AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 résultats. (gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 631
☇ Pseudo : demon dance (emeline).
☇ Vos DC : louka ; terrence.
☇ Avatar : nicolas simoes.
☇ Crédits : MØRPHINE.
☇ Âge : 25 ans. (13/07)
☇ Statut : méfiant mais amoureux, il serait prêt à replonger la tête la première dans ce torrent d'amour qui l'envahit... si seulement son oncle ne le mettait pas en garde sur les facteurs néfastes de cette affection trop puissante.
☇ Occupation : fleuriste, ayant repris ses études en biologie dans le but de devenir enseignant-chercheur en botanique (donc botaniste).
☇ Habitation : chez son oncle Gabriel, dans une villa à l'est.



rps en cours felipe (13) + felipe + gabriel (3)


rps terminés.
felipe (1) + gabriel (1) + felipe (2) + felipe (3) + felipe (4) + felipe + gabriel (1) + felipe (5) + felipe (6) + felipe (7) + gabriel (2) + gabriel (3) + sms + felipe (8) + felipe + gabriel (2) + felipe (9) + gabriel (4) + felipe (10) + gabriel (5) + gabriel (6) + felipe (11) + felipe (12)



http://www.revolutionrpg.net/t1199-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17366http://www.revolutionrpg.net/t1208-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17441

MessageSujet: résultats. (gabriel)   Sam 1 Juil - 15:05

J'ai le cœur qui palpite à toutes vitesses lorsque je me connecte sur le site de l'université pour consulter mes résultats. La curiosité et l'inquiétude s'emparent de moi avec violence, lorsque je pianote pour inscrire mes identifiants. Avec toutes les influences négatives pour mon esprit, j'ai l'impression de ne pas avoir autant excellé que les années précédentes. J'ai révisé comme un dingue, j'ai donné tout ce que j'ai pu, mais la douleur me pesait, en plus de me chagriner. Les épisodes de l'abus sexuel et des crises répétitives avec Felipe et Gabriel me sont revenues constamment en tête. Parfois j'arrêtais de réviser pour pleurer un coup et me vider de toute frustration. Et puis je reprenais, plus fort et ambitieux que jamais. C'était complexe à gérer, toutes ces émotions qui s'abattaient sur moi, mais j'ai tout entrepris pour les chasser. Ainsi je me connecte et accède directement aux notes. Je scrute en détails chaque résultat, avant d'atteindre la moyenne globale qui est de 16,6. Un large sourire se dessine alors sur mes lèvres, tandis que je sens le bonheur m'envahir avec puissance. La mention très bien me sera tout de même accordée, malgré les difficultés affrontées pour accomplir les examens du mieux que je pouvais. Mon cœur tambourine avec tant de force que je le sens heurter ma poitrine. Je me laisse consumer par la joie, sans en revenir, avant d'attraper mon portable pour trouver le numéro de Gabriel. En deux trois mouvements, la sonnerie retentit à mes oreilles. Lorsqu'elle disparaît et que j'entends son allô, je m'écrie avec engouement et euphorie : « Gab, j'ai eu mon année !!!!! Mention très bien en plus !!!! » Je sais qu'il sera fier de moi. Mais j'ai besoin d'entendre à quel point. Cela fait longtemps qu'il ne l'a pas été à mon sujet. J'ai été seulement à l'origine de sa hargne, ses déceptions et ses frustrations. Alors j'espère que la vision sera changée cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 1195
☇ Pseudo : sweety / nath
☇ Avatar : Michael Fassbender
☇ Crédits : © sophy
☇ Âge : 35 ans
☇ Statut : en tran de chavirer dans un sentiment qui l'envoute et l'ensorcelle pour la 1ère fois.
☇ Occupation : architecte. il a la chance d'avoir sa propre société, du coup il peut laisser libre cours à sa création parfois démentielle. il a ses bureaux dans le quartier des affaires à Downtown.
☇ Habitation : dans une villa à l'est avec son neveu Staniislas


TOI. Mon ami. Mon confident. Mon premier amant. Toi qui bouleverse mon âme. Mon cœur. Ma chair. Douce présence troublante qui me donne envie de bruler la vie avec ardeur, passion et amour. Toi qui me donne envie de partager une vie à deux. Je t'aime.



TOI. Mon neveu. Le fils que je n'ai jamais eu. Ma fierté. La dose de soleil dans mon cœur. Malgré les tempêtes tu restes unique. Quoi que tu fasses je serais toujours là. Où que tu ailles, tu me trouveras à tes côtés. Je t'aime.



☇ RPs + Liens : Stan & Lip
Erwin

http://www.revolutionrpg.net/t1205-enchaine-a-ses-nuitshttp://www.revolutionrpg.net/t2937-ame-en-perdition-en-attente-de-redemption

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Sam 1 Juil - 17:32

Gabriel a repris le chemin de son agence d’architecte. Il a du mal à se remettre dans le bain du train train quotidien. Certaines choses percutent son cœur encore avec violence. Mais il fait de son mieux pour se relever de cette épreuve, et se pencher à nouveau sur les divers projets entamés et inachevés à cause de sa descente en enfer. Il est assis à son bureau. Son ordinateur est allumé. Mais il a du mal à ce concentrer sur l’écran. Pourtant il adore y passer des heures pour mettre en 3D les plans qu’il crée. Du coup il reprend son crayon à papier et bosse à l’ancienne. Il retrouve l’odeur de la gomme et le plaisir de la mine qui glisse sur la page. L’envie se fait plus intense. Même si ses pensées sont tiraillées par bien d’autre chose que les traits de crayon qui naissent sur sa feuille blanche. Erwin est très présent. Bien plus qu’à l’accoutumé. Felipe est là aussi, même s’il est loin de tenir le rôle principal. Il n’a pas oublié qu’il doit encore lui faire payer sa trahison. Et puis il y a Stan. La douceur incarné qu'il a violemment blessé. Il regarde les photos étalées sur son bureau. Un résumé de bons moments partagés. Cela apaise son cœur tiraillé. Et puis il regarde la date sur son agenda. Les résultats. Son téléphone sonne. Il sursaute presque, surpris.  Puis il réalise que c’est Stan. « Allo Stan. » Un instant il angoisse. Cela lui arrive fréquemment quand c’est son neveu qui l’appelle surtout depuis cette foutue soirée. Et puis il entend sa voix euphorique et pleine de joie. « Quoi ?? Mention très bien .. j’ai bien entendu !! » Il lui répond avec enthousiasme. Heureux de la nouvelle. « Putain Stan je suis super content .. c’est tellement mérité vu le boulot que tu as fais et ce que tu as traversé .. » Sa voix sur le coup se fait plus faible. Stan a vécu tant d’épreuve durant son année scolaire. Mais Gabriel se reprend, ne voulant pas donner une note négative à cette superbe nouvelle. « Je suis fier de toi .. tellement fier .. même si tu as du souvent penser le contraire ces dernières semaines. » Il est parfaitement conscient qu’il a mené la vie dure à son neveu avec ses réactions. Qui pour lui étaient justifiées sur l’instant. Mais qui au final se sont avérées bien plus destructrices que prévues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 631
☇ Pseudo : demon dance (emeline).
☇ Vos DC : louka ; terrence.
☇ Avatar : nicolas simoes.
☇ Crédits : MØRPHINE.
☇ Âge : 25 ans. (13/07)
☇ Statut : méfiant mais amoureux, il serait prêt à replonger la tête la première dans ce torrent d'amour qui l'envahit... si seulement son oncle ne le mettait pas en garde sur les facteurs néfastes de cette affection trop puissante.
☇ Occupation : fleuriste, ayant repris ses études en biologie dans le but de devenir enseignant-chercheur en botanique (donc botaniste).
☇ Habitation : chez son oncle Gabriel, dans une villa à l'est.



rps en cours felipe (13) + felipe + gabriel (3)


rps terminés.
felipe (1) + gabriel (1) + felipe (2) + felipe (3) + felipe (4) + felipe + gabriel (1) + felipe (5) + felipe (6) + felipe (7) + gabriel (2) + gabriel (3) + sms + felipe (8) + felipe + gabriel (2) + felipe (9) + gabriel (4) + felipe (10) + gabriel (5) + gabriel (6) + felipe (11) + felipe (12)



http://www.revolutionrpg.net/t1199-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17366http://www.revolutionrpg.net/t1208-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17441

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Dim 2 Juil - 22:39

Le bonheur m'envahit avec une telle puissance que je ne tarde pas à te téléphoner pour t'annoncer la nouvelle. Tu es le premier à qui je m'adresse, certainement parce que tu es celui pour qui j'ai envie de briller. J'aimerais te rendre fier, comme tout enfant espère éviter la déception à son parent. Alors je me suis appliqué pour obtenir mon année avec les meilleurs résultats possibles. Pour moi aussi, car c'est important de réussir dans ce que l'on veut faire. Je suis encore plus motivé pour devenir botaniste un jour, comme me l'avait conseillé Felipe. Tu l'as oublié ça, aussi, qu'il m'avait clairement incité à poursuivre mes études pour aller encore plus loin. Selon lui je ne devais pas me contenter à aimer les fleurs et les vendre, mais à détailler toute la flore. Il était une influence positive à ce moment-là, même s'il m'a fait chuter depuis. J'entends finalement ta voix résonner. Une pointe d'angoisse se déguise dans le ton que tu uses, mais c'est bien vite remplacé par la joie lorsque je te dicte la nouvelle. Tu sembles aussi heureux que moi, si ce n'est plus. Sans doute qu'une inquiétude s'était formée, au sujet de mon avenir, de mes notes. J'aurais pu m'effondrer sous le poids de la douleur sans réussir à me relever. « Oui tu as bien entendu. » Mon sourire s'agrandit largement au son de ta voix. Quand j'écoute ta réaction, je sens la joie m'inonder avec encore plus de force. C'est fou comme ta fierté est un bonheur tout sucré dont je ne me lasse pas. J'ai l'impression de redevenir le gamin que tu voulais que je sois, et pas celui qui t'a continuellement déçu par ses choix. « Merci, je suis trop content ! Je ne pensais pas avoir autant ! » Je pensais que je devrais me contenter d'un assez bien, peu satisfaisant pour moi. Mais ça aurait déjà été un exploit avec un cœur déchiré comme le mien. J'avais parfois l'impression d'être ailleurs devant mes copies, de ne pas être complètement branché au sujet, mais je crois qu'inconsciemment, mon esprit cogitait correctement, sans relâche, dans l'espoir d'obtenir les meilleurs résultats. Finalement tu m'annonces que tu es fier de moi, malgré le fait que tu m'aies souvent démontré le contraire ces derniers temps. Mon cœur se comprime à cette révélation. J'avais besoin de l'entendre. Et tu le prononces avec tellement de sincérité que je me noie ensuite dans mes larmes. J'ignore si je pleure de joie ou de douleur. Un peu des deux certainement. Quand je reprends la parole, ma voix est fragilisée. « Merci... C'est important pour moi... D'être le fils que tu voulais que je sois... » Je communique difficilement, mais j'exprime les frustrations qui m'ont envahi. J'éclate en sanglots, parce que j'ai besoin de relâcher enfin la pression. Je l'ai trop contenue. Même ma souffrance reste dans ma poitrine, à stagner, sans s'envoler. Il faut que j'explose à un moment donné. Et c'est maintenant, car l'émotion me terrasse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 1195
☇ Pseudo : sweety / nath
☇ Avatar : Michael Fassbender
☇ Crédits : © sophy
☇ Âge : 35 ans
☇ Statut : en tran de chavirer dans un sentiment qui l'envoute et l'ensorcelle pour la 1ère fois.
☇ Occupation : architecte. il a la chance d'avoir sa propre société, du coup il peut laisser libre cours à sa création parfois démentielle. il a ses bureaux dans le quartier des affaires à Downtown.
☇ Habitation : dans une villa à l'est avec son neveu Staniislas


TOI. Mon ami. Mon confident. Mon premier amant. Toi qui bouleverse mon âme. Mon cœur. Ma chair. Douce présence troublante qui me donne envie de bruler la vie avec ardeur, passion et amour. Toi qui me donne envie de partager une vie à deux. Je t'aime.



TOI. Mon neveu. Le fils que je n'ai jamais eu. Ma fierté. La dose de soleil dans mon cœur. Malgré les tempêtes tu restes unique. Quoi que tu fasses je serais toujours là. Où que tu ailles, tu me trouveras à tes côtés. Je t'aime.



☇ RPs + Liens : Stan & Lip
Erwin

http://www.revolutionrpg.net/t1205-enchaine-a-ses-nuitshttp://www.revolutionrpg.net/t2937-ame-en-perdition-en-attente-de-redemption

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Lun 3 Juil - 16:20

Gabriel essaie de ce concentrer sur son travail. Mais son esprit est torturé par diverses pensées. Il a du mal à se remettre  sérieusement dans le bain. Pourtant il adore ce qu’il fait. Mais il ne peut s’empêcher de penser à tout ce qui c’est passé ces derniers jours. Au mal fait et non apaisé. Stan occupe beaucoup son esprit car il tremble encore plus pour lui. Il est conscient qu’il ne peut pas le maintenir dans un cocon même s’il le voudrait. Et l’ombre de Felipe traine toujours autour de l’architecte surtout quand son neveu quitte la villa. C’est plus fort que lui. Alors quand son téléphone sonne et qu’il voit le nom de Stan il y a toujours cette crainte d’une mauvaise nouvelle. Il a du mal à être positif et objectif. Un peu comme dans sa relation avec Erwin, pourtant il la voudrait tellement plus fusionnelle. Il répond troublé et légèrement anxieux. Mais la voix enjouée de Stan le rassure et ses peurs se déchirent sous la joie communicative du gamin. Il vient lui annoncer qu’il a eu son année et en plus avec une superbe mention. La fierté de Gabriel enrobe sa voix. Des larmes viennent même caresser ses yeux moins cernés. Tout le mal, un instant, s’efface pour laisser la place à ce bonheur qu’ils aiment partager. L’architecte laisse exploser ce qu’il ressent, des sentiments qu’il a enfoui bien profondément ces temps derniers  « Tu as bossé pour. C’est vraiment mérité. Tu as eu combien ? Enfin si la note ne te fait pas trop gonfler les chevilles. »  Il essaie de mettre un peu plus de gaité dans ce moment qui sombre un peu. Éclaboussé par les blessures bien trop présentes dans leur cœur. Même s’ils recollent les morceaux tout n’est pas entièrement guéri. Est-ce qu’ils guériront vraiment un jour ?  Il sent la fragilité et la fébrilité de Stan au travers de sa voix. Son cœur se serre car il ignore si c’est la joie ou la tristesse qui le traverse à cet instant. « De rien et je sais que c’est important Stan. » Sa voix est douce empli de cet amour sans fin qu’il porte à son neveu. « Tu as toujours été ce fils .. malgré les cris et les disputes .. je ne pouvais souhaiter mieux .. » Gabriel est sincère, il n’est pas sur que s’il avait été père il aurait partagé égale fierté. « Tu vas bien Stan. » Il a du mal à retenir ses larmes en sentant son neveu complètement perdu. Il se sent impuissant face à sa détresse en plus en étant au téléphone. « Tu es où ? Tu veux que je vienne te chercher. Stan ça va. Tu me fais flipper là. » L’angoisse marque ses mots. Tout est si fragile en ce moment que chaque émotion prend une ampleur des plus désastreuses même quand elle est source de joie. Et puis il sait que Stan se bat encore avec ses démons. « Je peux rentrer si tu es plus prêt de la villa que de mon bureau. Je ne veux pas te laisser seul dans cet état. » Il essaie de le rassurer en l’entourant comme il le peut de l’amour qu’il lui porte. « Va falloir que l’on fête ça. Et en grande pompe en plus. Et que je trouve un cadeau à la hauteur de ton exploit. » Gabriel a déjà une petite idée pour la récompense mais là ce qu’il cherche c’est entendre à nouveau le sourire de Stan au travers de sa voix. Hors pour le moment c’est juste les larmes et les sanglots qui résonnent dans son écouteur. Et cela ne fait que réveiller des souvenirs douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 631
☇ Pseudo : demon dance (emeline).
☇ Vos DC : louka ; terrence.
☇ Avatar : nicolas simoes.
☇ Crédits : MØRPHINE.
☇ Âge : 25 ans. (13/07)
☇ Statut : méfiant mais amoureux, il serait prêt à replonger la tête la première dans ce torrent d'amour qui l'envahit... si seulement son oncle ne le mettait pas en garde sur les facteurs néfastes de cette affection trop puissante.
☇ Occupation : fleuriste, ayant repris ses études en biologie dans le but de devenir enseignant-chercheur en botanique (donc botaniste).
☇ Habitation : chez son oncle Gabriel, dans une villa à l'est.



rps en cours felipe (13) + felipe + gabriel (3)


rps terminés.
felipe (1) + gabriel (1) + felipe (2) + felipe (3) + felipe (4) + felipe + gabriel (1) + felipe (5) + felipe (6) + felipe (7) + gabriel (2) + gabriel (3) + sms + felipe (8) + felipe + gabriel (2) + felipe (9) + gabriel (4) + felipe (10) + gabriel (5) + gabriel (6) + felipe (11) + felipe (12)



http://www.revolutionrpg.net/t1199-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17366http://www.revolutionrpg.net/t1208-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17441

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Jeu 6 Juil - 0:18

La joie de l'annonce se diffuse dans ton cœur, je la sens inonder ta voix. Elle est présente dans notre échange et permet de retirer les pensées sombres qui m'ont animé les jours de révisions et d'examens. Je sens enfin un bonheur revenir dans ma vie, comme une caresse délicate qui frôle mon âme. Et j'apprécie cette sensation particulière que je peinais à éprouver. Sentir tout ton engouement et ta fierté finit d'accentuer cette euphorie. Je suis satisfait de mes résultats, de mon travail, et c'est l'essentiel selon moi. « 16,6. Et non, tu me connais. Toujours modeste même si je suis content de moi. J'ai même eu 14 en biologie du développement animal alors que j'ai vraiment galéré à apprendre. » Les informations ne voulaient pas se transmettre au creux de ma tête, sûrement parce que c'est un domaine qui touche moins à ce que je veux devenir plus tard. Un botaniste et un enseignant-chercheur dans la discipline. J'ai envie d'apprendre à des jeunes comme moi, qui seraient passionnés par la flore qui habite notre belle planète Terre. J'ai envie d'exposer mes connaissances, et de donner à d'autres l'envie d'en prendre soin. « C'est vrai ? » Je demande les larmes aux yeux, lorsque tu prétends ne pouvoir souhaiter mieux que moi en fils. J'en ai tellement douté ces derniers temps que le savoir enfin me donne un baume au cœur incroyable. J'avais tellement besoin de l'entendre, si tu savais... C'est un pur bonheur quand tu me déclares ces mots pourvus de sincérité. Tu me touches en plein cœur. Je suis désarmé d'amertume et de rage, il ne reste que de la tendresse, que j'ai envie de te délivrer. Pourtant, mes nerfs relâchent toute leur pression contenue et provoquent mes larmes contre mon visage. Tu m'interpelles : "Tu vas bien Stan ?" mais je ne réponds pas. Je n'en ai pas la force, car je vais éclater en sanglots encore plus sinon. Alors je me tais, et laisse les larmes couler en silence. Seulement ce dernier devient pesant pour toi, et tu t'inquiètes de nouveau. Je te sens fébrile et paniqué, au point que je reprends mon souffle un instant, avant de reprendre. « Oui ça va... Ne t'inquiète pas... C'est juste les nerfs qui explosent... » C'est souvent comme ça. Le soulagement détend les nerfs et nous donne enfin la liberté de pleurer avec la puissance qu'on veut. J'ai tellement contenu de souffrance, d'idées négatives, que mes sens relâchent tout. Je me prends les dures journées en pleine figure. Je revois le viol et la trahison Felipe, je réécoute vos mots tranchants, et les disputes incessantes qui tournent en boucle dans ma tête. Mais je repense aussi à mes difficultés pour réviser. Je suis tourmenté, mais surtout tiraillé entre la détresse et la joie qui m'incombe devant mes résultats. « Je suis à la villa, mais reste au boulot. Ça va aller. » Je me sens con de pleurer dans un moment aussi joyeux et optimiste pour mon avenir. J'ai des raisons valables mais j'aurais voulu les oublier pour me concentrer uniquement sur ce petit bonheur. Tu me permets toutefois de retrouver le sourire, lorsque ta voix récupère en enthousiasme. "Va falloir que l’on fête ça. Et en grande pompe en plus". Je suis de tout cœur avec cette idée, je ris même à ta remarque. Je nous imagine déjà en costards cravates, dans un lieu trop guindé pour nous. Nous sommes classés dans le haut de l'échelon social, on fait partie des riches qui ne se soucient pas des problèmes d'argent, pourtant, tu ne m'as jamais appris à être un bourgeois. Je n'ai jamais voulu en être un. On savoure la vie en simplicité, sans trop en faire. Mes larmes sèchent doucement, et mon cœur reprend sa vigueur naturelle. « Je sais déjà ce que je veux. » Je prononce lorsque tu m'annonces vouloir récompenser mes efforts par un cadeau. « Deux choses en fait. » Je sens que tu veux élucider le mystère et que tu te montres curieux, alors je lâche les idées qui me sont venues en tête.
« Partir en vacances avec toi. » Rien de mieux pour savourer des instants en ta compagnie et pour recharger les batteries bien vides, autant pour moi que pour toi d'ailleurs. On a besoin d'un bon bol d'air frais. « Et que tu sois moins hargneux envers Felipe. Que tu essaies de l'apprécier de nouveau, lors d'une soirée à trois. C'est ce qui me ferait le plus plaisir. » Je poursuis d'une voix douce, sans jugement, pour tenter d'appréhender cette demande. Je ne veux pas te brusquer, seulement te rendre moins impulsif sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 1195
☇ Pseudo : sweety / nath
☇ Avatar : Michael Fassbender
☇ Crédits : © sophy
☇ Âge : 35 ans
☇ Statut : en tran de chavirer dans un sentiment qui l'envoute et l'ensorcelle pour la 1ère fois.
☇ Occupation : architecte. il a la chance d'avoir sa propre société, du coup il peut laisser libre cours à sa création parfois démentielle. il a ses bureaux dans le quartier des affaires à Downtown.
☇ Habitation : dans une villa à l'est avec son neveu Staniislas


TOI. Mon ami. Mon confident. Mon premier amant. Toi qui bouleverse mon âme. Mon cœur. Ma chair. Douce présence troublante qui me donne envie de bruler la vie avec ardeur, passion et amour. Toi qui me donne envie de partager une vie à deux. Je t'aime.



TOI. Mon neveu. Le fils que je n'ai jamais eu. Ma fierté. La dose de soleil dans mon cœur. Malgré les tempêtes tu restes unique. Quoi que tu fasses je serais toujours là. Où que tu ailles, tu me trouveras à tes côtés. Je t'aime.



☇ RPs + Liens : Stan & Lip
Erwin

http://www.revolutionrpg.net/t1205-enchaine-a-ses-nuitshttp://www.revolutionrpg.net/t2937-ame-en-perdition-en-attente-de-redemption

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Jeu 6 Juil - 16:46

La voix de Stan dissipe rapidement l’angoisse de Gabriel. Il éprouve une immense joie et une immense fierté en entendant la nouvelle. Il n’a jamais douté de son neveu, mais vu tout ce qui c’est passé, il sait que la tâche a du être ardue. L’architecte est conscient qu’il ne la lui a pas facilité par son comportement. Mais le résultat est là. Malgré toutes les difficultés et les épreuves  qu’ils ont traversé. Il se met à la taquiner, un moyen d’apaiser toutes les émotions qui le traversent.  Et de retrouver une certaine complicité.  « Une belle moyenne en effet. Tu es doué Stan. Tu iras loin.  » Il est certain de cela.  En ce moment le moindre changement, la moindre nouvelle le bouleverse. Alors la plaisanterie lui permet de ne pas se laisser envahir par cette situation qui le rend fébrile. Et il en est de même pour Stan. Il mène la même lutte que lui et même pire. Pour son neveu c’est important de rendre Gabriel fier, comme un père le serait face à son fils. Et c’est ce qu’éprouve l’architecte même si ces derniers temps il a laissé  ce lien intense de côté. Mais dans un moment pareil il ne compte pas l’oublier et puis Stan a besoin d’être rassurer sur la vraie teneur de ses sentiments. « C’est vrai Stan. » La voix de Stan se trouble et cela chamboule Gabriel. A cet instant il voudrait pouvoir le serrer dans ses bras. Lui apporter tout son amour dans une étreinte forte et sincère. Pourtant il a la sensation dans ce silence que ce bonheur se transforme en tristesse. Que toutes ces épreuves traversées viennent à nouveau  ronger son neveu avec rage. Le viol, les mots, les coups l’inondent plus que tout le reste. Et Gabriel panique. Ils sont encore tellement fragiles tous les deux et il leurs reste tant de choses à reconstruire. Que le moment se fait plus bouleversant. Puis l’architecte entend à nouveau sa voix. Il soupire apaiser mais toujours inquiet face à la réaction de Stan. « Je comprends. Je suis désolé de ne pas être là. J’aurais aimé te serrer contre moi. Pour t’apaiser. Je ne suis pas assez présent. Pas assez prévenant à ton égard. Je garde trop mes distances. » Et il s’en veut pour ça. Mais chasser ses démons est difficile, surtout qu’il doit les combattre sur plusieurs fronts en même temps. Il lui propose de le rejoindre comprenant que son neveu à besoin de lui, ou alors c’est Gabriel qui a besoin de Stan. « Okay, mais je ne tarderais pas de toute façon. Et j’exige un gros câlin en arrivant. » Il rigole. Puis il lui parle de récompense chose tout à fait logique et mériter pour l’architecte. « Parfait je t’écoute. » Il est impatient de savoir ce qu’il souhaite, Gabriel pourrait même lui décrocher la lune si Stan le souhaitait. « Gourmand en plus. » L’architecte essaie de s’imaginer ce que son neveu aimerait. Un tas d’idée lui passe par la tête. « Bien sur et puis cela nous ferra du bien et on pourra se retrouver dans un autre cadre que celui de la villa. Tu as une idée de destination ? Parce que je suppose que tu ne veux pas aller chez tes grands parents en France. » Ils aiment s’y retrouver pour se ressourcer et renouer les liens. Mais là c’est différent, une autre destination serait encore plus bénéfique. Par contre la suite passe plus difficilement. Il a du mal à avaler sa salive et il ne répond pas de suite. « Tu comptes vraiment lui donner sa chance c’est ça. » Sa voix est un peu plus amère. Cela lui est douloureux d’imaginer Stan avec Felipe.  Mais difficile de refuser, il sait que Stan se sentirait blessé et trahi. « C’est vraiment ce que tu veux Stan. Que j’essaie de tirer un trait sur ce qu’il t’a fait. Et que je l’apprécie pour que tu puisses te sentir libre de l’aimer. » Sa voix se teinte de tristesse. Cette idée serre le cœur de Gabriel. Il aura du mal à avoir l’esprit en paix s’il les sait tous les deux. « C’est dur ce que tu me demandes tu le sais .. je n’ai pas confiance .. mais si cela peut t’aider à avancer et à guérir  .. je veux bien essayer .. mais ne me demande pas de lui pardonner .. pour le moment j’en suis incapable. De plus au moindre écart de sa part tu sais très bien que je n’y ferais pas de cadeau. » Gabriel préfère l’avertir, il compte bien  surveiller Felipe de prêt pour éviter qu’il refasse du mal à Stan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 631
☇ Pseudo : demon dance (emeline).
☇ Vos DC : louka ; terrence.
☇ Avatar : nicolas simoes.
☇ Crédits : MØRPHINE.
☇ Âge : 25 ans. (13/07)
☇ Statut : méfiant mais amoureux, il serait prêt à replonger la tête la première dans ce torrent d'amour qui l'envahit... si seulement son oncle ne le mettait pas en garde sur les facteurs néfastes de cette affection trop puissante.
☇ Occupation : fleuriste, ayant repris ses études en biologie dans le but de devenir enseignant-chercheur en botanique (donc botaniste).
☇ Habitation : chez son oncle Gabriel, dans une villa à l'est.



rps en cours felipe (13) + felipe + gabriel (3)


rps terminés.
felipe (1) + gabriel (1) + felipe (2) + felipe (3) + felipe (4) + felipe + gabriel (1) + felipe (5) + felipe (6) + felipe (7) + gabriel (2) + gabriel (3) + sms + felipe (8) + felipe + gabriel (2) + felipe (9) + gabriel (4) + felipe (10) + gabriel (5) + gabriel (6) + felipe (11) + felipe (12)



http://www.revolutionrpg.net/t1199-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17366http://www.revolutionrpg.net/t1208-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17441

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Ven 7 Juil - 12:12

Tu résumes parfaitement la fierté qui t'anime par une simple phrase, emplie de sincérité et de douceur : "Une belle moyenne en effet. Tu es doué Stan. Tu iras loin." Comment ne pas être touché par ces quelques mots ? La joie m'enveloppe avec puissance, tandis que j'entends ton engouement. Tu sembles réellement heureux pour mes résultats que je laisse l'émotion éponger les traces de morosité coincées dans mon cœur. Juste pour instant. « Merci. » Je prononce avec modestie, presque timide. J'ai le droit à un répit de quelques secondes, avant que l'amertume ne revienne secouer mon cœur avec expertise. Elle ne sait que trop bien le troubler ces derniers temps. Alors je me mets à pleurer comme un gosse, sans raisons valables dans ce moment plein de joie. Toutes les angoisses se sont insinuées dans ma poitrine sans que je ne puisse les contrôler. Alors je subis la crise de panique, que j'ai évitée et contenue ces derniers jours. Elle explose avec force, tandis que mes larmes s'écoulent sans cesse. J'entends ta voix paniquée, mais tes mots parviennent à m'apaiser lentement. Je reprends mon souffle et mon esprit, pour revenir à moi. « Ce n'est pas grave. Tu as beaucoup à digérer toi aussi. » Tu ne te trouves pas assez prévenant et présent, mais je pense que j'ai fragilisé ton cœur et que tu dois aussi te reconstruire. Chaque chose en son temps. On se retrouvera bientôt. Je suis certain que notre complicité ne s'est pas effacée. « Avec plaisir pour le gros câlin. » Je souris et m'exprime avec douceur. J'ai juste envie d'être dans tes bras même si je n'en dis rien, pour ne pas te déranger dans ton boulot. J'ai juste envie de m'allonger contre toi et ne plus bouger pendant tes heures. Je veux poser ma tête dans ton cou, sentir tes bras autour de moi, et humer ton odeur masculine. C'est un peu comme le parfum maternel qui rassure. Ton odeur a toujours été celle que je recherchais, qui m'apaisait. Aujourd'hui encore. Le sentir dans une pièce me rassure instinctivement. Je fais finalement part de mes envies pour le cadeau de récompense. "Gourmand en plus." Je ris, avant de te préciser mes idées. La première semble te satisfaire autant que moi. « Oui, on a besoin de prendre l'air. Je voudrais quelque chose avec des beaux paysages, pas trop chaud, que l'on puisse faire de bonnes randonnées. Comme l'Islande ou l'Irlande. J'ai juste envie qu'on soit que tous les deux. Tu en dis quoi ? » Je te demande avant d'enchaîner sur une demande plus sérieuse et compliquée à concrétiser. Elle repose sur Felipe. Au début tu ne réponds pas, alors je sens que ce sera même impossible. « Il est encore en cure alors je ne sais pas. Je verrais quand il sortira, si tout reste comme maintenant, ou si tout explose encore une fois. Mais je sais que je l'aime, Gab... » Je réponds à ta question, en attendant la tienne sur ma proposition. Et à mon plus grand étonnement (et soulagement), tu acceptes. Tu te montres froid, mais très ouvert. Tu n'es pas certain d'y parvenir, toutefois tu veux bien essayer. Mon coeur déborde de joie. « Oui, c'est la chose qui me ferait le plus de bien en ce moment. Que vous réussissiez à vous entendre au moins, pour que j'arrête d'avoir la sensation de devoir constamment choisir entre vous deux. Je voudrais seulement éviter les froids, et pouvoir fêter mon année avec vous deux. » Je commente sur les raisons qui m'incitent à te demander ce sacrifice. « C'est important pour moi d'avoir quelque chose de solide autour de moi, et de paisible. Et non plus cette tempête que vous créez chaque fois que vous vous voyez. J'ai besoin d'un univers stable pour me rétablir. » J'aimerais seulement que tu réalises combien c'est délicat et douloureux de vivre avec autant d'obscurité dans une vie. Je voudrais seulement que ça s'illumine davantage. « Je sais que c'est très dur. Je te demande juste d'essayer. Et je sais oui, que tu lui régleras son compte au moindre faux pas. J'en ai conscience. Mais il va beaucoup mieux, je t'assure. Il voit beaucoup plus clair dans tout ce qu'il a fait d'horrible. » Je veux que tu connaisses aussi son degré de culpabilité, car il est considérable. Tu le verras probablement de tes propres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 1195
☇ Pseudo : sweety / nath
☇ Avatar : Michael Fassbender
☇ Crédits : © sophy
☇ Âge : 35 ans
☇ Statut : en tran de chavirer dans un sentiment qui l'envoute et l'ensorcelle pour la 1ère fois.
☇ Occupation : architecte. il a la chance d'avoir sa propre société, du coup il peut laisser libre cours à sa création parfois démentielle. il a ses bureaux dans le quartier des affaires à Downtown.
☇ Habitation : dans une villa à l'est avec son neveu Staniislas


TOI. Mon ami. Mon confident. Mon premier amant. Toi qui bouleverse mon âme. Mon cœur. Ma chair. Douce présence troublante qui me donne envie de bruler la vie avec ardeur, passion et amour. Toi qui me donne envie de partager une vie à deux. Je t'aime.



TOI. Mon neveu. Le fils que je n'ai jamais eu. Ma fierté. La dose de soleil dans mon cœur. Malgré les tempêtes tu restes unique. Quoi que tu fasses je serais toujours là. Où que tu ailles, tu me trouveras à tes côtés. Je t'aime.



☇ RPs + Liens : Stan & Lip
Erwin

http://www.revolutionrpg.net/t1205-enchaine-a-ses-nuitshttp://www.revolutionrpg.net/t2937-ame-en-perdition-en-attente-de-redemption

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Mer 12 Juil - 11:01

L’émotion serre le cœur et les tripes de Gabriel. Il laisse éclater sa fierté face à la nouvelle que lui annonce Stan. Il est heureux de constater que les  sombres évènements de ces dernières semaines n’ont en rien gâché l’avenir et la motivation de son neveu. Il ne lui en parlait pas, ne voulant pas l’accabler plus, mais il se faisait beaucoup de souci. Stan a toujours été un excellent élève mais tout ce merdier aurait pu foutre en l’air son année scolaire. Il leur est difficile de maitriser leurs émotions. A cet ils  sont chamboulés. Les nerfs tombent face à ce débordement d’amour et de sincérité. Même s’ils se retrouvent petit à petit, Gabriel se doute que Stan flippe par rapport à ce que son oncle éprouve vraiment pour lui. Et là il craque et l’architecte s’en veut de ne pas être à ses côtés. De ne pas avoir été plus présent. Pas toujours évident de reprendre le cours d’une vie normale après ce qu’ils ont traversé. « Ce n’est pas une raison, j’ai manqué à pas mal de mes devoirs ces derniers temps. » Gabriel se rend compte qu’il a au final abandonné Stan dans le pire des moments. Que sa fierté l’a guidé sur une mauvaise voie. Il ne peut pas revenir en arrière, et il sait qu’il ne pourra pas effacer les blessures qu’il a causé. Son cœur comme celui de Stan resteront à jamais marqué par cette folie. Même s’il essaie d’oublie et de réparer, la trace est indélébile et cela le rend fébrile parce qu’elle engendre de la douleur au sein de son être. La discussion se fait plus douce entre les larmes et les soupirs. L’idée du gros câlin fait sourire Gabriel et apaise son cœur. Et cela à l’air d’être pareil pour Stan. Une étreinte qui ne sera que bénéfique dans l’avancé de la guérison de ces deux êtres qui s’aiment profondément. Puis vient le moment de parler récompense. Gabriel a toujours marqué le coup face aux bons résultats de Stan et cette année n’échappera pas à la règle. Même si la deuxième chose demandée reste délicate à entrevoir et à accepter. « C’est très tentant. L’un comme l’autre me conviennent. Tu n’auras qu’à choisir. Au pire on jettera un coup d’œil quand je serais à la maison et on verra celui qui te tente le plus. Après tout c’est pour toi à la base. Je serais plus que ravi de partager cette aventure avec toi. Un moyen de nous rapprocher à nouveau et de repartir sur de bonnes bases. »  Un moyen d’oublier tout ce qui les a séparé ces dernières semaines. Même si l’ombre de Felipe plane toujours au dessus d’eux, ne laissant pas totalement Gabriel en paix. Il garde au cœur la crainte que tout bascule à nouveau, même si Stan lui fait part des efforts que fait son ami. L’architecte n’a pas confiance et doute du salue de son âme. Entendre Stan dire qu’il aime Felipe est douloureux. « Reste juste vigilent à son sujet. » L’architecte redoutait ce moment, il savait que Stan finirait par le lui demander. Il garde quand même une certaine distance face à cette idée de soirée à trois. Il ne veut pas que Stan s’emballe trop vite. Il écoute Stan alors qu’il exprime ce que cet accord signifie pour lui. Difficile d’ignorer à quel point c’est important. Gabriel n’est pas totalement convaincu que cela soit bon pour Stan d’être autant lié à Felipe. Il ne dit mot, ne voulant pas gâcher sa joie. « Si cela peut t’aider à te reconstruire et à avancer. Je ferais cet effort. Mais je reste vigilant et j’attends qu’il me prouve qu’il a vraiment changé. » Il lui fait part qu’il n’hésitera pas à lui régler son compte au moindre faux pas. Si Stan est aveuglé par ses sentiments, Gabriel lui n’est pas dupe. Et Felipe ne s’en sortira pas une seconde fois s’il refait une erreur. « Je jurerais par moi-même le moment venu. Toi tu le vois avec les yeux de l’amour et cela fausse ton jugement. Pour le moment il est encadré, du coup il doit se plier aux règles. Tu pourras vraiment juger s’il va bien qu’une fois qu’il sera sorti. Quand il sera à nouveau confronter à sa vie et à tout ce qu’elle engendre pour lui. Tentations, douleurs, soucis etc .. C’est à ce moment là que tu verras s’il est sauvé ou pas. » Il ne veut pas l’affoler, il veut juste le prévenir que tout peut à nouveau basculer une fois Felipe livré à lui-même. « Bon restons positif pour le moment. De toute façon on verra pour cette soirée une fois qu’il sera sorti. Là on pense à nous d’abord. Je rentre dans une demi-heure. Comme ça on pourra parler de nos futures vacances. Tout en buvant le champagne que j’ai mis au frais ce matin. » Pas besoin de précipiter les choses. Parce que même s’il a accepté, Gabriel n’est pas pressé de vivre cette soirée. Il n'est pas pressé de savoir Felipe sorti. Car Stan serait moins à l'abri et l’inquiétude viendrait de nouveau titiller Gabriel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 631
☇ Pseudo : demon dance (emeline).
☇ Vos DC : louka ; terrence.
☇ Avatar : nicolas simoes.
☇ Crédits : MØRPHINE.
☇ Âge : 25 ans. (13/07)
☇ Statut : méfiant mais amoureux, il serait prêt à replonger la tête la première dans ce torrent d'amour qui l'envahit... si seulement son oncle ne le mettait pas en garde sur les facteurs néfastes de cette affection trop puissante.
☇ Occupation : fleuriste, ayant repris ses études en biologie dans le but de devenir enseignant-chercheur en botanique (donc botaniste).
☇ Habitation : chez son oncle Gabriel, dans une villa à l'est.



rps en cours felipe (13) + felipe + gabriel (3)


rps terminés.
felipe (1) + gabriel (1) + felipe (2) + felipe (3) + felipe (4) + felipe + gabriel (1) + felipe (5) + felipe (6) + felipe (7) + gabriel (2) + gabriel (3) + sms + felipe (8) + felipe + gabriel (2) + felipe (9) + gabriel (4) + felipe (10) + gabriel (5) + gabriel (6) + felipe (11) + felipe (12)



http://www.revolutionrpg.net/t1199-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17366http://www.revolutionrpg.net/t1208-stan-tu-me-laisseras-comme-ca-comme-un-con-sans-abri-comme-on-laisse-derriere-soi-comme-un-chien-dans-la-nuit#17441

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Lun 24 Juil - 18:38

Ta voix emplie de fierté et de joie m'insuffle une vague d'émotions positives au creux de mon cœur. Je la laisse se diffuser à l'intérieur de ma poitrine, pour l'apprécier et chasser la crainte qui s'était emparée de moi. Je savoure alors ta réaction et tes compliments qui me réchauffent mon âme toute égratignée. Je crois que tu n'imagines pas la valeur bénéfique que prend chacun de tes mots prononcés. Tu doutes toutefois de tes compétences, et de ton rôle de père, ce que je peux comprendre. Ton comportement récent est justifié par tout ce que tu as dû gérer au quotidien. « Tu as entrepris ces devoirs depuis tout jeune, tu as bien le droit à un écart de temps en temps... Et puis moi non plus, je n'ai pas été à la hauteur. » Je te fais remarquer pour tenter de t'apaiser. On ne peut pas être parfaits à longueur de temps. On fait de son mieux, mais souvent on lâche, on s'explose plus bas que terre. Et c'est à mon tour d'éclater toute mon amertume. Je me mets à pleurer et à révéler ma sensibilité. Je suis complètement fragile au téléphone. Tout se glisse hors de moi sans que je ne puisse contrôler ce qui est rejeté mécaniquement. Je relâche alors la pression au son de ta voix, mais je m'apaise grâce à toi et tes mots. Tu parviens même à étirer un long sourire contre mes lèvres, en me proposant une récompense. Je ne tarde pas à rentrer dans ton jeu et à te transmettre ce qui me ferait véritablement plaisir. La première chose : des vacances en ta compagnie. Cette idée t'enchante. « L'Islande alors. Oui j'en ai besoin, d'être juste avec toi... » Je souffle dans un murmure timide, pour t'avouer mes besoins. Ta présence m'est bénéfique, et ce voyage sera tellement ressourçant que je vais gagner en optimisme. La deuxième récompense se repose sur une soirée passée à trois, avec toi et Felipe. Tu es très réticent à cette idée, seulement tu acceptes à mon plus grand désarroi (et bonheur !!!!). Je suis ravi que tu veuilles entreprendre des efforts. « Promis. » Je lâche quand tu me demandes d'être vigilent. Je ne compte plus être aussi inconscient et naïf, aveuglé par l'amour, ni le laisser me brutaliser avec autant de virulence. Il n'aura plus ce pouvoir. Le seul que je lui accorde, c'est celui de me rendre heureux. En sera-t-il capable ? Je sens que oui. « Je comprends. Merci. » J'esquisse un sourire conquis. Je suis satisfait que tu ne repousses pas mon vœu, sincère et cher, bien qu'il soit compliqué à réaliser pour toi. « Je le sais Gab. J'ai peur tu sais. J'ai peur qu'au moindre truc, il chute de nouveau. J'ai peur qu'il me fasse encore du mal. Mais en même temps... quand je le vois, je me dis qu'il n'y a aucun risque... Je ne me fais pas d'espoirs promis, j'ai bien conscience que je pourrais être profondément déçu à sa sortie. Et je t'assure que ça me terrifie. Mais il sait qu'à la moindre connerie, il me perdra. Je lui ai donné une deuxième chance, mais c'est la dernière. Et je crois franchement que ça le motive beaucoup à garder le cap. Je verrais bien. » Tu essayes seulement de me mettre en garde, même si je sais déjà tout ça. J'ai peur au quotidien à cause de la déception qui pourrait m'envahir à sa sortie. Tu joues au rôle du père, et ça me fait sourire tendrement. Tu redeviens celui que j'aime. Celui qui essaye de comprendre, tout en prévenant des risques possibles, guidé par son affection profonde à mon égard. « Ça marche, je t'attends. A tout à l'heure. » Je souris. J'ai l'impression de te retrouver enfin. J'ai le cœur tout en guimauve à cet instant, regorgé d'un trop plein d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 15/01/2017
☇ Messages : 1195
☇ Pseudo : sweety / nath
☇ Avatar : Michael Fassbender
☇ Crédits : © sophy
☇ Âge : 35 ans
☇ Statut : en tran de chavirer dans un sentiment qui l'envoute et l'ensorcelle pour la 1ère fois.
☇ Occupation : architecte. il a la chance d'avoir sa propre société, du coup il peut laisser libre cours à sa création parfois démentielle. il a ses bureaux dans le quartier des affaires à Downtown.
☇ Habitation : dans une villa à l'est avec son neveu Staniislas


TOI. Mon ami. Mon confident. Mon premier amant. Toi qui bouleverse mon âme. Mon cœur. Ma chair. Douce présence troublante qui me donne envie de bruler la vie avec ardeur, passion et amour. Toi qui me donne envie de partager une vie à deux. Je t'aime.



TOI. Mon neveu. Le fils que je n'ai jamais eu. Ma fierté. La dose de soleil dans mon cœur. Malgré les tempêtes tu restes unique. Quoi que tu fasses je serais toujours là. Où que tu ailles, tu me trouveras à tes côtés. Je t'aime.



☇ RPs + Liens : Stan & Lip
Erwin

http://www.revolutionrpg.net/t1205-enchaine-a-ses-nuitshttp://www.revolutionrpg.net/t2937-ame-en-perdition-en-attente-de-redemption

MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   Mar 25 Juil - 8:35

Après tant de douleur partagée, Gabriel apprécie ce moment d’émotions fortes. Même si ce n’est qu’au travers de son téléphone. C’est sur qu’il aurait préféré serrer Stan contre lui. Lui montrer combien il est heureux et fier de lui bien plus qu’au travers de sa voix. Cela sera pour plus tard quand ils se retrouveront tous les deux à la villa pour fêter cette nouvelle dignement autour d’une bouteille de champagne. Au fond de lui cette fierté est un peu entaché par son comportement du aux évènements passés. Il s’en veut d’avoir été absent surtout dans un moment si crucial pour Stan. A la place il a laissé le connard prendre soin de lui. Quelle ironie. Il chasse ses mauvaises pensées pour ne ce concentrer que sur l’instant présent et le bonheur qui irradie ses veines. Cela lui fait un bien fou de sentir Stan heureux. « Cela n’excuse pas tout .. enfin c’est du passé on ne peut refaire ce qui a été fait. Faut avancer maintenant. » Avancer c’est ce que Gabriel essaie de faire, mais au fond de son cœur il y a toujours cette haine qui le brule par rapport à Felipe. Et il ignore s’il pourra la chasser un jour. Parce qu’elle est tenace. Et les larmes de son neveu la ravivent, car elles montrent qu’il est encore marqué par toute cette merde. Comme Gabriel. Felipe a pourri leur vie, a détruit une partie de leur cœur et de leur âme.  Comment se remettre de ça ? Partir loin. Faire le vide. L’idée magique. « Okay pour l’Islande. On découvrira cet endroit ensemble. J’en ai besoin aussi. » Difficile de couper le cordon ombilical quand le lien est si fort. Les tempêtes les ont toujours plus rapprochées. Et puis si Stan est avec Gabriel loin de Vancouver il oubliera peut être Felipe. Ou du moins l’architecte ne s’inquiètera pas pour son âme. D’ailleurs voilà qu’il arrive dans la conversation. Gabriel s’en doutait un peu. Cela lui fait grincer les dents. Et ses poings se serrent. Il voit rouge à la demande de Stan. Il est prêt à faire ce sacrifice pour lui. « Oui promis. » Ses mots lui arrachent les lèvres. Il n’a aucune confiance dans le petit con. Et il en fait part à Stan. Il veut qu’il soit prudent. Qu’il n’aille pas trop vite car sa vie à sa sortie sera bien différente et bien plus dure. Gabriel compte bien le surveiller de prêt et le mettre en garde. Au moindre écart Felipe est un homme mort. « C’est un peu logique vu ce qu’il t’a fait enduré. Faut surtout que tu ne précipites rien. Que tu y ailles doucement. Histoire de voir si vraiment il a changé. Il va falloir que tu gardes tes distances au départ. Ne lui donne rien tout de suite. Déjà tu passes trop de temps avec lui. Tu devrais t’en détacher un peu. Pour votre bien à tous les deux. Vous êtes trop dépendants l’un de l’autre et cela peut redevenir nocif. Faudra que tu évites de te retrouver trop seul avec lui. De toute façon je compte bien garder un œil sur vous deux. J’espère que tout ce passera bien. Mais pour le moment je n’y crois pas trop. Va vraiment falloir qu’il fasse ses preuves. Enfin je n’ai pas fini de me faire du souci pour toi. » Sa voix est plus intense quand il dit ces mots. Il craint sincèrement pour Stan. Il a peur qu’il soit déçu sur pas mal de point face à ce lascar. Alors il va tout faire pour éviter une nouvelle tuile. Même si certaines choses ne vont pas être en son pouvoir et que tout risque de ce compliquer une fois le monstre lâché. Tant qu’il est enfermé, les risques sont moindres. Et durant quelques instants son bonheur est bouffé par ses peurs et sa rage. Gabriel a réellement la trouille pour l’avenir de Stan surtout s’il choisit de le partager avec Felipe. Mais chaque chose en son temps. « Okay à toute. Bisous Stan et encore toutes mes félicitations pour ce succès bien mérité. » Puis il raccroche son téléphone et se remet au travail pour le peu de temps qui lui reste. l'esprit légèrement embrouillé entre bonheur et craintes.
RP TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: résultats. (gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
résultats. (gabriel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» Gabriel Soap, [validée]
» Extreme Rules 2011: résultats
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: HORS-JEUX ! :: Boites à Archives :: RPs-
Sauter vers: