AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 So... I think I need your help. [Willeen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 16/01/2017
☇ Messages : 11
☇ Pseudo : teacup
☇ Avatar : Sam Claflin
☇ Crédits : (c)Angie
☇ Âge : 29 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : CEO d'une grande compagnie




MessageSujet: So... I think I need your help. [Willeen]   Mer 25 Jan - 21:09


 

 
❝So... I think I need your help.❞
  Will & Isleen
Je déteste les hôpitaux. Je les détestes depuis que je suis tout petit ...et l'ironie du sort? Je suis obligé d'y aller une fois et même parfois trois fois semaine, maintenant! Au moins, le personnel est un peu plus sympa ici qu'en Angleterre, mais n'empêche. Ça reste la même science. Les même pronostics. Les même médicaments, et la même odeur nauséabonde qui règne dans l'air! Je. N'aime. Pas. Ça! De plus, autour de moi, tous le monde ou presque sont accompagnés ...et moi? Je suis seul. Le seul con, tout seul dans la salle d'attente. Je n'ai même pas apporté de livre, en plus! et je crains de mettre mes écouteurs! Si jamais ils appelaient mon nom? Non. Je dois entendre, même si je n'ai qu'une envie. Décamper rapidement.

Quand la cloche sonne et que j'entends enfin mon nom, je me lève et vais dans la pièce numéro deux. Salle de consultation froide et peu agréable où tout semble bleu et gris. Je m'assois donc sous la recommandation de la jeune infirmière et met une chemise d'hôpital qu'elle me tend gentiment. Elle fini par me poser pleins de questions auxquelles je réponds presque amèrement avant de m'excuser et dire «...Je n'aime pas les hôpitaux ...Pardonnez-moi...» puis elle rigole en disant qu'elle en a l'habitude et qu'elle ne m'en tiens pas rigueur. Heureusement! Elle me laisse ensuite seul à moi-même, encore. Le silence règne. Je regarde autour de moi, tentant de m'imaginer quel vieux médecin qui va venir faire ma consultation, aujourd'hui! Je suis rendu tout de même doué, disons! Je les connais presque tous, maintenant!

Je suis perdu dans mes pensés quand la porte s'ouvre, laissant passer une jeune femme dans un habit bleu. Elle? Mon médecin? Nah. Nah nah nah. Elle est trop jeune... Est-elle trop jeune? Je la regarde. Confus. Complètement à l'ouest. Mes sourcils sont froncés et je la sonde du regard en disant «...Vous êtes pas médecin ...Ça se peut pas!» elle a l'air limite d'une gamine qui veut ressembler à sa maman médecin! C'est impossible! On dirait presque une petite poupée! mais soudain, une quinte de toux me prend et je me penche un peu vers l'avant. Tentant de rattraper mon air qui tente de s'évader de mes poumons. Va t-elle sortir un kit de médecin d'enfant? ...J'ai bien peur que si.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: So... I think I need your help. [Willeen]   Dim 5 Fév - 2:44

Est-ce qui si mon frère n’avait pas été malade j’aurai choisi de suivre une autre voie professionnelle ? Peut-être… ou peut-être pas en fait. J’aime tellement venir en aide aux autres, qu’au final je m’imagine mal travailler ailleurs que dans la médecine, le social ou la justice. Et puis de toutes manières cette question ne se pose même pas puisque mon frère est malade malheureusement et que je suis étudiante en chirurgie depuis déjà huit petites années. Bref ce matin-là, après avoir très mal dormi, je m’étais levée en retard et après un passage rapide sous la douche, une séance habillage et maquillage express, j’avais pris une pomme dans la corbeille à fruits avant de quitter mon chez moi et me rendre à l’hôpital. Arrivée sur les lieux, je m’étais empressée de me rendre dans mon service pour récupérer le dossier de l’un de mes patients, puis que je ne sais pas pourquoi, dans l’ascenseur qui devait me mener à l’étage des consultations pour les malades atteint de cardiomyopathie, j’avais appuyé sur un autre bouton, ce qui bien évidemment m’avait emmenée dans le mauvais service. Ce n’est qu’une fois entrée dans la salle d’examen et après avoir entendu la voix d’un patient que je n’avais jamais vu auparavant, que je m’étais rendu compte de mon erreur. Décidément la journée s’annonçait longue.

Secouant la tête de gauche à droite en l’entendant me dire que j’étais trop jeune pour être médecin, j’allais lui répondre avant de prendre la direction de la sortie, quand soudain celui-ci s’était mis à s’étouffer devant mes yeux. J’avais beau ne pas me trouver dans mon service, il n’en restait pas moins que j’avais les mêmes bases que mes collègues et après avoir enclenché l’alarme, pour appeler ceux-ci, j’avais pris en charge le patient. Ben oui quoi, je n’allais pas rester là sans rien faire en attendant qu’un médecin daigne enfin pointer le bout de son nez dans cette salle, alors que le patient qui se trouvait face à moi était en train de s’étouffer. Après avoir jeté un rapide coup d’œil et compris que je me trouvais dans le service d’oncologie, j’avais été prendre un kit dans l’un tiroir, heureusement qu’ils étaient étiquetés correctement ceux-là, parce qu’il n’y avait pas une seule seconde à perdre, puis une fois après m’être occupé de lui et que la quinte de toux du jeune homme se soit enfin calmé, j’avais enfin pris la parole à son attention :


- Non je ne suis pas médecin. Et effectivement, je suis trop jeune pour l’être, mais cela n’empêche que j’ai tout de même huit années de médecine derrière moi et que si j’étais restée là sans rien faire, parce que vous me trouvez trop jeune et parce que je ne me trouve pas dans le bon service, il y a fort à parier que vous ne seriez plus là à l’heure actuelle ou en tout cas, pas en état de parler et d’entendre ce que je suis en train de vous dire…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 16/01/2017
☇ Messages : 11
☇ Pseudo : teacup
☇ Avatar : Sam Claflin
☇ Crédits : (c)Angie
☇ Âge : 29 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : CEO d'une grande compagnie




MessageSujet: Re: So... I think I need your help. [Willeen]   Mer 15 Fév - 14:02


 

 
❝So... I think I need your help.❞
  Will & Isleen
Je m'étais mit à tousser sans relâche. Mes poumons et ma gorge me faisaient si mal, à ce moment là! J'en avais même les larmes aux yeux! En relevant mon regard vers la jeune femme, je la vis sortir un kit d'un des tiroirs. Quelques instants plus tard, je respirais mieux. Elle s'était bien débrouillée, tout de même! Étourdit, je ne pus m'empêcher de m'appuyer contre le mur afin de reprendre peu à peu mes esprits pendant qu'elle parlait. Ouais, bon. Maintenant, je m'en voulais un peu d'avoir été aussi exécrable avec elle. C'est vrai, elle n'avait pas mérité mon attitude de merde. Pinçant mes lèvres, je dis alors d'une voix enrouée et faible «...Pardonnez-moi ...» avant de poser mon regard vitreux sur elle. La regardant droit dans les yeux.

Elle était jolie, tout de même. En fait, très jolie, devrais-je dire. Elle avait un de ces regards qui tue. Perçant. J'aimais bien sa couleur de yeux, aussi. Lentement, je me mis à frotter mes yeux et essuyer les quelques petites larmes qui avaient coulées quand soudain, mes étourdissements reprirent le dessus. Mon corps se pencha alors automatiquement vers l'avant et mon front vint s'appuyer sur son épaule. Conscient de la proximité, je murmurai «Votre épaule ...est confortable...» en esquissant un faible sourire, pour tenter d'apaiser l’atmosphère un peu. Je n'avais pas envie non plus qu'elle me prenne pour un grand psychopathe. J'étais seulement un pauvre leucémique avec des étourdissements. C'est tout.

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: So... I think I need your help. [Willeen]   Sam 25 Fév - 11:12

Je ne sais pas si c’était lui là-haut qui avait voulu que je me trouve au bon endroit, au bon moment, toujours est-il que si je ne m’étais pas trompée de service, je n’aurai jamais pu sauver ce jeune homme. Oh en soi, ça n’aurait alors rien changé à ma vie puisque je ne connaissais même pas son existence avant d’atterrir en oncologie par erreur. Là où j’aurai eu plus de mal, c’était si je n’avais pas réussi à stabiliser la situation du jeune homme, alors même qu’il était en train de s’étouffer et qu’aucun de ses médecins n’étaient intervenus dans les temps. Une fois l’état du patient stabilisé, ce dernier s’était excusé pour son attitude envers moi et alors même que j’allais lui répondre, voilà qu’il fut pris d’étourdissements. Le laissant alors s’appuyer contre mon épaule, je n’avais pu réprimer un sourire, avant de lui répondre enfin :

- Ca, c’est bien la première fois que l’on me le dit.

Puis, alors même qu’il avait encore sa tête posée sur mon épaule, j’avais tendu  un peu le bras, en direction de la sonnette pour appeler un médecin, avant de reprendre enfin la parole à l’attention du jeune homme, de façon ironique :

- Est-ce qu’ils sont toujours aussi rapides à intervenir dans ce service ? Ou bien alors c’est exceptionnel qu’un médecin ne réponde pas dans l’immédiat à un signal d’alarme ?

Si je mettais autant de temps qu'eux, avant d'intervenir en cardiologie, à l’heure actuelle, la plupart de nos patients ne seraient déjà plus de ce monde. Aidant ensuite le jeune homme à s’installer correctement dans son lit, j’avais été ouvrir la porte afin d’appeler à l’aide de vive voix et quand enfin une infirmière avait daigné montrer le bout de son nez, j’avais repris :

- Ah enfin ! Ravie de voir que le personnel est encore vivant dans ce service. Vous vous rendez compte que ça fait plus de dix minutes que j’appelle un médecin ici et que ce patient a failli perdre la vie à cause de votre incompétence ?! Bougez-vous et allez chercher l’un de vos supérieurs, ce patient a besoin de vous ! Tout de suite !

C’est quand même dingue ça. Je ne fais pas partie de ce service, je ne suis même pas encore médecin et c’est à moi de dire à cette infirmière ce qu’elle doit faire pour que ce patient reste en vie. Cette dernière ayant quitté la chambre rapidement pour aller trouver un médecin, j’avais par la suite repris la parole à l’attention du jeune homme :

- Vous avez de la chance que je me sois trompée de service. Je ne sais pas si vous auriez réussi à tenir le coup, si je n’avais pas été dans les parages. Ils ont l’air tellement préoccupé par l’état de santé de leurs patients dans cette aile, c’est hallucinant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 16/01/2017
☇ Messages : 11
☇ Pseudo : teacup
☇ Avatar : Sam Claflin
☇ Crédits : (c)Angie
☇ Âge : 29 ans
☇ Statut : Célibataire
☇ Occupation : CEO d'une grande compagnie




MessageSujet: Re: So... I think I need your help. [Willeen]   Mar 28 Mar - 18:44


 

 
❝So... I think I need your help.❞
  Will & Isleen
J'aurais vraiment pu mourir, sans sa présence dans l'unité. Bon. Oui, je voulais bien mourir ...mais calmement, quoi. Je n'aurais pas voulu mourir en me toussant les poumons comme ça et en manquant d'air. Nah. Mon rêve serait de faire un suicide assisté. Le genre légal, sans douleur où ils t'injecte un truc qui fait dormir ...et arrêter tout doucement ton coeur. Ouais. J'ai déjà planifié d'avoir cette option, si la chimiothérapie ne fonctionne pas ...mais une partie de moi espère toujours qu'elle fonctionnera. J'aimais la vie avant. J'adorais vivre ...Fêter... Manger avec appétit ...Embrasser ...Maintenant, je ne peux plu faire toutes ces choses et ça m'énerve énormément. Le front toujours collé contre son épaule, je l'entend se plaindre du service ici et ne peut réprimer un faible sourire.

D'une voix lente et faible, je dis alors «...Mmhmmh... C'est pourquoi je suis venu faire ma ...demande pour avoir ...une infirmière ou un médecin à la maison...» avant de relever ma tête un peu et la regarder de mes yeux vitreux. Je vois alors une infirmière franchir la porte et sursaute un peu en entendant la jeune femme se mettre à crier et lui donner des ordres. Wow. J'en hausse même les sourcils. J'suis un peu fier, disons! Pinçant mes lèvres une fois que l'infirmière est repartie en courant, je ris faiblement avant d'ajouter «Wow ...Vous ...vous êtes efficace ...» puis sourit légèrement, tout en continuant de me tenir un peu après elle. Tanguant vers l'avant quelques fois.

Je hoche oui à ses propos avant de me frotter les yeux, tout fatigué et dire «...Vous ne cherchez pas à combler des heures, par hasard ...? Je me sentirais bien avec vous, à la maison...» puis m'adosse au mur en la regardant. J'ai chaud et je su du front un peu. J'ai vraiment l'impression d'aller mal, mais quelques chose en elle me rassure beaucoup. Je n'ai plu envie d'être assisté par quelqu'un d'autre, maintenant et souhaiterais vraiment qu'elle accepte mon offre. Passant ma langue sur mes lèvres ultra gercées, j'ajoute ensuite «...Vous pourriez manger ce que vous voulez et dormir dans un grand lit queen ...Vous baigner dans ma piscine semi extérieur et intérieur et profiter du jacuzzi aussi ...» question de vendre un peu. Pourquoi pas?

 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: So... I think I need your help. [Willeen]   Jeu 15 Juin - 18:11

J’étais si perturbée par l’état de santé de mon frère, que je n’avais pas même vu, en descendant de l’ascenseur que je n’étais pas au bon étage. Ce n’est qu’après avoir remarqué que je ne me trouvais pas dans la bonne chambre, que j’allais reprendre la direction du service de cardiologie, lorsque soudain le même patient qui m’avait dit que je ne pouvais pas être médecin quelques minutes plus tôt, s’était mis à s’étouffer sous mes yeux. Ne pas paniquer ! C’est la première chose que l’on apprend quand étudie dans le milieu de la médecine. Alors certes, je ne connaissais pas le dossier du jeune homme qui se trouvait devant moi et je n’étais pas dans mon service, mais travaillant dans le monde de la médecine et étant quelqu’un d’humain, il était inconcevable que je ne quitte cette chambre pour aller chercher de l’aide, en laissant ce pauvre patient s’étouffer pendant ce temps-là. D’une ce n’était pas dans mes habitudes d’agir ainsi et de deux, bien qu’il ne soit pas dans mon service, il était absolument hors de question pour moi de le laisser s’étouffer sous mes yeux, sans rien faire, alors que je savais quoi faire pour le sauver.

Bien évidemment je m’attendais à ce qu’un médecin me fasse une réflexion quant au fait que ne faisant pas partie du personnel de cette aile de l’hôpital, je n’aurai pas dû intervenir, surtout que je ne connaissais pas le dossier de ce patient, mais ce qu’il y a de sûr c’est que si ça venait à se produire, je ne me gênerai pas une fois de plus à remettre ce médecin en place, qu’il soit plus expérimenté que moi ou non. Si je n’avais pas été là, ce patient ne serait plus là, alors qu’à la base s’il était hospitalisé c’était en partie pour guérir et non pas pour mourir à cause d’une bande d’incapables. D’ailleurs, je ne m’étais pas gênée pour le dire à l’infirmière qui avait fait irruption dans la chambre plusieurs minutes après que j’ai déclenché l’alarme. Puis une fois celle-ci parti à la recherche d’un médecin, je n’avais pas pu m’empêcher de demander au jeune homme si c’était dans leurs habitudes de mettre autant de temps avant de venir en aide aux patients, ce à quoi il m’avait répondu que c’était l’une des raisons pour laquelle il avait demandé à ce qu’un médecin ou une infirmière s’installe chez lui et le prenne en charge à son domicile.


- C’est une bonne idée. Au moins vous serez sûr d’avoir quelqu’un à votre disposition rapidement si jamais il vous arrive quelque chose.

Ce dernier me demandant par la suite si le poste m’intéresserait, ajoutant qu’il se sentirait bien en ma présence, je n’avais pas pu m’empêcher de dire :

- Qu’est-ce qui vous fait dire que vous serez bien en ma présence ? On ne se connaît même pas…

Drôle de proposition. Celle-là aussi on ne me l’avait encore jamais faite. De plus, je ne savais même pas de quoi souffrait le jeune homme. Et puis, je n’étais ni médecin, ni infirmière moi. J’étais juste une étudiante en huitième année  de chirurgie cardiaque. Me mordant doucement la lèvre inférieure, j’avais fini par reprendre après que ce dernier m’ait parlé de son chez lui et de tous les avantages que j’aurai en allant vivre chez lui :

- Vous savez, je ne suis pas une infirmière. Je suis juste une étudiante en chirurgie, je doute de pouvoir remplir les conditions que vous attendez de la personne qui prendra ce poste. Tout comme je doute que mes supérieurs et votre médecin acceptent qu’une simple étudiante s’occupe de votre santé et de votre bien-être…  

Même si j'avoue que le fait de faire des heures supplémentaires, dans ces conditions ça ne me déplairait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: So... I think I need your help. [Willeen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
So... I think I need your help. [Willeen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: DANS LES RUES DE VANCOUVER ! :: Quartier Ouest :: Hôpital-
Sauter vers: