AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 25/04/2017
☇ Messages : 36
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Damani Belley, journaliste free-lance & Rory Hammond, cadreur (caméraman)
☇ Avatar : Salvatore Vita
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 18/10/1986
☇ Statut : Amoureux et marié à Ceallagh Ahearn depuis trois ans, père d'une petite fille, Isleen, de deux ans bientôt. Leur petit bonheur !
☇ Occupation : Restaurateur d'oeuvres d'art au Musée de Vancouver
☇ Habitation : Downtown


☇ RPs + Liens : RP :
Ceallagh(1)
Dwayne (1)
Ismael (1)

http://www.revolutionrpg.net/t2473-dc-magnus-ahearn-l-amour-est-un-combat#37823http://www.revolutionrpg.net/t2501-magnus-ahearn-il-est-plus-facile-de-restaurer-une-oeuvre-d-art-que-de-reconstruire-une-relation-d-amour

MessageSujet: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Ven 28 Avr - 0:10

Magnus observait avec douceur la petite Eileen qui jouait dans sa chambre, parlant à une de ses nombreuses peluches comme s’il s’agissait d’un de ses amis. Elle n’arrivait pas encore à formuler des phrases entières, mais elle se faisait parfaitement comprendre, au plus grand plaisir de Magnus qui la voyait grandit parfois un peu trop vite. Il préférait l’observer que songer à tous ses questionnements à propos de l’absence de Ceallagh à la commémoration. Il avait souhaité être à ses côtés pour cet évènement, qu’il imaginait très morose, mais il n’avait pu que constater son absence. Son cœur n’avait pu que se serrer lorsque plusieurs personnes l’avaient informé qu’ils l’avaient vu avec Dwayne, avant qu’ils disparaissent tous les deux. Sa jalousie voulait lui faire croire qu’il pouvait le tromper avec ce dernier, mais sa conscience lui dictait le contraire. Il savait qu’il ne pouvait pas comprendre toutes les douleurs de Ceallagh vis-à-vis de son expérience en Syrie, au contraire de Dwayne qui pouvait le soutenir, mais cela le frustrait d’une certaine manière. Il avait parfois l’impression d’être impuissant, malgré toute sa bonne volonté et son orgueil ne pouvait qu’en pâtir. Il voulait être là pour lui, le soutenir, mais sur ce point -là, il était presque impuissant. Magnus soupira une énième fois avant de se relever, attrapant l’assiette dans laquelle Eileen avait goûté pour la laver.

Lorsqu’il entendit la porte de l’appartement s’ouvrir quelques minutes plus tard, il sentit son cœur s’accélérer. Il se tourna, déposant l’assiette lavé et vit la silhouette de son mari. Il lui offrit un léger sourire avant de se rapprocher de lui, le prenant un instant dans ses bras, laissant l’une de ses mains caresser les traits de son visage : « Ca va un peu mieux ?  T’aérer la tête t’as fait du bien ? Désolé, je n’avais pas pensé que peut-être tu avais besoin de solitude… ». Magnus s’inquiétait de l’état de Ceallagh, il savait que cette journée avait dû être rude et il voulait savoir s’il allait mieux. Même si au travers de cette question, il venait indirectement lui demander s’il avait été seul ou non.

Tenue de Magnus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 06/02/2017
☇ Messages : 101
☇ Pseudo : mary
☇ Vos DC : kaleb hamilton, felipe suarez, erwin freidrich
☇ Avatar : Andre Hamann
☇ Âge : 30 ans
☇ Statut : marié à un homme exceptionnel, père d'une petite Isleen âgée d'un an, mais amoureux d'un autre homme. mari infidèle en fin de compte, bien que je désire donner une chance à ma famille.
☇ Occupation : militaire des forces spéciales, mais en convalescence à la suite d'un accident sur le terrain, en début 2015


☇ RPs + Liens :
dwayne (1) - (fini)
dwayne (2) - (fini)
dwayne (3) - (fini)
dwayne (4) - (en cours)
magnus - (en cours)



MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Ven 28 Avr - 20:21

lorsque les souvenirs remontent.


“Toute douleur qui ne détache pas est de la douleur perdue.”
    CEALLNUS
Les heures défilent sans que j’en prenne conscience tandis qu’un bien-être bienfaisant enivre ma poitrine. Mon état de fébrilité a été si conséquent, que je n’ai pas pu résister à l’appel de ce sentiment qui inonde ma poitrine à cet instant. Il m’est difficile d’exprimer clairement ce que je ressens aux côtés de cet homme, qui me fait oublier toute raison et toute douleur le temps d’une étreinte que je regretterai lorsque la réalité frappera mon âme. Ce qui est le cas lorsque je reçois ton SMS. La lecture de tes mots détruit toute sensation de sérénité de ma poitrine. Ce sentiment précieux se retrouve remplacé par une émotion plus vicieuse qui comprime inexorablement ma poitrine : la culpabilité. Même si j’étais sur le point de prendre congés de Dwayne, ce message trouble mon être. Je ne me fais d’illusion sur l’inquiétude et les questions que mon silence a engendré dans ton esprit, tout comme avoir cet effet les réponses évasives que je te donne. Sur le chemin, je me grille un ou deux cigarettes en me demandant ce que je vais pouvoir te répondre. Je ne pourrais pas te mentir. Je le sais. J’ai conscience que j’ai encore fais le con, mais c’est tellement complexe à gérer pour mon cœur et mon esprit. Je ne saurai pas comment l’expliquer, mais j’ai besoin de vous deux, pour des raisons diverses et variées. C’est le pas lourd et l’âme sombre que je retrouve notre appartement, rongé par ce poids qui ronge ma poitrine. Je sens mes muscles se raidir, car j’ai conscience que la soirée n’aura pas une issue particulièrement favorable à mon égard. Pas si tu te montres curieux et appuie sur un point que je ne pourrai pas nier. En conséquence, je pénètre dans notre appartement. Je retire ma veste, le corps aussi propre que lorsque je suis parti ce matin, mais avec une odeur de gel douche différent. Encore un fait, qui n’ira pas à ma faveur et ne fera qu’accroitre ton trouble. Cela me fout la rage, mais c’est comme ça, je dois accepter les conséquences de mes actes. Et encore, tu ne sais pas tout, car je pourrais résolument te perdre, ce qui ferait que rendre ma vie encore plus infernale. « Salut. » Je déclare simplement dans un faible sourire en te voyant t’approcher de moi. Tu m’étreins comme toujours, offrant ta douceur et tes prunelles bleu océan se plongent dans les miennes. Ton regard demeure captivant. C’est ce regard, la lueur de celui-ci si singulier qui m’a envouté depuis le jour de notre rencontre. Il te confère un charme non négligeable, sans parler de tous tes autres attributs et qualités. J’ai l’homme parfait à la maison, je suis un putain de chanceux dans ce malheur. « On fait aller. » Je déclare dans une voix évasive en plongeant ma main dans ma nuque. « Oui, ça m’a fait du bien pour le temps que ça a duré. Ce n’est pas le genre de choses qui s’oublient comme ça. » Je hausse les épaules, le regard tremblant. Non, ça ne s’arrête jamais. Je ne suis pas certain de pouvoir dépassé ce traumatisme. Comment le pourrais-je alors que tant de mes hommes ont perdu la vie. « Pas grave. Ne te tourmente pas avec ça. Tu voulais faire les choses bien, mais face à ça, tu ne peux rien. Je n’ai pas envie que tu rentres dans cet univers macabre. » Ma voix est qu’un murmure alors que j’inspire profondément. « Je vais me servir un verre d’eau. Tu en veux un ? » Je te questionne en m’éloignant de toi pour éviter de rester là, sans rien faire, terrifié par ces images et ces inquiétudes qui inondent ma poitrine. « Ta journée s'est bien passé ? » Je questionne, histoire de changer de sujet. Oui, je suis devenu lâche. Cette guerre, cet enfer m'a rendu ainsi et je dois l'accepter.
 
   CODES ET AVATARS BY MAY
   


             
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 25/04/2017
☇ Messages : 36
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Damani Belley, journaliste free-lance & Rory Hammond, cadreur (caméraman)
☇ Avatar : Salvatore Vita
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 18/10/1986
☇ Statut : Amoureux et marié à Ceallagh Ahearn depuis trois ans, père d'une petite fille, Isleen, de deux ans bientôt. Leur petit bonheur !
☇ Occupation : Restaurateur d'oeuvres d'art au Musée de Vancouver
☇ Habitation : Downtown


☇ RPs + Liens : RP :
Ceallagh(1)
Dwayne (1)
Ismael (1)

http://www.revolutionrpg.net/t2473-dc-magnus-ahearn-l-amour-est-un-combat#37823http://www.revolutionrpg.net/t2501-magnus-ahearn-il-est-plus-facile-de-restaurer-une-oeuvre-d-art-que-de-reconstruire-une-relation-d-amour

MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Dim 30 Avr - 17:02

Magnus savait que cette journée avait été difficile pour son amant, si bien qu’il avait voulu être à ses côtés Mais, malheureusement, cela semblait avoir été une mauvaise idée. Pas uniquement parce que Ceallagh ne souhaitait pas l’incorporer dans cette partie de vie qui l’avait ébranlé, mais surtout parce qu’il avait la surprise de découvrir qu’il avait rencontré Dwayne et qu’ils avaient passé du temps ensemble, qu’il supposait être seuls. Autant dire qu’il n’était pas vraiment ravi de le savoir, ne faisant nullement confiance à cet homme qui troublait Ceallagh. Il avait souhaité qu’ils ne se voient plus, mais cette journée les avaient fait se rencontrer et il n’était pas vraiment ravi.  Est-ce que Ceallagh voudrait lui en parler ? Il ne savait pas, mais il comptait d’une manière ou d’une autre aborder le sujet. Magnus voulait se battre pour leur couple, croyant résolument qu’ils pouvaient réussir à faire face à ses épreuves et se retrouver comme par le passé. Magnus songeait nécessairement à cela alors qu’il l’avait étreint à son arrivée.

Ceallagh n’était pas au meilleur de sa forme, surtout pas après une telle commémoration. Fuir ce évènement lui avait permis de lui faire du bien, même si la guerre était difficile à oublier. A ces mots, son regard était devenu plus fébrile et Magnus posa sa main sur le visage de son mari, caressant ses traits. Leur histoire était certainement complexe, mais l’amour qu’ils ressentaient l’un pour l’autre était toujours présent, et voir Cellagh était toujours aussi difficile.  Il jalousait certainement Dwayne pour cela, il le détestait en quelque sorte, se sentant impuissant. Ceallagh ne voulait pas qu’il rentre dans cet univers macabre et cela venait le peiner d’une certaine manière, voulant toujours être à ses côtés.  Il ne lui laissait pas le temps de répondre que déjà il disparaissait pour se servir un verre d’eau, lui en proposant un. « Je veux bien un verre d’eau. La journée s’est plutôt bien passée, on a eu le retour d’un historien et normalement, on devrait pouvoir restaurer plusieurs poteries rares du Vème siècle de la culture des Marajoara, une des plus grandes tribus de l’Amérique. Une fois restaurée, les poteries devraient repartir au Brésil. ». Magnus attrapa le verre d’eau que lui tendit Ceallagh et but une gorgée d’eau, essayant de calmer son rythme cardiaque avant d’aborder le sujet sensible. Il releva son regard et observa Ceallgh : « Je ne sais pas trop comment aborder ça, mais… tout à l’heure, quand j’étais avec Eileen à te chercher, on m’a dit qu’on t’avait vu avec Dwayne et que vous aviez disparu ensuite tous les deux. ». Son cœur battait plus fortement dans sa poitrine à cet instant, ne souhaitant pas braquer Ceallagh, mais juste connaitre la vérité. Il ne voulait pas écouter ses plus grandes craintes, mais croire en Ceallagh et en ses mots prononcés quelques mois plus tôt « C’est le hasard ou… vous étiez ensemble ? ». Il voulait connaitre la vérité et pas des mensonges, même si son cœur risquait de ne pas apprécier l’une des possibles réponses. Il ne voulait pas non plus taire ses questionnements, au risque de croire en des choses qui n'existaient pas. Peut-être que c'était uniquement sa jalousie envers cet homme qui lui faisait croire tout et n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 06/02/2017
☇ Messages : 101
☇ Pseudo : mary
☇ Vos DC : kaleb hamilton, felipe suarez, erwin freidrich
☇ Avatar : Andre Hamann
☇ Âge : 30 ans
☇ Statut : marié à un homme exceptionnel, père d'une petite Isleen âgée d'un an, mais amoureux d'un autre homme. mari infidèle en fin de compte, bien que je désire donner une chance à ma famille.
☇ Occupation : militaire des forces spéciales, mais en convalescence à la suite d'un accident sur le terrain, en début 2015


☇ RPs + Liens :
dwayne (1) - (fini)
dwayne (2) - (fini)
dwayne (3) - (fini)
dwayne (4) - (en cours)
magnus - (en cours)



MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Dim 30 Avr - 18:10

lorsque les souvenirs remontent.


“Toute douleur qui ne détache pas est de la douleur perdue.”
    CEALLNUS
Tel un lâche, je m’efforce de détourner ton intérêt pour ne pas faire face à des questions, qui déchireront ton cœur autant que le mien. Mon manque de loyauté est réel. Je ne peux pas le nier et ne le cacherait pas, si tu désires entrevoir la vérité. Ce n’est juste pas un sujet que je désire aborder à la légère. Je ne saurai même pas comment l’introduire sans avoir l’impression de te jeter une véritable bombe en plein visage. La culpabilité que j’éprouve est profonde. Elle créée un véritable poids au sein de ma poitrine. Tu sembles prendre la perche que je te tends. Tu abordes le contenu de ta journée et je t’écoute avec attention. Tu as un travail bien singulier et tu es passionné par ce que tu fais, ce que je trouve particulièrement admirable, car il faut une dextérité et une minutie, que je n’aurai jamais. « C’est une bonne nouvelle, alors. Je suis content pour vous. Elles sont très abimées ? » Je questionne en venant attraper deux verres que je remplis d’eau avant de t’en tendre un. Je bois le mien d’une traite, vient m’en servir un autre, car j’ai la sensation d’être assoiffé ou sans doute que c’est l’effet malsain du stress qui m’envahit et rend ma gorge pâteuse. Une réalité qui ne fait que s’accroitre à la suite de tes mots. Mon cœur bat fortement dans ma poitrine. L’émotion qui me traverse n’a plus rien à voir avec le bien-être éprouvé auprès de Dwayne. Mon regard vient retrouver le tien. J’y sens ton besoin de connaitre la vérité et je ne peux pas t’en priver. Pas si je désire demeurer intègre avec toi. Je me pince la lèvre en venant masser ma nuque. « On était ensemble effectivement. » Je déglutis difficilement pour trouver les bons mots. « Ce n’était pas prémédité, mais lui aussi a perdu certains de ses hommes sur le terrain. On s’est rencontré devant le mémorial. Avec cette même douleur logée dans la poitrine. » Mes bras prennent appui sur le plan de travail. « La suite ne va pas te plaire. Je suis désolé. » Il inspire profondément en venant glisser sa main sur son visage, comme pour tenter de puiser en lui le courage de poursuivre. « On est allé chez lui. J’avais juste envie de parler et oublier toute cette douleur, que lui seul peut comprendre. Je sais que ce n’est pas une excuse, mais je me suis senti plus serein. » Je n’entre pas plus dans les détails, car je ne pense pas qu’ils t’intéressent. J’inspire profondément. « Je te demande pardon. » Encore une fois. Mon désir de me concentrer à notre famille demeure réel et profond, mais je ne peux pas lutter totalement envers ce que je ressens pour Dwayne. Avec lui, je suis dans une bulle et elle me fait tellement de bien. Une liberté que tu ne peux pas m’offrir malgré toutes tes bonnes intentions et j’en suis le premier désolé. Jamais, tu ne pourras entrevoir l’enfer que j’ai vécu.
 
   CODES ET AVATARS BY MAY
   


             
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 25/04/2017
☇ Messages : 36
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Damani Belley, journaliste free-lance & Rory Hammond, cadreur (caméraman)
☇ Avatar : Salvatore Vita
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 18/10/1986
☇ Statut : Amoureux et marié à Ceallagh Ahearn depuis trois ans, père d'une petite fille, Isleen, de deux ans bientôt. Leur petit bonheur !
☇ Occupation : Restaurateur d'oeuvres d'art au Musée de Vancouver
☇ Habitation : Downtown


☇ RPs + Liens : RP :
Ceallagh(1)
Dwayne (1)
Ismael (1)

http://www.revolutionrpg.net/t2473-dc-magnus-ahearn-l-amour-est-un-combat#37823http://www.revolutionrpg.net/t2501-magnus-ahearn-il-est-plus-facile-de-restaurer-une-oeuvre-d-art-que-de-reconstruire-une-relation-d-amour

MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Lun 1 Mai - 0:35

Magnus était très fier du travail qu’il réalisait chaque jour, il était passionné par ce qu’il faisait, se plaisant à réparer les plus belles œuvres d’art avec minutie.  chaque fois qu’il réussissait l’exploit de retrouver l’apparence initiale des œuvres d’art, il se sentait particulièrement fier. Si bien qu’il lui tardait de pouvoir reconstituer ses poteries qui était l’héritage d’une grande civilisation d’Amérique, espérant remettre au goût du jour cette tribu méconnue. « Pour des poteries de 1600 ans, on peut dire qu’elles sont en très bon état, même s’il faudra sans doute encore des heures de travail pour atteindre la restauration complète.  Mais, on va être en contact avec des historiens et des techniciens brésiliens pour les finitions… ce qui nous permettrait d’avancer plus rapidement.». Même s’il était un être passionné par son métier, il devait avouer que Ceallagh l’intéressait bien plus que n’importe quelle œuvre d’art et d’autant plus cette journée. L’idée qu’il est passé une partie de la journée avec Dwayne ne lui plaisait certainement pas, d’autant plus qu’il savait à quel point il pouvait troubler Ceallagh. Il aurait aimé que les personnes qui l’avaient renseigné se soient trompées, mais son amant l’informa qu’ils avaient bien été ensemble. Ils s’étaient rencontrés devant le mémorial, leurs deux cœurs meurtris par la perte de leurs hommes sur le terrain. La suite des propos il les comprit rapidement, son cœur ne cessait de se serrer à chaque mot qu’il prononçait. Il avait voulu ne pas croire sa jalousie, mais cette dernière ne s’était pas trompée. Ceallagh l’avait rejoint dans son appartement et ils avaient à nouveau couché ensemble. Il lui avait certainement permis d’oublier quelques minutes une certaine douleur, l’emmenant à être plus serein, mais le mal était fait. Il avait franchi cette limite qu’ils s’étaient fixée quelques mois pour essayer de repartir du bon pied et oublier les erreurs du passé. Ceallagh lui demandait de le pardonner, mais Magnus ne savait pas vraiment comment se comporter. Il essaya de calmer son cœur, se sentant trahi par Ceallagh. Son regard devenait plus humide alors qu’il l’observait son amant, serrant nerveusement ses poings. « J’aurais voulu croire que je devenais paranoïaque dès qu’il s‘agissait de Dwayne…   » mais, malheureusement, il ne s’était pas trompé. Il détestait cet homme qui mettait en péril leur couple déjà très fragile. Magnus inspira doucement avant de reprendre : « Je peux comprendre qu’il arrive mieux à te cerner à propos de ce que tu as vécu là-bas… qu’il peut être un soutien que je ne suis pas. Mais… pourquoi forcément de cette manière ? » Ne pouvait-il seulement se réconforter simplement comme des amis ? L’idée de voir Dwayne avec Ceallagh le révulsait, mais il arrivait à le soutenir à propos de ces douleurs qu’il ne pouvait pas vraiment comprendre. « Notre couple est déjà si fragile…». Il avait tellement peur de le perdre ! Magnus se sentait blessé et profondément déçu, il avait vraiment cru que Dwayne pouvait faire partie du passé, n’être plus qu’un lointain souvenir et non pas une ombre qui les suivait. Magnus passa nerveusement sa main dans sa nuque, essayant de se détendre, même si la tension qui prenait part de son corps n’était pas prêt de disparaitre.  « Tu me demandes pardon ? Comment tu veux que je le fasse ? Dwayne devait faire partie du passé … ». Le ton de sa voix était devenu plus froid malgré lui, se sentant blessé. « Qu’est-ce que je dois comprendre ? Si tu tiens à moi, à nous, ce n’est pas comme ça que la situation va s’arranger.  » Magnus serra le poing d’une de ses mains, sentant la colère envahir son organisme. « Ceal', jure-moi que ça n’arrivera plus. ».  Magnus ne voulait certainement plus être l’homme trompé. Son cœur souffrait et avait trop souffert par le passé. Il ne demandait rien de plus qu’à nouveau vivre simplement avec Ceallagh. Si seulement Dwayne pouvait être éliminé de leur existence ! Magnus ne quittait pas du regard Ceallagh, voulant lire dans ses yeux la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 06/02/2017
☇ Messages : 101
☇ Pseudo : mary
☇ Vos DC : kaleb hamilton, felipe suarez, erwin freidrich
☇ Avatar : Andre Hamann
☇ Âge : 30 ans
☇ Statut : marié à un homme exceptionnel, père d'une petite Isleen âgée d'un an, mais amoureux d'un autre homme. mari infidèle en fin de compte, bien que je désire donner une chance à ma famille.
☇ Occupation : militaire des forces spéciales, mais en convalescence à la suite d'un accident sur le terrain, en début 2015


☇ RPs + Liens :
dwayne (1) - (fini)
dwayne (2) - (fini)
dwayne (3) - (fini)
dwayne (4) - (en cours)
magnus - (en cours)



MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Sam 6 Mai - 17:39

lorsque les souvenirs remontent.


“Toute douleur qui ne détache pas est de la douleur perdue.”
    CEALLNUS
Je ne peux pas concevoir de te mentir dès lors que tu apportes les choses de manière directe. Cela ne serait pas digne et rendrait mon action encore plus méprisable qu’elle ne l’a déjà. Je fais profit bas, ne cherche pas à affronter ton regard. Il est évident que je créé de nouveau une blessure conséquente au sein de ton cœur. Je m’en veux d’en être le responsable, mais il m’est si complexe d’avoir les idées claires face aux sentiments que j’ai pour toi, comme pour Dwayne. J’étais sincère quand je t’ai promis de le tenir éloigné de nos existences. Je m’y suis tenu, n’est pas pris contact avec lui depuis le mois de décembre. Seulement, il y a des évènements contre lesquels je me retrouve impuissant. Je ne parviens à aller contre cette passion qu’il provoque en moi dès lors que je le vois. C’est quelque chose que j’ai du mal à maitriser, si tu savais. Tu adoptes une posture fière et digne. Tes paroles sont emplies de frustration. Je le sais et cela ne fait qu’accroitre cette sensation désagréable qui oppresse ma poitrine. Je ne sais pas quoi te dire, n’ose pas vraiment te regarder en face. Je fais en sorte de garder la tête hors de l’eau, de demeurer digne, même dans une action si peu recommandable. « Parce que c’est comme ça qu’on est parvenu à aller mieux. » J’admets avec une gêne profonde qui me dévore les entrailles. « C’est difficile à comprendre, je le conçois. » Je murmure dans une voix éteinte en inspirant profondément. « Je sais. Cela me rend tout aussi dingue. » J’admets avec cette pointe d’agacement au creux de mon ventre. Ma nervosité est conséquente. Ta colère quant à elle éclate. Je la reçois en plein visage, sans rechigner, me contente juste de glisser ma main dans ma nuque. Elle est légitime, bien que je ne sache pas quoi te répondre. « Je ne peux pas. » Je te déclare avec sincérité en plongeant mon regard dans le tien. « Je ne peux pas te jurer quelque chose que je ne maitrise pas Magn’. » Ma voix se fait plus ferme alors que je prends appui sur le plan de travail. « J’aimerai en être capable, mais non. Je ne suis pas aussi parfait. Je peux éviter de le voir, mais s’il est devant moi, c’est plus compliqué. » Je te déclare sans faire dans la dentelle, car je pense que l’honnêteté est ce qu’il t’a plût chez moi. « La seule chose que je sais, c’est que tu es mon mari, ma famille. J’ai tout sauf envie de te perdre. » J’admets faiblement, avec une fermeté réelle. Tu es le seul homme avec qui je me vois construire ma vie. Je ne suis pas même certain d’être capable de te quitter si Dwayne me jurer de ne jamais me tromper. L’amour ne me fait pas perdre la tête pour autant. J’ai conscience que ce serait un enfer pour lui et rendrait notre relation plus complexe qu’elle ne l’ai déjà.  
 
   CODES ET AVATARS BY MAY
   


             
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 25/04/2017
☇ Messages : 36
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Damani Belley, journaliste free-lance & Rory Hammond, cadreur (caméraman)
☇ Avatar : Salvatore Vita
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 18/10/1986
☇ Statut : Amoureux et marié à Ceallagh Ahearn depuis trois ans, père d'une petite fille, Isleen, de deux ans bientôt. Leur petit bonheur !
☇ Occupation : Restaurateur d'oeuvres d'art au Musée de Vancouver
☇ Habitation : Downtown


☇ RPs + Liens : RP :
Ceallagh(1)
Dwayne (1)
Ismael (1)

http://www.revolutionrpg.net/t2473-dc-magnus-ahearn-l-amour-est-un-combat#37823http://www.revolutionrpg.net/t2501-magnus-ahearn-il-est-plus-facile-de-restaurer-une-oeuvre-d-art-que-de-reconstruire-une-relation-d-amour

MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Mar 9 Mai - 0:49

Magnus détestait cette sensation d’être totalement impuissant, de sentir son cœur se déchirait un peu plus chaque seconde. Il aurait voulu être paranoïaque, mais la vérité était là. Dwayne avait été son amant une nouvelle fois. Cette nouvelle le rendait terriblement confus, peiné et déçu.  Il savait que Dwayne était un pilier important pour Ceallagh, mais il aurait seulement souhaité que leurs relations restent platoniques, rien de plus. Seulement, cela semblait impossible, ils avaient réussi à se réconforter en couchant ensemble. Ceallagh comprenait que cela était difficile à comprendre. Des mots qui le rendaient à la fois triste et en colère. Magnus avait tellement cru pouvoir tirer un trait à Dwayne, mais ce dernier suivait Ceallagh, encore aujourd’hui. Leur relation était déjà si fragile !
Alors, Magnus laissait sa colère éclater au grand jour, ne souhaitant garder pour lui aucune de ses émotions. Ce n’était certainement pas en fuyant qu’ils pourraient recoller les morceaux de leur relation si fragile. La réponse de Ceallagh n’arrangea nullement sa colère. Alors qu’il lui demandait de lui jurer que jamais ils ne coucheraient à nouveau ensemble, ce dernier lui avouait qu’il ne pouvait pas. Plongeant dans ses yeux, il lui déclarait qu’il ne pouvait pas lui jurer quelque chose qu’il ne maitrisait pas. Il aurait aimé en être capable, mais il n’était pas aussi parfait. Il pouvait éviter de le voir, mais s’il était devant lui, les choses seraient plus compliquées. En résumé, si Dwayne s’imposait à lui, il n’était pas sûr de savoir résister. Des mots qui lui firent terriblement mal, le faisant serrer un peu plus son poing. Il détestait tant se sentir trahi de cette manière ! Ceallagh ressentait plus que de l’attirance pour cet homme et cela le rendait malade. Il avait cru que cela aurait pu disparaitre en quelques mois, mais cela semblait impossible. Néanmoins, Ceallagh essayait d’être rassurant, il ne savait qu’une chose : il était son mari, sa famille et il avait tout sauf envie de le perdre. Des mots qui eurent le mérite de toucher son cœur, même s’il se trouvait tout autant blessé.  Combien de fois encore coucheraient-ils ensemble ? L’image de Ceallagh et Magnus dans un lit était épouvantable à ses yeux, revoyant les souvenirs de son passé et de son ex petit ami. Magnus releva son regard vers Ceallagh et prononça simplement : « Moi aussi, je ne veux pas te perdre, Ceallagh. Tu es tout pour moi. Mais, à ce jeu, tu risques de me perdre.  Tu me connais bien… » Il avait été celui qui l’avait épaulé après sa séparation avec son petit ami, il le connaissait bien plus que n’importe qui et il savait que Magnus avait été marqué par cette douleur. Magnus n’était pas non plus un homme tout blanc, mais Ceallagh ressentait quelque chose de bien plus fort que de l’attirance pour Dwayne. Magnus laisse échapper un soupir : « Je déteste cette position. Vraiment. T’imaginer à nouveau avec lui me tue. Combien de fois ça se reproduira ? » Magnus passa nerveusement sa main sur son visage. « Comment peut-on avancer ? » Magnus soupira à nouveau, détournant son regard un instant alors qu’il reprenait : « J’ai pas envie de te perdre, de tout perdre, surtout pas à cause de lui… ». Voir disparaitre Ceallagh de sa vie serait bien trop terrifiant. Qu’avait donc Dwayne de plus que lui au point de mettre si à mal leur couple qui n’était certainement plus stable depuis de longs mois. Il fixa intensément Ceallagh du regard tout en prononçant : « Je t’aime Ceal’, mais, si ça se reproduit à nouveau, ça sera encore plus compliqué… pour nous. Je ne peux pas rester là et accepter cette situation, rester insensible et pardonner parce que tu me le demandes.  » Il reprit son souffle un instant avant de reprendre : « Je veux seulement que notre couple se relève de tout ça… et éliminer Dwayne de l’équation déjà complexe. Je veux juste qu’on s’aime simplement, qu’on vive une vie de famille avec Isleen. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 06/02/2017
☇ Messages : 101
☇ Pseudo : mary
☇ Vos DC : kaleb hamilton, felipe suarez, erwin freidrich
☇ Avatar : Andre Hamann
☇ Âge : 30 ans
☇ Statut : marié à un homme exceptionnel, père d'une petite Isleen âgée d'un an, mais amoureux d'un autre homme. mari infidèle en fin de compte, bien que je désire donner une chance à ma famille.
☇ Occupation : militaire des forces spéciales, mais en convalescence à la suite d'un accident sur le terrain, en début 2015


☇ RPs + Liens :
dwayne (1) - (fini)
dwayne (2) - (fini)
dwayne (3) - (fini)
dwayne (4) - (en cours)
magnus - (en cours)



MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Lun 15 Mai - 11:28

lorsque les souvenirs remontent.


“Toute douleur qui ne détache pas est de la douleur perdue.”
    CEALLNUS
« Je sais. » Je lâche dans une voix éteinte. Je sais les risques que j’encours en manquant de loyauté à ton égard. Cela fait des mois que je m’efforce de couper tout contact avec Dwayne, mais il faut croire qu’il n’est pas disposé à lâcher l’affaire. Du moins, je suis trop faible pour lui tenir tête, l’obliger à quitter ma vie. Sans doute parce que ces sentiments interdits sont encore bien présents au fond de mon cœur. Je ne peux pas lutter contre eux. Cette passion que j’avais auparavant pour toi, s’est envolée pour se donner à lui, mais cela n’enlève en rien à l’affection que je te porte. Bien au contraire, tu demeures mon homme, mon ami, celui avec qui je vois une vie de famille. Sinon, pourquoi aurais-je essayé de te retenir par le passé ? Je me mue dans le silence, laisse juste ta colère s’exprimer tout comme j’encaisse tes remarques cinglantes et amères. « Je ne sais pas. » Oui, je n’ai aucune idée de ce qu’on peut faire pour arranger les choses, pour éviter que ça se produise. Je ne cherche pas à revoir Dwayne depuis que je t’ai avoué mon aventure. J’ai arrêté de répondre à ses SMS et je t’assure que ça me coute de rompre ce lien, qui m’est devenu indispensable. « C’est bien plus complexe que cela, Magn’. » Je te déclare quand tu évoques le fait que tu ne veux pas tout perdre à cause de lui. Tu n’as pas conscience que je vis dans un mal-être profond et qu’au fond de mes tripes, je suis totalement détruit. Tu ne peux pas le comprendre. Ton métier que tu chéris ne t’as pas fait vivre un enfer, ne t’as pas imputé le décès de nombre de tes collègues. Tu ne peux pas comprendre cette déchirure que tout cela a provoqué en moi, tout comme cette sensation de vide que seul Dwayne a réussi à combler sur la base. Non, tout ça ne peut que t’échapper, être abstrait et je me sens incapable de te dire tout cela sans devoir te blesser par la même occasion. « Je comprends. Ne crois pas que cette situation m’enchante, que je me sens fier d’être aussi pitoyable que ton ex. » Je déclare avec cette amertume profonde dans la voix. Au contraire, cela me tue à petit feu. Je n’ai plus l’impression d’être le même Ceallagh qu’à cette époque. « Moi aussi, je voudrai qu’on se relève de ça. » Je déclare sans apporter de commentaire sur la partie concernant Dwayne, car je ne sais pas si l’éliminer va changer quoi que ce soit. Je ne suis pas certain qu’il y ait quoi que ce soit à faire pour lutter contre ce vide que je ressens au fond de mes tripes et qui disparait légèrement lorsque je me perds dans la luxure avec Dwayne ou toi. C’est loin d’être aussi simple que cela. Je me sens juste incroyablement perdu sur tous les points de mon existence.
 
   CODES ET AVATARS BY MAY
   


             
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 25/04/2017
☇ Messages : 36
☇ Pseudo : Sukkie
☇ Vos DC : Damani Belley, journaliste free-lance & Rory Hammond, cadreur (caméraman)
☇ Avatar : Salvatore Vita
☇ Crédits : Bidi
☇ Âge : 30 ans, 18/10/1986
☇ Statut : Amoureux et marié à Ceallagh Ahearn depuis trois ans, père d'une petite fille, Isleen, de deux ans bientôt. Leur petit bonheur !
☇ Occupation : Restaurateur d'oeuvres d'art au Musée de Vancouver
☇ Habitation : Downtown


☇ RPs + Liens : RP :
Ceallagh(1)
Dwayne (1)
Ismael (1)

http://www.revolutionrpg.net/t2473-dc-magnus-ahearn-l-amour-est-un-combat#37823http://www.revolutionrpg.net/t2501-magnus-ahearn-il-est-plus-facile-de-restaurer-une-oeuvre-d-art-que-de-reconstruire-une-relation-d-amour

MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh Lun 22 Mai - 1:51

Magnus se retrouvait à nouveau dans une situation complexe avec Ceallagh. Il n’était pas là pour juger ses actes, n’étant lui-même pas irréprochable en ce qui concerne la fidélité. Mais, ses histoires d’un soir n’avaient tout simplement aucune importance pour lui, au contraire de Dwayne qui prenait de plus en plus de place pour Ceallagh. Et cette situation l’effrayait, craignant de perdre Ceallagh et tout ce qu’ils avaient pu construire ensemble. Magnus avait déjà dû affronter une situation similaire par le passé avec son ancien petit ami et tous les deux savaient que si cela se renouvelait à nouveau dans le temps, Ceallagh risquait de le perdre. Magnus n’était pas capable de supporter la situation, mais il était incapable de se séparer de cet homme qu’il aimait du plus profond de son cœur. Aucun des deux hommes n’avait la solution pour arranger les choses, se retrouvant dans une situation très complexe. Eliminer Dwayne de leur vie n’était pas possible, d’autant plus que celui-ci aidait Ceallagh dans sa reconstruction. Il était le seul capable de comprendre ses blessures de guerre. Magnus ne connaissait qu’une partie infime de la réalité qu’ils avaient vécus tous les deux en guerre, un fait qui le rendait parfois impuissant face aux angoisses de Ceallagh, même s’il essayait de lui apporter tout son soutien. Un constat qui l’effrayait chaque jour un peu plus, même si leur relation était devenue un peu plus sereine depuis quelques mois.

Ceallagh se sentait coupable de lui faire vivre à nouveau cette situation, d’être à nouveau le petit ami trompé. Il se sentait tout aussi pitoyable que son ex, celui qui l’avait trahi au moment de leur rencontre. Magnus ne put que grimacer à ses mots, remontant son regard vers lui : « Ceal’  tu n’es pas lui… ne te compares pas à lui. Tout est différent, il n’a pas été blessé par la guerre, il n’a pas vécu un centième de ce que tu as pu vivre. Il n’a pas manqué de mourir, ni quoi que ce soit… et, il n’avait aucun remord dans chacun de ces actes ». Prononcer ses mots était vraiment difficile pour lui, il avait tellement eu peur de le perdre. L’amour qu’il ressentait pour Ceallagh était bien plus fort qu’avec son premier petit ami. Magnus laissa échapper un soupir, passant sa main dans ses cheveux. Il but une gorgée de son verre avant de reprendre : « Mais, je suis incapable de te mentir, si ça reproduit, à nouveau, je ne sais pas, je ne peux rien te promettre. Est-ce que je le supporterais ? Je n’en sais rien. T’imaginer avec lui me tue, savoir que tu pouvais être avec lui encore cet après-midi m’a rendu malade, imaginer ses mains sur ton corps…» Magnus se sentait cruellement blessé en cet instant, d’autant plus qu’il savait que Dwayne n’était pas un amant quelconque dans la vie de Ceallagh. «  Peut-être que je suis qu’un putain d’égoïste, mais je ne veux pas te partager avec lui, je veux juste être là pour toi, être le seul capable de t’aider à oublier tout cette douleur, comme le mari que je devrais être.  Sinon à quoi bon être ensemble ? ». Magnus se rapprocha de Ceallagh, posant sa main sur la mâchoire de son mari, ses yeux bleus le fixant avec intensité. Magnus aimait cet homme et il ne voulait certainement pas le perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh

Revenir en haut Aller en bas
La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence | Pv Ceallagh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» cette nuit à côté de toi, c'était comme une lueur dans les profondeurs. ҂ TALIE
» Il était une fois... Carrefour!
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» je croyais que c'était terminer...
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: DANS LES RUES DE VANCOUVER ! :: Downtown :: Résidences-
Sauter vers: