AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 18/03/2017
☇ Messages : 189
☇ Pseudo : Squirowl.
☇ Vos DC : Absalòn Sàenz ( stefan Tisseyre).
☇ Avatar : Hugh Dancy
☇ Crédits : Lux Aeterna
☇ Âge : 40 ans (1er mars 1977 )
☇ Statut : Célibataire profitant des courbes masculines
☇ Occupation : Urgentiste.




MessageSujet: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Mar 2 Mai - 16:04

Je venais de finir une garde éprouvante. Parfois elles sont plus difficiles que d’autres. Et elles trainent parfois un peu trop dans l’esprit. Alors je traîne un peu avant de prendre le chemin de mon appartement, je n’ai pas envie de retrouver la solitude pesante de mon appartement. J ‘appréciais de vivre seul, surtout depuis que j’étais enfin parvenu à me libérer de l’emprise de mon ex-femme. Bien sûr la conséquence était très douloureuse, mais je ne pouvais plus vivre ainsi. Je devais simplement refaire ma vie, passer à autre chose. Mais je ne perds pas de vue l’idée de récupérer mon fils de ses griffes un jour, quand il aura compris la manipulation dont elle fait preuve. Mais, pour le moment son emprise sur lui est telle qu’il ne veut rien entendre.

J’avais plein de choses en tête, et surtout pas grand chose pour me détendre. C’était très frustrant. Aller boire un verre seul n’est pas franchement très intéressant. J’arrive enfin à l’immeuble, le moral encore plus morose qu’au départ. Je grimpe dans l’ascenseur avant de monter directement à mon étage. Je passe une main devant mon visage. Je m’adosse contre le mur en attendant que les portes s’ouvrent. Ce qu’elles font quelques secondes plus tard, dévoilant une silhouette connue. Silhouette qui m’arrache un sourire, le premier de la journée qui n’est pas feint. Malgré l’épuisement qui m’habitais, j’étais agréablement surpris de te croiser de nouveau. « Salut. » Je sors de l’ascenseur, un peu à contrecœur car j’ai envie de te parler, de savoir comment va ton épaule. Tu te trouves sur mon chemin pile au bon moment alors que je n’avais pas du tout envie de rester seul. Je me retourne juste au moment où tu t’apprêtes à rentrer dans l’ascenseur pour y descendre. « Comment va ton épaule ? » Je ne fais même pas attention au fait que je suis en train de te tutoyer. Mais j’ai remarqué que tu ne portes pas de bandages, ce qui est une bonne chose. Et, surtout, c’était le meilleur moyen d’entrer en relation avec toi, sans paraître trop offensif. La dernière fois m’avait laissé un goût d’inachevé en bouche et j’avais eu envie de prolonger le moment, mais j’étais dans l’incapacité de le faire. Alors je devais maintenant saisir le hasard. Parce que tu hantais mon esprit depuis que l’on s’était vu à l’hôpital et que je t’ai soigné. Mais, je dois probablement me faire des idées, tu dois me trouver bien banal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 19/02/2017
☇ Messages : 349
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Tia Eztenaga
☇ Avatar : Kendrick Sampson
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 16.07.1986
☇ Statut : célibataire, son métier passe avant tout ! Il préfère être libre pour voyager sans contrainte à travers le monde et profiter des corps masculins à volonté ;).
☇ Occupation : Journaliste en free-lance
☇ Habitation : quartier Nord


RP :
Nerea (1) - Zoey-Lynn (1) - Owen(1)
-


http://www.revolutionrpg.net/t1731-damani-belleyhttp://www.revolutionrpg.net/t1767-les-liens-de-damani-journaliste-free-lance

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Ven 5 Mai - 14:31

Comme souvent depuis de nombreux mois, Damani passait au moins une soirée par semaine chez Nerea. Ils riaient ensemble, racontaient des anecdotes amusantes et finissaient souvent par boire. Ce jour ne faisait pas exception et c’était après avoir trinqué plusieurs verres que Damani, légèrement saoul, avait décidé de laisser Nerea pour rentrer chez lui. Un parcours qui ne serait pas sans embuche à cette heure de la soirée. Néanmoins, il ne perdait pas espoir, il déjà rentré chez lui à des heures encore plus tardive et plus ivre. Alors qu’il attendait simplement que les portes de l’ascenseur s’ouvrent, il eut la surprise et la joie de tomber sur un visage connu, un visage qui occupait ses pensées depuis qu’il s’était blessé pendant une de ses nombreuses manifestations.  Damani lui offrit un sourire alors qu’il le laissait sortir de l’ascenseur : « Salut, Owen ! ». Un prénom qu’il n’était pas prêt d’oublier. Cet homme l’intriguait et il avait envie de le connaitre un peu plus. Il supposait qu’à la vue des traits fatigués de son visage que ce dernier n’avait pas nécessairement envie de parler, sans doute venait-il de terminer son tour de garde. Alors, qu’il se préparait à rentrer dans l’ascenseur, ce dernier l’interpela, lui posant une question sur l’état de son épaule. Damani arrêta son mouvement et se retourna vers lui, un sourire aux lèvres : « Plutôt bien, j’ai enlevé les bandages il y a quelques jours, mais, je dois encore laisser mon épaule au repos pour une semaine ou deux… du coup, les manifestations sont toujours déconseillées. » termina-t-il en lui lançant un clin d’œil, faisant référence à sa blessure.  « Et toi ? comment tu vas ? tu as l’air crevé, beaucoup de patients ce soir encore ? » Le travail d’urgentiste n’était résolument pas aisé, Damani savait que leur rythme de travail était très soutenu, ne leur laissant pas de temps de repos.  Damani scruta plus attentivement Owen, songeant que même fatigué, il était toujours très attirant. « Tu dois avoir envie de te changer les idées ! ». Damani voudrait bien être son divertissement de la soirée, mais il imaginait que ce dernier avait d’autres plans, comme retrouver son lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 18/03/2017
☇ Messages : 189
☇ Pseudo : Squirowl.
☇ Vos DC : Absalòn Sàenz ( stefan Tisseyre).
☇ Avatar : Hugh Dancy
☇ Crédits : Lux Aeterna
☇ Âge : 40 ans (1er mars 1977 )
☇ Statut : Célibataire profitant des courbes masculines
☇ Occupation : Urgentiste.




MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Mar 16 Mai - 23:01

La solitude me paraissait tellement pesante en ce moment. C’est dans ce genre de journée, où les minutes paraissent des heures et où les problèmes s’accumulent que je maudis mon choix de rester seul. Bien sûr j’aurais pu aller me trouver une conquête pour ce soir, pour ne pas rester seul. Mais depuis quelque temps je n’en ressentais plus vraiment l’envie. Pourtant, depuis que j’avais laisser éclore mon attirance pour les hommes, car on ne m’y reprendrait pas avec les femmes. Une mauvaise expérience et je me tourne vers l’autre sexe. Je n’avais jamais caché, par le passé que je ne m’arrêtais pas à un sexe donné. Mais depuis un certain temps, je me consacre aux formes masculines qui me paraissent bien plus attrayantes. Ce soir je n’avais pas vraiment envie de sortir seul, ni même de retrouver le silence de mon appartement. Mais le destin me remet sur ton chemin, pour mon plaisir. Je parviens à sourire, encore plus quand j’entends ta voix suave prononcer mon prénom. Mon cœur rate un battement, alors que je demeure comme un idiot dans l’ascenseur, te bouchant le passage pour y entrer. Une rencontre fortuite, mais qui m’amène un peu de gaieté, même si ce n’est qu’une question de minutes. Pourtant, alors que je sors de l’ascenseur afin de t’y céder la place, je me retourne et te pose une question tout à fait banale. Mais, je voulais saisir cette opportunité de ne pas me retrouver seul. Je souris en entendant ta réponse, sincèrement heureux de voir que tu vas mieux. « Du coup, tu n’as pas pu partir à ton reportage à l’étranger ? Pas trop déçu ? » Je souris, je suis totalement épuisé et cela doit physiquement se voir. Je hausse simplement les épaules. « Journée difficile on va dire. Comme tous les jours pas trop le temps de souffler, mais y a des journées plus compliquées que d’autres, on va dire. » Je soupire alors que je ne te lâche pas du regard, tu m’intriguais franchement, et je me dis que le destin veut probablement me dire quelque chose en te mettant pour une seconde fois sur mon chemin. « Hum, on peut dire que je ne suis pas très pressé de rentrer. » je pince mes lèvres alors que je commence à prendre la direction de mon appartement, avec encore moins l’envie d’y entrer, mais je n’ai pas vraiment le cran de faire ce pas vers toi, plus par lâcheté que par excès de timidité.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 19/02/2017
☇ Messages : 349
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Tia Eztenaga
☇ Avatar : Kendrick Sampson
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 16.07.1986
☇ Statut : célibataire, son métier passe avant tout ! Il préfère être libre pour voyager sans contrainte à travers le monde et profiter des corps masculins à volonté ;).
☇ Occupation : Journaliste en free-lance
☇ Habitation : quartier Nord


RP :
Nerea (1) - Zoey-Lynn (1) - Owen(1)
-


http://www.revolutionrpg.net/t1731-damani-belleyhttp://www.revolutionrpg.net/t1767-les-liens-de-damani-journaliste-free-lance

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Ven 19 Mai - 23:54

Damani ne voulait certainement pas manquer l’opportunité de pouvoir passer un peu de temps en compagnie d’Owen. Alors, il comptait évidemment profiter de ces instants, aussi court pouvait-il être dans ce couloir. Il lui souriait, appréciant ces quelques mots qu’ils échangeaient tous les deux. Son épaule allait bien mieux, même si quelques semaines de repos lui étaient encore imposées, au risque de voir son état s’aggraver. Owen semblait soulagé de voir que son état s’était arrangé, lui posant quelques questions. « Un peu déçu, oui, mais je me suis arrangé pour le faire un peu plus tard, une fois que je serais bien guéri. Je dois partir dans un pays un peu dangereux, alors j’ai besoin de toutes mes aptitudes ! Au risque de me retrouver encore plus blessé…». Il ne pouvait pas s’échapper en escaladant un mur avec une épaule foulée.

La journée d’Owen avait été difficile, plus compliquée que d’autres fois. Damani imaginait aisément que le service n’avait pas été aisé, sans doute que certaines urgences avaient pu mal se dérouler. Le scrutant du regard, il lui confirmait qu’il avait envie de se changer les idées, n’étant pas très pressé de rentrer chez lui. Ce qu’il comprenait en partie, retrouver son appartement vide après une longue journée de travail n’était pas toujours appréciable. Ce fut alors naturellement que Damani lui demanda, posant sa main sur l’épaule d’Owen quelques secondes : « Que penses-tu d’aller boire un verre dans un bar pas trop loin ?  Je ne suis plus vraiment à un verre près ce soir… ». Owen ne pouvait pas manquer le fait qu’il soit déjà un peu ivre, ses yeux brillaient plus que d’habitudes et son regard était légèrement plus trouble. Néanmoins, cela ne l’empêchait certainement pas d’observer avec attention cet homme qu’il trouvait très charmant. Il le savait lui aussi attiré par sa personne, son regard sur son torse à l’hôpital l’avait trahi ! Cet homme le rendait en même temps très curieux et il accepterait volontiers de passer du temps en sa compagnie. « Ton appartement t’attendra encore… à moins que tu attendes l’arrivée de quelqu’un. ». Après tout, Owen était un homme très charmant, il n’aurait rien d’étonnant qu’il finisse la nuit avec de la bonne compagnie.  Damani terminait ses propos en lui lançant un clin d’œil, souhaitant le taquiner et lui offrir un peu de joie. Ce dernier avait les traits fatigués, torturés peut-être par les scènes qui avaient pu se dérouler à l’hôpital. Le travail d’urgentiste n’était certainement pas aisé ! « Si c’est pas le cas, tu n’as pas d’excuse, sauf si tu es vraiment fatigué au point de refuser une bonne bière !  ». Damani ne voulait pas lui forcer la main, mais il apprécierait la fin de cette soirée en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 18/03/2017
☇ Messages : 189
☇ Pseudo : Squirowl.
☇ Vos DC : Absalòn Sàenz ( stefan Tisseyre).
☇ Avatar : Hugh Dancy
☇ Crédits : Lux Aeterna
☇ Âge : 40 ans (1er mars 1977 )
☇ Statut : Célibataire profitant des courbes masculines
☇ Occupation : Urgentiste.




MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Dim 28 Mai - 16:18

Peut-être que je devais voir autre chose, sortir un peu plus de mon appartement. Mais l’épuisement ne m’en donnait pas le courage. Même si je trainais parfois des pieds pour retrouver mon appartement. Mais, je me renfermais surtout socialement parlant. Je vivais dans une solitude totale. J’avais eu besoin de prendre du recul sur ma vie pour ne pas sombrer dans une dépression totale. Mais j’avais fais ta rencontre aux urgences, au-delà du fait de se croiser dans le couloir qui mène à mon appartement. J’avais apprécié le peu que l’on avait parlé pendant les soins. J’en profite donc pour prendre de tes nouvelles. Tu m’annonces que tu as dû repousser ton voyage, j’en suis silencieusement soulagé. J’aurais jugé cela bien trop imprudent, et je suis intimement persuadé que j’aurais revu ta personne aux urgences. De plus de ce que tu me dis, je sens que je risque de t’y revoir probablement. « il vaut mieux prendre ses précautions alors. Ce sera dommage de finir cloué de nouveau dans un lit pour une sottise. »

Je me laisse aller à confier le fait que ma journée a été intense physiquement et surtout émotionnellement. Parfois on n’a pas d’autre choix que de s’investir un peu trop dans notre travail. On est sans cesse en contact avec des gens, et pas des machines. Nous ne pouvons pas fonctionner comme en usine où tout est paramétrer dans les moindres détails. Mais le plus dur pour les soignants était probablement de prendre de la distance et de ne pas se laisser bouffer par la culpabilité lorsqu’un échec se présente à nous. Ce n’est pas évident, loin de là, surtout pour moi qui manque toujours de faire preuve d’un peu trop d’empathie. Mais je ne peux pas rester insensible face à la détresse du patient ou de la famille de celui-ci, c’est ainsi. Tu proposes que l’on aille boire un verre ensemble, tu fais preuve de plus d’audace que moi. « Hum oui, ça peut être une bonne idée. Et tant que tu sais marcher droit, je ne suis pas trop regardant quand je ne travaille pas. » J’avais bien remarqué que tu semblais un peu plus enjoué que la normale, et que ton regard brillait un peu trop. Mais ce n’était pas mes oignons, tu fais ce que tu veux de ta vie. Après sinon tu risques de me prendre pour un rabat-joie, et ce serait dommage que tu aies une telle opinion sur moi. C’est étrange, généralement je ne m’intéressais pas à l’avis des autres, j’avais appris à vivre que pour moi, peu importe ce que l’on pense. « Il peut attendre oui, et à part mon livre rien ne m’attend ce soir. » Je souris alors que je m’apprête à te suivre. J’avais un grand besoin de me changer les idées et tu tombes à point nommé. En plus cette petite sortie improvisée me permettrait de te connaître un peu plus et d’assouvir cette curiosité que tu as éveillé en moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 19/02/2017
☇ Messages : 349
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Tia Eztenaga
☇ Avatar : Kendrick Sampson
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 16.07.1986
☇ Statut : célibataire, son métier passe avant tout ! Il préfère être libre pour voyager sans contrainte à travers le monde et profiter des corps masculins à volonté ;).
☇ Occupation : Journaliste en free-lance
☇ Habitation : quartier Nord


RP :
Nerea (1) - Zoey-Lynn (1) - Owen(1)
-


http://www.revolutionrpg.net/t1731-damani-belleyhttp://www.revolutionrpg.net/t1767-les-liens-de-damani-journaliste-free-lance

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Lun 19 Juin - 17:11

Damani avait toujours été un éternel casse-cou au grand damn de ses proches et de sa famille, n’hésitant pas à braver les dangers et l’inconnu, sans aucune crainte. Un trait de caractère qu’il n’avait jamais vraiment perdu et qui l’amenait parfois à vivre des situations très cocasses et complexes. S’il s’était retrouvé avec une épaule en écharpe, cela n’était ni la dernière ni la première fois que cela se produisait. Damani n’avait nullement peur du danger et était prêt à affronter n’importe quelle situation, dès lors qu’il s’agissait de défendre des causes. Damani avait énoncé à Owen qu’il avait dû repousser son voyage, au risque de se retrouver encore plus blessé. Owen comprenait son opinion, l’informant qu’effectivement, il valait mieux prendre des précautions, étant dommage de finir à nouveau cloué dans un lit. Des mots qu’il comprenait, ne souhaitant résolument pas finir cloué dans un lit, sans doute deviendrait-il même fou, enfermé dans une chambre pendant plusieurs jours, bien que l’idée d’un Owen infirmer était tout à fait agréable.

Damani ne voulait certainement pas laisser sa chance passer de pouvoir apprendre à connaitre cet homme qui l’intriguait. La mine fatiguée et légèrement triste de l’homme lui donnait aussi envie de le voir plus sourire. La vie d’urgentiste n’était résolument pas facile, apercevant chaque jour des situations difficiles. Il s’agissait sans aucun doute d’un métier plus difficile que le sien, même s’il lui arrivait parfois de réaliser des reportages dans des lieux très ardus. Néanmoins, en cette soirée, il souhaitait connaitre cet homme, l’intriguant et le trouvant très charmant. Ainsi, un grand sourire s’afficha sur ses lèvres lorsqu’il accepta son invitation, riant à ses mots : « Oh tu sais, j’ai une très bonne résistance à l’alcool, tu n’auras pas trop à te faire de soucis, je marche en principe toujours droit. ». Il lui était arrivé quelquefois d’être obligé de rentrer en taxis après une soirée ou de dormir chez un ami, mais cela n’intéressait sans doute pas Owen. Damani n’avait pas pour objectif de finir plus saoul ce soir, il voulait juste profiter de la présence de cet homme. Il ne dirait certainement pas non à plus, mais il ne connaissait pas encore l’avenir.  

Owen n’attendait personne ce soir, hormis un livre, une réalité qui lui plaisait. Damani trouvait cet homme tout à fait charmant et il devait avouer qu’il aurait été sans doute un peu frustré de le voir finir avec une autre personne, même s’il ne s’agissait que d’un verre. Damani voulait profiter de l’occasion qui leur était proposée, profitant tout d’abord d’une bière pour apprendre à se connaitre. Damani posa naturellement sa main sur l’épaule d’Owen et prononça simplement : « Je ferai en sorte d’être beaucoup plus intéressant qu’un simple livre. » en lui lançant un clin d’œil. Damani avait remarqué qu’Owen n’était pas insensible à sa personne et cela lui plaisait, d’autant que ce dernier était tout à fait le style de personne qui l’intéressait.

Lui offrant un sourire, il entamait le pas et appuyait sur l’interrupteur pour ouvrir les portes qui s’étaient fermées. Il y entra alors en compagnie d’Owen, et lui demanda : « Ça te dit d’aller au Pub ? Ils ont de très bonnes bières, enfin… j’imagine que tu le sais déjà. On a l’habitude d’y aller avec Nerea, peut-être qu’on s’y est déjà croisé sans le savoir. » Ce qui aurait été résolument dommage aux yeux de Damani qui avait été toujours intrigué par ce voisin, qu’il avait toujours trouvé attirant à souhait. Le jeune métis profitait d’ailleurs allégrement de la vue qu’il avait sous les yeux, l’alcool n’inhibant aucunement certaines pensées luxuriantes. La proximité de leurs corps rendait la situation d’autant plus agréable, alors que l’ascenseur descendait les étages pour les mener à destination. Il fit signe à Owen de passer en premier pour sortir de l’ascenseur, une fois arrivés, lorgnant quelques instants les fesses d’Owen, sans être vraiment discret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 18/03/2017
☇ Messages : 189
☇ Pseudo : Squirowl.
☇ Vos DC : Absalòn Sàenz ( stefan Tisseyre).
☇ Avatar : Hugh Dancy
☇ Crédits : Lux Aeterna
☇ Âge : 40 ans (1er mars 1977 )
☇ Statut : Célibataire profitant des courbes masculines
☇ Occupation : Urgentiste.




MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Sam 8 Juil - 14:50

Les casse-cou, les intrépides, j’en côtoie tous les jours. Je ne dirais pas que j’en ai l’habitude loin de là, mais je commence à penser qu’on l’est tous à un certain niveau. Moi je l’étais bien moins que beaucoup de monde. Mais côtoyer les tragédies à longueur de journée on peut dire que ça aide à se calmer. Mais j’étais peut-être parfois un peu trop prudent pour certains de mes amis. Ils disaient que je devais arrêter de toujours prendre en compte les risques. Et surtout ils se désolaient de me voir refuser le moindre engagement à cause de mon ex-femme. Peu de mes amis connaissaient mon attirance pour les hommes, qui existent depuis bien avant mon mariage mais que j’avais refoulé. Aujourd’hui, j’ai compris la leçon, et même si parfois je regarde les formes féminines, elles ne me font plus le même effet. Et puis, il faut dire que je m’investis que dans mon travail, au grand désarroi de mes amis, qui aimeraient me voir sourire un peu plus, apparemment. En tout cas ils ne se gênent pas pour me le dire. Mais parfois le travail a du bon.

La fatigue était dessinée sur mon visage. Les traits tirés par l’épuisement après cette journée de travail compliquée, je n’avais pas envie de me retrouver seul. Bien sûr ce ne sera pas la dernière journée qui se déroulera ainsi, mais je ne pourrais jamais m’y faire de voir l’horreur et la douleur se dérouler devant moi. Pourtant je partage le malheur chaque jour, mais je ne suis qu’un banal être humain, comme tout le monde, je ne peux donc pas rester insensible. Mais ce soir tu étais apparu alors que je m’apprêtais à rentrer dans le silence de mon appartement. Je bénissais silencieusement de te croiser. Je n’avais vraiment aucune envie de me retrouver seul. Je souris en acceptant ton invitation, et te faisant remarquer que tu risquais par contre ne plus marcher très droit. « Tant mieux alors, je n’ai as très envie de te porter pour t’aider à rentrer, je ne suis pas certain de parvenir à te supporter jusqu’au bout. » j’affiche un sourire taquin. J’exagère un peu, mais j’avais simplement besoin de plaisanter. Et j’étais bien intéressé de passer un peu plus de temps avec toi, en dehors de l’hôpital cette fois-ci.

Je t’avoue que personne ne m’attendait et ce depuis un certain temps maintenant. Mais j’évitais de m’en désolé, ça ne servait strictement en rien, à part à m’apitoyer sur mon sort. Bien sûr, l’absence de mon fils ne me quittait jamais, mais il ne fallait pas que je perde espoir de le revoir un jour. Pour le moment je devais encore me reconstruire, je ressentais encore les dégâts de notre séparation et surtout de son emprise sur moi. Mais là je devais chasser ses idées de ma tête et simplement profiter du moment présent. Surtout que pour une fois je ne fuyais pas devant une nouvelle rencontre. Je souris à ta phrase. « Je n’en doute pas une seule seconde. Ce n’est pas très compliquée de toute manière. » Je te lance un regard amusé, même si je ne doutais pas une seule seconde que tu susciterais mon intérêt.

Je te suis dans l’ascenseur avec un sourire coincé sur mes lèvres. Je me retrouve enfermé dans un endroit confiné avec quelqu’un qui ne me laisse pas indifférent. Tu me proposes d’aller au pub, ce qui n’est pas une mauvaise idée. Je connaissais évidemment ce pub, j’y suis passé à plusieurs reprises pour me changer les idées. Souvent seuls, j’y faisais parfios quelques rencontre qui aboutissaient rarement. « Oui ce n’est pas une mauvaise idée. » Je souris, étrangement prêt à rentrer dans un jeu que je fuyais généralement. Je te regarde à la dérobée, ne sachant pas si j’étais discret ou non. Et si ce n’est pas le cas, et bien tant pis. On était bien trop proche pour que notre bulle ne soit pas éclatée. Et ça rendait la tension sexuelle entre nous que plus palpable. Je finis par sortir de l’ascenseur avant de me retourner et de remarquer ton regard un peu plus au sud. « La vue te plaît ? » je souris avant de prendre la direction du pub en question, avec un air totalement ravi sur le visage. Quelque chose changé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 19/02/2017
☇ Messages : 349
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Tia Eztenaga
☇ Avatar : Kendrick Sampson
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 16.07.1986
☇ Statut : célibataire, son métier passe avant tout ! Il préfère être libre pour voyager sans contrainte à travers le monde et profiter des corps masculins à volonté ;).
☇ Occupation : Journaliste en free-lance
☇ Habitation : quartier Nord


RP :
Nerea (1) - Zoey-Lynn (1) - Owen(1)
-


http://www.revolutionrpg.net/t1731-damani-belleyhttp://www.revolutionrpg.net/t1767-les-liens-de-damani-journaliste-free-lance

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Sam 22 Juil - 18:29

Damani n’avait bien qu’une envie en ce jour, celle de profiter pleinement de la présence d’Owen, à présent qu’il avait l’opportunité de passer du temps avec lui. Il ne comptait pas se faire voler la vedette par un livre, il essaierait de capter l’attention d’Owen une grande partie de la nuit. Si bien qu’il ne pouvait qu’être heureux d’entendre Owen lui assurer qu’il serait bien plus intéressant que son livre. Damanj en était ravi, comptant bien le lui prouver, espérant réussir à susciter son intérêt. Partager un verre en sa compagnie lui semblait être une formidable opportunité, même si son comportement laissait effectivement comprendre qu’il avait déjà bu quelques verres. Ses yeux verts brillaient plus que d’habitude, l’alcool coulant déjà dans ses veines. Enfermé dans cet ascenseur, il lui avait proposé naturellement de boire un verre au pub, lieu qu’il fréquentait régulièrement depuis que Nerea faisait partie de sa vie. La destination plaisait à Owen à son plus grand plaisir, n’ayant pas trouvé mieux comme lieu pour débuter cette soirée en sa compagnie : « Tant mieux ! Il n’y a pas mieux comme endroit pour finir la soirée ! » . A de nombreuses reprises, Damani avait passé de longue nuit dans ce pub, à boire et à profiter de la soirée pour rencontrer de nouvelles personnes et parfois, amants. Damani n’avait qu’un seul principe de vie : profiter autant qu’il le pouvait des plaisirs, n’ayant pas prévu de se mettre en couple, aimant bien trop la liberté. Il préférait découvrir et apprendre à connaitre de nouvelles personnes, qui réussissait à l’intéresser, comme pouvait le faire Owen en cet instant. Il l’intriguait personnellement et souhaitait apprendre à le connaitre et profiter peut-être de son corps. Il savait que cet homme n’était pas tout à fait insensible à son corps et cela lui convenait parfaitement, désirant connaitre les formes qu’il avait le libre plaisir d’observer. D’ailleurs, l’alcool le rendant encore moins discret que d’habitude, Owen le remarqua. L’alcool ralentissant certaines de ses actions, il n’aurait même pas eu le temps de feindre qu’il regardait ailleurs. Les mots d’Owen le firent sourire, sachant en vue de ses réactions et de son comportement que la vue de son corps lui plaisait à lui aussi. Spontané, Damani répondit simplement : « plutôt, oui ! Le contraire serait étonnant. Et la mienne ? » dans une voix enjôleuse, lançant un clin d’œil à Owen. La nature n’avait nullement délaissé Owen, il le trouvait tout à fait charmant et à son goût. L’urgentiste semblait tout aussi ravi que lui en cet instant, ce qui l’emmenait à continuer à croire qu’il avait de l’intérêt pour lui.  Une pensée qui éveillait d’autant plus ses sens, la chaleur de son corps augmentant progressivement. Damani avait envie de cet homme et de laisser ses lèvres embrasser cette chair.

Ils ne mirent que quelques minutes à franchir les portes du pub, se mêlant à la foule et au bruit sourd des voix et de la musique. Damani chercha des yeux une table libre et il réussit in extremis à identifier une table non loin d’eux, avant que d’autres personnes ne réagissent. Il entraina alors Owen avec lui et s’installa en face de lui, lui offrant un délicat sourire. « Je suis ravi d’être là, je pensais pas pouvoir discuter avec toi plus de deux minutes dans les couloirs de l’immeuble ! Et je dois avouer que tu m’intrigues.  J’ai envie de te connaitre et de savoir qui est l’homme derrière l’urgentiste qui m’a sauvé.  » lâcha-t-il en lui lançant un clin d’œil.  A la fin de ses mots, un des serveurs habituels et connaissances le salua : « Hé Dam’ ! T’es fâché avec Nerea ? Bière comme d’hab ?  ». Damani sourit « Hey ! Bière pour moi, toujours. Non, je sors juste de chez Nerea, je l’ai laissé après qu’on est fini les bières en réserve. J’étais sensé… rentré ! Mais, un petit arrêt a été programmé en… route.  ». « Je vois !  ».  Damani laissa commander Owen avant de le voir disparaitre.  Damani porta à nouveau son regard sur Owen, l’observant avec attention : «Alors, quels sont tes passions, hormis partager un verre avec tes patients ? Ce qui est tout de même un très bon point.» lança-t-il en faisant un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 18/03/2017
☇ Messages : 189
☇ Pseudo : Squirowl.
☇ Vos DC : Absalòn Sàenz ( stefan Tisseyre).
☇ Avatar : Hugh Dancy
☇ Crédits : Lux Aeterna
☇ Âge : 40 ans (1er mars 1977 )
☇ Statut : Célibataire profitant des courbes masculines
☇ Occupation : Urgentiste.




MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Sam 5 Aoû - 19:30

Cette rencontre inopinée était très agréable. J’avais bien l’intention de ne pas perdre une miette de ce moment. tu m’avais intrigué les fois où je t’avais croisé dans le couloir alors que tu rendais visite à ton amie, et tu avais attisé cette curiosité quand je t’ai soigné aux urgences. Maintenant il ne tenait qu’à nous de continuer ou non. Il n’en fallait pas peu pour parvenir à me captiver, et le fait de découvrir qui tu es est indéniablement un sujet de curiosité pour moi. L’idée de terminer une journée merdique par partager un verre avec toi me semblait un remède tout à fait efficace contre la morosité. Pourtant je ne te connaissais pas plus que cela, mais ta compagnie était franchement très agréable, et surtout mes yeux appréciait la vue. Je ne m’en étais d’ailleurs pas caché à l’hôpital, tu l’avais rapidement remarqué ce qui m’avait fait monté le rouge aux joues. Je ne peux pas dire que je suis novice en matière de relation gay, mais je n’étais pas ouvertement un dragueur. Je prenais ce qui passait tout simplement. Je fuyais l’engagement depuis ma séparation, vacciné par les femmes. Oh, je n’avais pas de penchant particulier pour un genre, je tombais amoureux d’hommes ou de femmes. Je n’avais pas honte de ça, pour moi c’était tout à fait naturel. Je te souris alors que tu évoques le fait qu’il n’y a pas mieux comme endroit. « Je sais. » J’y fréquente régulièrement le bar, mais plutôt assez tôt ou en rentrant de service de nuit pour me dégoter un bon café, la fainéantise de le faire après une nuit de travail. Donc il était peu probable que l’on s’y croise un jour par pur hasard. L’ascenseur était un lieu confiné, où il était compliqué de faire abstraction de l’attirance que je ressentais, pourtant je ne montra rien de mon trouble, gardant mes yeux rivés sur la paroi de l’ascenseur. Mais c’est quand je me retourne pour te lancer une parole que je remarque ton regard qui dévore un endroit peu décent. J’en souris, nullement offusqué. Je lève simplement les yeux en face, tu essayais de me prendre à mon propre jeu. Ca ne marchait pas vraiment, mais je me sentais flatté du compliment, il y avait bien longtemps que je n’avais pas apprécié un compliment sur mon physique, et c’était encore plus agréable venant de toi. Je hausse un sourcil en scrutant ta silhouette musclée. « La tienne ? Hum.. Joker. » Je te lance un sourire taquin avant de prendre la sortie. J’avais bien l’intention de m’amuser un peu, et de te faire languir quelque peu. Il ne faut pas croire que ce sera aussi simple. Même si je sais que je vais craquer, il m’est déjà difficile de me retenir.

On parvient enfin dans ce fameux pub où l’ambiance est plutôt animée. C’est bondé et tu m’attrapes pour nous diriger vers la seule table de libre. Je tente de cacher mon trouble quand je sens le contact de ta peau tout contre la mienne. Je te laisse m’entrainer avant de m’installer en face de toi. Je laisse mon regard descendre sur ton corps sans me cacher. J’appréciais la vue alors autant en profiter. Je souris à tes mots, secouant la tête, amusé. « Sauver est un bien grand mot quand même. Mais je suis ravi également, J’ai envie de te connaître, tu es bien mystérieux. » Je souris alors qu’un serveur débarque pour prendre notre commande. Je prends également une bière avant de laisser partir le serveur qui semblait te connaître. On reprend le fil de notre conversation. « Mes passions ? Oh, je n’ai pas vraiment le temps d’en avoir avec mon travail. Et c’es déjà une grande passion de soigner les autres. Et je ne bois normalement jamais de verre avec mes patients, c’est un peu contre la déontologie. » Je souris en me mordant la lèvre inférieure, tu me fais vraiment faire n’importe quoi. « Mais sinon j’adore lire, et je suis un grand buveur de thé. Et toi ? » Je hausse un sourcil alors que nos consommations arrivent devant nous. Je tends mon verre pour trinquer avec toi. « À notre rencontre. » Je prends une gorgée de bière, mais à cause de la promiscuité du lieu et la foule, je suis bousculé ce qui me fait recraché ma gorgée dont je t’éclabousse par mégarde.  Je finis par arrêter de tousser avant de remarquer ta tête. « Je suis désolé. Faut que l’on nettoie tout ça. » J’attrape une serviette avant de tendre le bras pour éponger les éclaboussures. « On devrait aller passer un coup d’eau sur ton haut avant que tu n’empeste la bière, ce serait dommage. » Je t’entraîne aux toilettes et prend de quoi essuyer ton haut. J’y mets toute mon application, et surtout je garde les yeux rivés sur ce que je fais. La tension et la température grimpe à un degré vertigineux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 19/02/2017
☇ Messages : 349
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Tia Eztenaga
☇ Avatar : Kendrick Sampson
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 16.07.1986
☇ Statut : célibataire, son métier passe avant tout ! Il préfère être libre pour voyager sans contrainte à travers le monde et profiter des corps masculins à volonté ;).
☇ Occupation : Journaliste en free-lance
☇ Habitation : quartier Nord


RP :
Nerea (1) - Zoey-Lynn (1) - Owen(1)
-


http://www.revolutionrpg.net/t1731-damani-belleyhttp://www.revolutionrpg.net/t1767-les-liens-de-damani-journaliste-free-lance

MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   Ven 18 Aoû - 20:05

Assis en face de lui, sur l’une des rares tables libres du bar, Damani observait avec attention l’homme qui se trouvait sous ses yeux. Cela ne faisait que quelques semaines qu’il avait pu avoir l’opportunité de discuter avec lui et cette rencontre l’avait rendu curieux. Cet homme l’intéressait physiquement, mais aussi intellectuellement, alors il devait avouer qu’il voulait profiter de ces instants autant que possible. Ses mots avaient amusé Owen à son plus grand plaisir, lui avouant alors qu’il était tout aussi ravi de le rencontrer, ayant envie de le connaitre, le jugeant mystérieux. Des mots qui le firent sourire avant que son ami vienne les interrompre pour commander leurs consommations. Aussitôt parti, Owen lui indiquait qu’il n’avait pas spécialement le temps d’avoir des passions dans sa vie, hormis le travail. Soigner les gens était déjà prenant et passionnant. D’ailleurs il ne buvait normalement jamais avec ses patients, cela étant contre la déontologie. Damani sourit et lui répondit : « Le problème est qu’en tant qu’urgentiste, l’ensemble des habitants de Vancouver sont potentiellement des patients. Si tu suivais le code de déontologie, tu ne pourrais pas faire grand-chose… même ne pas accepter un verre avec un inconnu. Ce qui serait vraiment dommage ! Tu ne pourrais pas profiter de ma compagnie ce soir… » lança-t-il dans un clin d’œil. « Oui, soigner doit être une grande passion qui prend beaucoup de temps ! et c’est une passion plus que respectable. ». Owen lui présentait une partie de ses passions, qu’ils avaient presque en commun : « Je suis un grand amateur de livres aussi, j’aime beaucoup les livres d’histoires, sociopolitiques et polars. Mon appartement en est rempli, même si l’espace commence à manquer. Je suis plutôt un grand buveur de café, sans, mes articles n’auraient pas vu le jour. »

Leur boisson arrivant, le jeune homme l’attrapa et trinqua avec lui. Néanmoins, à peine avait-il commencé à boire qu’une des personnes du bar bouscula Owen et Damani réussit à recevoir sa gorgée en plein tee-shirt blanc. Damani rit doucement, trouvant la scène amusante alors qu’Owen attrapait déjà une serviette pour éponger les éclaboussures. Quelques secondes plus tard, ils se retrouvaient tous les deux dans les toilettes, Owen appliquant avec soin la serviette pour nettoyer. Damani sourit face à cette situation, et se rapprocha du robinet pour mouiller son tee-shirt et passer du savon dessus, alors qu’Owen continuait à nettoyer. Alors qu’il termina sa tâche, laissant alors son tee-shirt légèrement transparent, Damani prononça simplement : « Si tu voulais me déshabiller, il fallait le dire de suite. » dit-il en attrapant sa main pour la déposer sur son torse à travers son tee-shirt. Voir Owen intimidé était résolument amusant à ses yeux, le trouvant plus attirant encore : « Alors, la vue te plait mieux là ? ». Souriant, il rapprocha son visage de celui d’Owen, laissant leurs lèvres à quelques centimètres alors qu’il le fixait du regard. « J’espère que oui, parce que je rêve de faire ça depuis que je t’ai croisé. ». Il termina ses mots tout en venant embrasser Owen, goûter ses lèvres qui le tentaient bien trop depuis de longues semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le hasard fait bien les choses. (Damani #2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» [RP] Le hasard fait bien les choses...
» Le hasard fait bien les choses ! [Ludmila Parker]
» Le hasard fait bien les choses,. ( PV Shord , Mission de rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: DANS LES RUES DE VANCOUVER ! :: Quartier Ouest :: Résidences-
Sauter vers: