AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

wireless, flirt more – trish&moon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 18/12/2016
☇ Messages : 5
☇ Pseudo : Nari/Twen
☇ Avatar : Park Jihye
☇ Crédits : (c) to Treasure Box.
☇ Âge : 21 ans
☇ Statut : Célibataire.
☇ Occupation : étudiante en Computer Science.
☇ Habitation : downtown askip

(un)wanted



we're all numbers of Pi, a mere point in a circle, flaws in the universe's code

réfléchie + sensée + mature + conquérante + attentionnée + protectrice

*

peureuse - méprisante - froide - rancunière - compétitive - têtue


http://www.revolutionrpg.net/t804-you-and-me-together-would-be-like-a-four-alarm-fire-at-an-oil-refinery

MessageSujet: wireless, flirt more – trish&moon Ven 17 Mar - 15:24


wireless, flirt more
(you're a faraday cage and you can't pick on my mixed signals)
Trish & Moon





« Cole –

« Et elle est très compétente, donc si tu verses autant de cash c’est pour du bon boulot. Si ton problème est relié au hardware alors elle saura exactement quoi faire pour te tirer de ta merde. »

« Cole. Je –

« C’est un génie j’te dis. La meilleure de mon groupe. Et la plus belle, aussi, j’te jure qu— »

« O.K., Roméo, mon Roméo. Merci beaucoup pour l’aide, mais j’dois vraiment filer là. T’es super, salut ! »

La tonalité indiqua la fin abrupte de l’appel et Moon lâcha un long souffle exaspéré. Elle prit compte des immeubles autour d’elle, puis aperçut celui qui l’intéressait. Ce qu’il pouvait être bavard quand il s’y mettait, ce gars. Toujours aussi animé. Il était déjà 19 H passée, et elle devait vite rentrer pour bosser ses maths si elle voulait exceller en Algorithme 2 aussi bien qu’elle ne l’avait fait en Algorithme 1 – puis il y avait le projet de fin de trimestre et cette offre d’assistant d’professeur qu’elle voulait absolument décrocher. Oh, et cette grande to-do list interminable remplie de choses qu’elle n’avait toujours pas fait et qui l’attendait sur son bureau. Vraiment, si elle pouvait vite en finir avec cet ordinateur qui refuse de s’allumer, ça l’arrangerait pas mal.

De ce côté de la ville, les rues étaient vivantes. Les étudiants passaient la majorité de leur temps en ces lieux pour une raison ou pour une autre. Peut-être à cause de la bibliothèque au bout de la rue, ou les bars. Le temps n’était pas pluvieux comme l’avait-on annoncé à la télé ce matin-là ; le ciel, par contre, était nuageux et à peine eu-t-elle de s’infiltrer dans l’immeuble de Trish, (Trish Quelque-chose, le nom complet lui échappait), que le dernier rayon de soleil ne s’est dissipé. Elle s’hâta d’arriver à l’étage mentionné à l’accueil sur la liste de locataires, et n’hésita qu’une fraction de seconde avant de toquer à la porte. Elle pouffa ses joues.

Depuis un petit moment, son ordinateur s’amusait à lui jouer des tours. Aurait-il été une question de software, elle aurait très bien pu régler ça en un clin d’œil. Or le hardware n’était en aucun cas sa spécialité, et elle n’avait toujours pas eu le temps de s’y pencher niveau pratique. Alors, Moon Joon, la fille la plus fière et la plus têtue au monde, s’était résigné à demander de l’aide. A Cole. Qui, ensuite, l’envoya trouver cette ‘incroyable’ Trish qui faisait des miracles avec ses pinces, et qui était facilement considérée comme l’étudiant prodige de son groupe.

Le bruit d’une serrure qui se débloque combla le silence. Moon serra sa grippe sur la bretelle de son sac-à-dos. « Bonsoir, fit-elle en offrant sa main à la demoiselle qui lui vint tantôt en vue, je suis une amie à Cole. Il a dû vous prévenir de ma visite ? J’ai besoin d’aide avec mon... elle déglutit, PC. »
Et il n’avait pas menti – putain qu’elle était jolie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 18/12/2016
☇ Messages : 29
☇ Pseudo : minori.
☇ Vos DC : angus brannon, ryuto morita.
☇ Avatar : Zoe Kravitz
☇ Crédits : jugband blues
☇ Âge : 22 ans
☇ Statut : gros lol
☇ Occupation : étudiante en génie informatique, gymnaste, hackeuse et occasionnellement cambrioleuse.
☇ Habitation : downtown baby


she is a bitch... B - I - C - T - H



méfiante - réservée - mystérieuse - pas douée avec les sentiments - les exprime rarement

pacifiste - amicale - fun - excentrique - anarchiste - protectrice - s'attache vite

s'appelle patricia mais on l'appelle toujours trish ou pixie — adoptée, peu proche de sa famille — originaire de montréal — parle anglais et français québécois — gymnaste — grosse geek/nerd — hack pour détruire les rivaux de ses clients mais aussi pour exposer les harceleurs et prédateurs — cambriole parfois des maisons pour le fun et pour l'anarchie — fan des 70s et des 80s


http://www.revolutionrpg.net/t811-i-ain-t-saying-i-m-the-best-but-i-ain-t-the-worst-trish#11453http://www.revolutionrpg.net/t813-trish-i-am-that-bitch-and-you-ll-never-be-me#11509

MessageSujet: Re: wireless, flirt more – trish&moon Lun 20 Mar - 20:11


wireless, flirt more
(you're a faraday cage and you can't pick on my mixed signals)
Trish & Moon





Lunettes sur le nez, sourcils froncés depuis au moins une heure. Tes yeux sont rivés sur l'écran tandis que tes doigts s'acharnent sur le clavier, tentant de révéler au grand jour toutes les informations personnelles de ce harceleur qui a osé s'en prendre à une de tes amies. C'est la sonnette retentissant dans ton appartement qui t'extirpe de ta concentration intense. L'ignorant d'abord au début, espérant que quiconque en était la cause s'en irait après quelques essais, tu te retrouves forcée d'y faire attention lorsqu'elle se répète assez de fois pour être insupportable. Levant les yeux au ciel tout en grognant, tu enlèves tes lunettes et les poses sur ton bureau avant de le quitter, marchant à pas agacés vers la porte. Tu n'attendais personne, aujourd'hui, à croire qu'on ne peut vraiment pas te foutre la paix. Tu ouvres la porte d'un coup sec, ton visage arborant d'ores et déjà un air plus que blasé qui suffit souvent à faire repartir les importuns en moins de deux. Cependant tu y ajoutes rapidement un sourcil arqué, signe de ta surprise lorsque tu constates la personne devant toi. « Bonsoir, je suis une amie à Cole. Il a dû vous prévenir de ma visite ? » Tu tardes un peu à saisir la main qu'elle te tend, trop occupée à la regarder de haut en bas en mâchant vulgairement ton chewing-gum.

« Non, il a sûrement oublié. » réponds-tu avec nonchalance en serrant enfin sa main, lui adressant un sourire pour compenser l'air exaspéré que tu arborais. Personne ne t'a prévenu de rien, cela dit tu ne te plaindras pas de cette arrivée impromptue. Elle a l'air d'être agréable, pour tes yeux du moins. Tu l'écoutes évoquer son problème de PC sans la quitter du regard, tes dents venant instinctivement mordiller ta lèvre inférieure. Tes potes ont l'habitude de t'envoyer quiconque a des problèmes informatiques, ce qui ne te dérange pas car ça te fait du fric en plus. (Et surtout parce que, occasionnellement, ça te fait des rencontres du genre.) « D'accord, je vais y jeter un coup d’œil. Entrez ! » Prenant une posture plus décontractée, tu t'écartes de la porte, l'ouvrant un peu plus afin de l'inviter à l'intérieur. Tu refermes la porte derrière elle et, verrouillant ton ordinateur – on n'est jamais trop prudent, la diriges vers le salon d'un geste de la main. « Tu veux quelque chose à boire ? Du thé ? Café ? Je peux te tutoyer, d'ailleurs ? » Tu n'attends pas sa réponse pour te glisser dans ta kitchenette, mettant en marche ta machine à café pour t'aider à te remettre de ta nuit blanche. « Tu t'appelles comment, sinon ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 18/12/2016
☇ Messages : 5
☇ Pseudo : Nari/Twen
☇ Avatar : Park Jihye
☇ Crédits : (c) to Treasure Box.
☇ Âge : 21 ans
☇ Statut : Célibataire.
☇ Occupation : étudiante en Computer Science.
☇ Habitation : downtown askip

(un)wanted



we're all numbers of Pi, a mere point in a circle, flaws in the universe's code

réfléchie + sensée + mature + conquérante + attentionnée + protectrice

*

peureuse - méprisante - froide - rancunière - compétitive - têtue


http://www.revolutionrpg.net/t804-you-and-me-together-would-be-like-a-four-alarm-fire-at-an-oil-refinery

MessageSujet: Re: wireless, flirt more – trish&moon Mar 4 Avr - 17:26


wireless, flirt more
(you're a faraday cage and you can't pick on my mixed signals)
Trish & Moon





Il y avait peu de gens qui osaient regarder Moon ainsi. Comme si elle dérangeait, comme si on la jugeait. D’habitude, on le fait dans son dos, ou évite tout court ; quand on est d’une férocité pareille et armé d’une ceinture noire en Ju-Jitsu, on est moins importuné. La demoiselle qui se tenait devant elle ne cachait pas son mépris et à l’image de l’oubli de Cole (elle lui avait pourtant rappelé maintes fois à travers la semaine d’appeler Trish pour la prévenir), la Coréenne ne pouvait même pas la tenir fautive de son manque de commodité.

Puis elle sourit. Honnête ou non, le rictus était fin et bienvenu. Aux premiers abords on ne remarquait pas les étoiles étincelantes qui se confondaient dans le marron des yeux de la jeune femme, mais une fois la panoplie de ses dents révélée le tableau était complet et à vous couper le souffle. Et Moon a dû la scruter de longues, longues secondes avec une bouche entrouverte car quand elle lui a proposé de rentrer ? Elle avait presque oublié où elle se trouvait. Son problème de PC. Oui. Réparer. Elle secoua la tête, se reprit en main. « Merci, » amenda-t-elle, se faufilant dans l’appartement derrière le propriétaire. Elles se posèrent dans le salon finalement et Moon prit le temps d’admirer le décor. Tellement différent de son propre chez-elle. La réalisation vint avec une étincelle de confort – rien ne la stressait ici, même pas le regard de l’inconnu sur elle. Si ce n'était pas étrange... « Du café, si possible ? J’ai une longue nuit devant moi et, oui, ça me ferait plaisir si on pouvait se tutoyer. » Elle regarda son interlocutrice, un petit sourire facile et poli sur ses lèvres. « Moon. Je m'appelle Moon. Cole abuse, il devait te parler de moi et tout... » sa voix s’estompa et elle vint mordiller sa lèvre. « Tu es Trish, n’est-ce pas ? Je n’ai entendu de toi que de bonnes choses. »

Une fois de plus, ses yeux vinrent fixer ceux de la jeune femme mais cette fois-ci, elle dirigea son attention ailleurs avec un peu plus de subtilité. Elle se détacha de son sac-à-dos pour le reposer par terre et en tirer son PC. Elle l’alluma et attendit de prendre la permission de son hôte pour prendre une place sur le sofa. « En fait, depuis un moment j’ai remarqué que portable surchauffe, quand je l’utilise. Puis il s’éteint. J’ai rien remarqué dans le système qui pourrait m’expliquer pourquoi. Je suis étudiante en informatique, je ne suis pas terrible niveau software mais le hardware ? Vraiment pas mon truc. Mais on me dit que tu peux m'aider. » Elle offrit un autre sourire et revint scruter Trish des yeux.  Moon remarquait sa fatigue sans même essayer. « Tu préfèrerais attendre de prendre un café avant ? T’as l’air crevée... »

C’était pas comme si elle avait trente-six mille choses à faire de son côté, non non. Elle avait tout le temps de prendre un café, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: wireless, flirt more – trish&moon

Revenir en haut Aller en bas
wireless, flirt more – trish&moon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: DANS LES RUES DE VANCOUVER ! :: Quartier Sud :: Résidences-
Sauter vers: