtemps. Petit à petit, j’arrivais à moins me soucier du bruit ambiant. Ce qui est incontestablement un bon signe !
Revenir en haut Aller en bas
membre du staff
avatar
membre du staff
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 31/03/2017
☇ Messages : 38
☇ Pseudo : BiBiscuit
☇ Vos DC : Voir le lien dans le bric-à-brac :P
☇ Avatar : Zoey Deutch
☇ Crédits : (c)Bidi + Hollowbastion
☇ Âge : 19 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : Commis de cuisine au AnnaLena, à Vancouver.
☇ Habitation : Avec sa môman Maxine




+ + +

RP en cours
Leland n°1
Remo
Willow

http://www.revolutionrpg.net/t2284-mc-pour-chaque-eclat-de-rire-il-faut-une-larmehttp://www.revolutionrpg.net/t3397-fantin-hepburncie-s-links#52384

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Lun 7 Aoû - 17:18

Après l'effort, le réconfort
Leland & Avalon

Je n'étais pas habituée à agir de la sorte. Partager un moment comme ça avec un inconnu, un garçon d'autant plus. Je n'étais pas forcément des plus à l'aise mais je ressentais qu'il ne l'était pas plus que moi. De ce fait, je me rendis compte que cette situation n'était pas plus facile pour lui que pour moi et je me détendis. Il ne pouvait rien se passer de mal, pas vrai ? Je me décidais donc à parler un peu, le taquiner peut-être comme nous le faisions dans le gymnase. Rencontre un peu bizarre, il fallait l'avouer !

Je riais légèrement à sa réponse. Au final, j'étais celle de nous deux qui avait un champ de promenade le plus élargit. Il semblait plutôt casanier, ce garçon, et ce n'était pas une tare à mes yeux. On ne sait jamais ce que l'inconnu peut nous réserver alors... Moi-même, parfois, j'hésitais beaucoup à aller dans de nouveaux endroits, de peur d'y vivre une nouvelle mauvaise expérience.

"Je te comprends, ce n'est pas toujours facile de sortir des sentiers battus !" Dis-je doucement en grattant avec mon ongle la table sous ma main. Je posais ensuite mon menton dessus et souriais simplement, écoutant toujours le bourdonnement du fond de salle.

"Eh bien, même si les mondiaux de balle au prisonnier sont mon but de vie final, je suis aussi commis de cuisine dans un restaurant. Oh je me doute, tu vas te dire : Quoi, tu mets n'importe quoi dans les plats ! - Mais je te rassure, j'ai un petit rat sur la tête qui m'aide à voir et faire des plats." Je n'avais pas pu m'empêcher de faire une petite référence Disney, au temps pour moi ! Mais c'était l'occasion rêvée pour parler de Ratatouille... N'importe qui l'aurait fait, non ? Non ? Bon, laissons tomber.

"Et toi alors ? À part lancer des ballons sur les jeunes femmes, tu fais quoi dans la vie ?" Je commençais à déguster mon gâteau.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♛ Papy de la CB ♛
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 30/03/2017
☇ Messages : 138
☇ Pseudo : iago
☇ Vos DC : Heathcliff Duncan
☇ Avatar : Evan Peters
☇ Crédits : (c) Bidi
☇ Âge : 30 ans

http://www.revolutionrpg.net/t2278-don-t-let-your-dreams-be-dreams-leland-brubakerhttp://www.revolutionrpg.net/t2289-wish-you-were-herehttp://www.revolutionrpg.net/t2327-leland-repertoire-des-rp#35393

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Mar 12 Sep - 14:16

Les scones étaient vraiment délicieux, croustillants à souhait, exactement comme je les aimais. C’est d’ailleurs en commençant à les manger que je réalisais à quel point l’entraînement m’avait vraiment ouvert l’appétit. Petit à petit la discussion devenait plus aisée, chacun de nous s’exprimant avec plus de naturel, moins de calcul.

Je ne pus m’empêcher d’être surpris quand elle m’annonça qu’elle était commis de cuisine dans un restaurant. Mon sens de l’humour légendaire me la représentait en train de rajouter au petit bonheur des ingrédients dans des casseroles au contenu frémissant, ce qui résultait une fois sur deux dans le décès par empoisonnement du malheureux client. Toutefois, je lui affirmais le contraire avec véhémence quand elle sembla deviner le fond de ma pensée. Faux cul, moi ? Trop pas ! Juste un peu moins original qu’escompté finalement... Ressaisis-toi Brubaker, tu vaux beaucoup mieux que ça, bordel !

Je ris de bon cœur à sa référence à Disney, même si je ne pus réprimer une remarque d’ordre hygiénique. « Ça va ? Les clients ne se plaignent pas trop des poils dans le potage ? » Cette fois-ci je ne pouvais pas m’empêcher d’imaginer Gordon Ramsay en train de pourchasser la vermine avec une batte de base-ball à la main en beuglant « JE FERME CE RESTAURANT ! ». Ce qui est plutôt marrant. Et oui, c’est vraiment un gros bordel dans ma tête !

Une fois rassuré sur les normes sanitaires en vigueur sur son lieu de travail, je pouvais à mon tour lui parler de mon activité professionnelle. « Je suis scénariste, principalement pour la télévision. Tu as peut-être déjà entendu parler de Game of Thrones ? » Je laisse quelques instants de silence, le temps que l’information fasse son petit effet. « Eh bien j’y suis absolument pour rien ! Je fais plutôt dans le nanar de série B. Beaucoup plus stimulant intellectuellement. Parce que franchement, des batailles et du cul, c’est un peu à la portée de n’importe qui, tu n’es pas d’accord ? »

Et comment qu’elle était d’accord ! Comment ne pas l’être avec une analyse aussi pertinente et totalement dénuée de la moindre once de jalousie ? Mes scones engloutis, je sirotais tranquillement mon café, observant le manège de son ongle contre la table. Patrick Jane, qu’est-ce qu’elle fait la demoiselle là ?
Revenir en haut Aller en bas
membre du staff
avatar
membre du staff
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 31/03/2017
☇ Messages : 38
☇ Pseudo : BiBiscuit
☇ Vos DC : Voir le lien dans le bric-à-brac :P
☇ Avatar : Zoey Deutch
☇ Crédits : (c)Bidi + Hollowbastion
☇ Âge : 19 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : Commis de cuisine au AnnaLena, à Vancouver.
☇ Habitation : Avec sa môman Maxine




+ + +

RP en cours
Leland n°1
Remo
Willow

http://www.revolutionrpg.net/t2284-mc-pour-chaque-eclat-de-rire-il-faut-une-larmehttp://www.revolutionrpg.net/t3397-fantin-hepburncie-s-links#52384

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Ven 22 Sep - 15:02

Après l'effort, le réconfort
Leland & Avalon

Je riais un peu à sa remarque parce qu'en fin de compte, il avait fini par en trouver une à faire concernant mon job. Mais ce n'était pas grave, au contraire. C'était même amusant de voir qu'il ne trouvait pas ma référence complètement débile pour une personne de mon âge. Il ne semblait pas me prendre avec dédain et j'appréciais.

"Je te rassure, ma bête poilue est propre et brossée tous les jours ! Et puis, si un client n'est pas content, un ballon dans la tête et c'est réglé ! Non, pour être plus sérieuse, ce n'est pas toujours facile mais c'est un vrai plaisir. Et puis, ça impressionne toujours les gens d'apprendre qu'une aveugle leur a fait la cuisine ! Enfin, à moitié. Je ne suis que commis..." Et pas chef, ce qui était une grande différence mais passons. Je n'étais pas là pour faire un état des lieux des différences entre les deux jobs, et lui non plus d'ailleurs. Je préférais lui demander quel était son job et je fus surprise d'apprendre qu'il était scénariste. C'était intéressant. J'eus vite envie de savoir comment ça se passait dans la vie de tous les jours, ce boulot.

"Je connais de nom, je ne regarde pas vraiment... Pas mon style." Répondis-je à sa question. Bien sûr, tout le monde parlait de Game of Thrones mais franchement, je n'en voyais pas l'intérêt. Surtout qu'il m'était impossible de voir les acteurs en action, donc bon. Je souriais à nouveau à ses propos, trouvant amusant la façon dont il se dévaluait presque. À voir si c'était volontaire ou non...

"Tout à fait d'accord ! J'veux dire, si on veut voir ça, suffit de sortir dehors et basta non ? En tout cas, je serais curieuse de lire ou voir un de tes scénarii. T'es plus du genre : je fais mourir mon personnage principal ou happy end peu importe ce qui peut se passer ?" Continuais-je tout en finissant mon gâteau. Je ressemblais un peu à une harceleuse, à poser autant de questions mais eh ! Pour avoir des réponses, il fallait bien poser des questions non ? Quel lieu commun...
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♛ Papy de la CB ♛
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 30/03/2017
☇ Messages : 138
☇ Pseudo : iago
☇ Vos DC : Heathcliff Duncan
☇ Avatar : Evan Peters
☇ Crédits : (c) Bidi
☇ Âge : 30 ans

http://www.revolutionrpg.net/t2278-don-t-let-your-dreams-be-dreams-leland-brubakerhttp://www.revolutionrpg.net/t2289-wish-you-were-herehttp://www.revolutionrpg.net/t2327-leland-repertoire-des-rp#35393

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Jeu 28 Sep - 9:16

Ah les hasards de la vie, ça se joue parfois à pas grand-chose. Prenez par exemple sa référence à sa bête poilue, mais propre, et qu’elle brossait tous les jours. Si j’avais eu la bouche pleine de scone à ce moment précis, il n’eut pas été impossible que je m’étouffe comme un gland à l’évocation de cette phrase que mon esprit tordu avait instantanément perverti. Sans parler des projectiles prémâchés qu’elle aurait été à grand peine d’esquiver vues ses prédispositions pour la balle au prisonnier. Mais comme le grand ordonnateur avait voulu que j’ai juste fini de prendre une gorgée de café, ma petite toux passa inaperçue. Après mon humour pourri, j’estimais prématuré de lui parler de ma puérilité à fleur de peau. Laissons le temps au temps et la joie de la découverte à plus tard.

Finalement, discuter avec Avalon était plus facile que ce que j’avais imaginé. Etait-ce elle en particulier ou bien tenais-je là une vérité supérieure d’ordre plus général ? Difficile à dire, même si 30 ans d’expérience en la matière me poussaient plutôt vers la première solution. En même temps on s’en tamponne un peu le coquillard, non ? Si, un peu quand même.

Plus on discutait, et plus j’en apprenais sur elle. Parfois même plus que ce qu’elle voulait spontanément me dire d’ailleurs. Comme par exemple, qu’elle se contentait pour l’instant de son boulot de commis, mais qu’elle aspirait à plus. Je sautais directement sur l’occasion. « Et si jamais un client se rend dans le restaurant où tu travailles et exige expressément que tu sois au fourneau, on lui vire à grands coups de pied dans le cul ou pas ? »

Elle ne connaissait pas Game of Thrones, encore un bon point pour moi. Au moins elle n’aurait pas ce point de comparaison pour juger mon éventuel travail. Ce qui était déjà ça de pris. C’est que nous, les petits scénaristes indépendants, on n’a quand même pas les mêmes budgets que les superproductions… Moi, aigri ? Je vous ai déjà dit que non, alors n’insistez pas ! J’approuvais vigoureusement quand elle allait dans mon sens. « Sortir dehors ? Les gens sont d’une vulgarité quand même ! »

« Si tu veux voir un de mes scénarii j’espère que tu es abonnée au câble avec l’option chaînes confidentielles, sinon ça risque d’être un peu compliqué. » Car autant jouer franc-jeu, ABC, CBS et HBO avaient l’air de me boycotter, et pour des raisons qui me restaient parfaitement obscures en plus. « Mais si tu as du temps un jour, je dois bien avoir quelques vieux essais quelque part, je pourrais sûrement te trouver ça. »

Sa dernière question m’arracha un petit sourire, car on arrivait là à ce qui faisait l’essence même d’une production Leland Brubaker, le black-out total ravageant la moitié de l’humanité. « La mort du héros, quasi systématiquement ! D’ailleurs j’avais eu un projet de série, parodier les grands classiques du cinéma, mais à ma sauce, avec mort du héros et fin alternative. Tiens-toi bien, personne n’en a voulu ! Tu y crois, toi ? » Bien sûr que non qu’elle n’y croit pas ! Qui y croirait ? Avec ton talent mon petit Leland !
Revenir en haut Aller en bas
membre du staff
avatar
membre du staff
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 31/03/2017
☇ Messages : 38
☇ Pseudo : BiBiscuit
☇ Vos DC : Voir le lien dans le bric-à-brac :P
☇ Avatar : Zoey Deutch
☇ Crédits : (c)Bidi + Hollowbastion
☇ Âge : 19 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : Commis de cuisine au AnnaLena, à Vancouver.
☇ Habitation : Avec sa môman Maxine




+ + +

RP en cours
Leland n°1
Remo
Willow

http://www.revolutionrpg.net/t2284-mc-pour-chaque-eclat-de-rire-il-faut-une-larmehttp://www.revolutionrpg.net/t3397-fantin-hepburncie-s-links#52384

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Mer 18 Oct - 16:00

Après l'effort, le réconfort
Leland & Avalon

Je riais un peu à sa question, trouvant son humour appréciable. Il tentait peut-être de nous mettre chacun à l'aise, parce qu'on sentait encore un peu de tension, de stress. Autant pour lui que pour moi, d'ailleurs. "Eh bien, ce n'est pas encore arrivé mais je pense qu'on me laisserait peut-être les fourneaux ! Après tout, ce serait perdre un client sinon... Et s'il veut mal manger, c'est son droit !" Dis-je en riant. Je n'étais pas si mauvaise que cela mais j'évitais de me faire gonfler les chevilles. Je n'étais pas très sûre de faire de la bonne nourriture non plus.

Lui aussi semblait se dévaloriser, je le sentais à chacun de ses propos. Il avait une manière de tourner ses phrases qui laissaient sous-entendre qu'il n'était pas assez bon pour être remarqué par les grandes chaînes ou producteurs. S'il était comme moi, cela voulait sûrement dire qu'il n'avait pas encore réussi à atteindre son but. Je pouvais le comprendre mieux que personne. Nous bossions tous deux dans des secteurs où la compétition était très forte ! "J'en prendrais connaissance avec plaisir dans ce cas."

C'était sincère, vraiment. J'étais intriguée par ses écrits et avais vraiment envie d'en savoir plus à ce sujet. Mon petit côté fouineur de rat ! Je ris un peu encore une fois, le trouvant quand même un peu dur avec lui-même. Néanmoins, je reste dans la blague, pour ne pas qu'il pense que je le jugeais. "Ils ne savent pas ce qu'ils perdent ! Mais tu vois, j'avais bien deviné. Et puis, les happy end, c'est un peu surfait dans un sens. Qui finit heureux à la fin de sa vie, avec tout ce qu'il a toujours voulu ? Personne. Même quand on obtient ce qu'on veut, on en veut encore plus. Toujours."

Je haussais les épaules, me trouvant un peu trop directe. En avais-je trop dit sur mon ressenti ? Je ne voulais pas paraître si pessimiste. Mais soyons honnêtes... C'était vrai non ? Je lui piquais un scone et le goûtais, essayant de changer un peu de sujet. "Très bon !"
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♛ Papy de la CB ♛
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 30/03/2017
☇ Messages : 138
☇ Pseudo : iago
☇ Vos DC : Heathcliff Duncan
☇ Avatar : Evan Peters
☇ Crédits : (c) Bidi
☇ Âge : 30 ans

http://www.revolutionrpg.net/t2278-don-t-let-your-dreams-be-dreams-leland-brubakerhttp://www.revolutionrpg.net/t2289-wish-you-were-herehttp://www.revolutionrpg.net/t2327-leland-repertoire-des-rp#35393

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Mar 24 Oct - 15:44

Au fur et à mesure de la discussion, je devenais plus à l’aise, moins soucieux de l’image que je pouvais renvoyer. Bon, bien sûr je me dénigrais une phrase sur deux, mais chaque chose en son temps hein. Baby steps, comme on dit.
Déjà, être attablé avec une personne que je connais depuis ce matin et lui raconter ma vie, c’était pas dans mes habitudes, alors en plus commencer à apprécier le moment, il se passait vraiment quelque chose ! J’avais presque l’impression d’être drôle, c’est dire si Avalon y mettait du sien.

J’étais intrigué par ses talents de chef, et je songeais sérieusement à mettre mes menaces à exécution. « Tiens-toi prête, car à partir de ce moment je pourrais débarquer dans ton restaurant N’IMPORTE QUAND ! Enfin, dès que tu m’auras donné l’adresse bien sûr… Et pas tout de suite, car je crois que j’ai un peu abusé des scones. » Effectivement, je les sentais peser sur mon estomac.  Je décidais de commander un jus de pomme, histoire de faire passer tout ça. Et peut-être de faire durer un peu le moment, d’accord.
Et puis, pour en revenir à ma proposition d’aller goûter sa cuisine, quand on connaissait mes talents culinaires, on savait bien que je ne prenais pas là un bien grand risque… Si j’avais dû mourir empoisonné, ça fait longtemps que ça serait arrivé !

Pendant que le serveur m’apportait mon jus de pomme, je réfléchissais aux différents scénarios que je pourrais lui présenter. Lequel me ferait paraître sous mon meilleur jour ? C’était là une question difficile à trancher, surtout que je ne connaissais pas vraiment ses goûts, hormis un penchant certain pour la balle au prisonnier.

Par contre je suis enchanté qu’elle partage mon aversion pour les happy endings, si toutefois elle est honnête avec moi sur ce sujet ô combien critique ! Même si je sentais dans son raisonnement que sa pensée dépassait légèrement le cadre de la fiction. Mais bon, il serait malvenu pour moi de lui reprocher un certain pessimisme sur l’existence. Quand j’imaginais mon futur, c’était rarement sous la forme d’un arc-en-ciel pavé de guimauve avec des licornes productrices de Skittles gambadant tout autour… « Peut-être que l’avenir nous surprendra, qui sait ? Si tu veux mon avis, le grand avantage du pessimisme, c’est qu’il ne peut conduire qu’à des bonnes surprises ! » Voilà qui n’est pas faux. Bon, c’est con et atterrant de platitude, mais c’est pas faux. Et c’est tout ce que j’avais sur le moment. Désolé, l’expression des sentiments était en option chez Leland Brubaker.

Comme elle décidait de changer de sujet, j’en profitais pour sauter sur l’occasion d’éviter un sujet potentiellement mortifère. « T’as vu ça un peu ? C’est pas moi qui les ai faits ! Et sinon, tu ne vis pas pour ton travail j’espère ! Qu’est-ce que tu aimes faire d’autre ? »
Une question neutre, ouverte, afin d’amener la conversation sur le sujet qu’elle souhaite, habilement joué Leland !

Revenir en haut Aller en bas
membre du staff
avatar
membre du staff
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 31/03/2017
☇ Messages : 38
☇ Pseudo : BiBiscuit
☇ Vos DC : Voir le lien dans le bric-à-brac :P
☇ Avatar : Zoey Deutch
☇ Crédits : (c)Bidi + Hollowbastion
☇ Âge : 19 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : Commis de cuisine au AnnaLena, à Vancouver.
☇ Habitation : Avec sa môman Maxine




+ + +

RP en cours
Leland n°1
Remo
Willow

http://www.revolutionrpg.net/t2284-mc-pour-chaque-eclat-de-rire-il-faut-une-larmehttp://www.revolutionrpg.net/t3397-fantin-hepburncie-s-links#52384

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   Lun 30 Oct - 14:46

Après l'effort, le réconfort
Leland & Avalon

Il avait, mine de rien, le don de me faire rire et oublier un peu que je n'étais pas toujours à l'aise dans un lieu public. Lui non plus ne semblait pas l'être, alors on formait un sacré combo. Mais l'entraide qu'il y avait entre nous était salutaire. J'essayais de ne pas laisser trop de blanc, ce qui me mettrait encore plus mal à l'aise. Le silence et l'obscurité, c'était le pire combo du monde. Mais Leland continuait de parler et je souriais à ses propos, amusée.

Je ne savais pas s'il était sérieux concernant mon boulot mais au cas où, j'étais prête à toute intervention, que ce soit lui ou quelqu'un d'autre. Je faisais tout pour être très professionnelle dans mon travail. J'étais peut-être celle des cuisines qui était le plus clean aussi ! Mais bon, on ne se connaissait pas assez lui et moi pour qu'il passe réellement me voir à mon job. Ce serait... comment dire... étrange ? Déjà que je n'arrivais pas à déterminer si ce thé était un rencard ou pas !

Je commençais à dériver vers un sujet un peu morbide, sur les happy-end ou pas, ce qui se rapprochait le plus de la réalité. Leland pouvait constater ainsi à quel point je n'étais pas très optimiste concernant ma vie - enfin surtout sentimentale. Il valait mieux que je me taise vite avant de passer pour une fille pathétique en mal d'amour. Je fus néanmoins surprise par son argumentaire ! Je haussais les sourcils pour le montrer et affichais de nouveau un sourire. "Ce n'est pas entièrement faux ce que tu dis..." J'étais vraiment étonnée qu'il ait pu renverser la vapeur de cette façon. Transformer du pessimisme en optimisme...

"Non quand même, je ne suis pas folle !" Enfin, juste un peu maladroite et colérique, mais ça va encore. "Bon, c'est vrai que la plupart de mes activités concernent la cuisine, mais j'aime bien aussi me promener dans la forêt, passer du moment avec des amis, écouter de la musique, faire du yoga... Et toi alors ? À part... le ballon ?"
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après l'effort, le réconfort [PV Avalon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort + Cassiopée et Ezreal
» Anim: Après l'effort le réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: DANS LES RUES DE VANCOUVER ! :: Quartier Ouest :: Pub-
Sauter vers: