AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Am i in trouble, sis? [Leen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/01/2017
☇ Messages : 91
☇ Pseudo : teacup
☇ Vos DC : Gabe - Killian - Milo - Dixon - William - Jude - Jess
☇ Avatar : Matthew Daddario
☇ Crédits : (c)Faust + Tumblr
☇ Âge : 29 ans






MessageSujet: Am i in trouble, sis? [Leen]   Mar 17 Jan - 14:18


   
❝Nice to see you again, little sis!❞
    Elias & Isleen
Il faisait gris, dehors. C'était un de ses matins où malheureusement, on a pas envie de se lever. Où, le simple fait de penser à sortir nous épuise. Je me sentais comme ça, mais en pire. J'avais un rendez-vous à l'hôpital à dix heures et je n'étais pas encore prêt mentalement à faire face à toute une batterie de tests tout autant épuisant les uns des autres. Couché dans mon lit, je me mis alors à soupirer bruyamment avant de me relever lentement et me traîner jusqu'à la douche. J'avais déjà faim, mais je devais rester ajun pour les prises de sang. Ce qui m'énervait car il était clair que j'allais finir par devenir étourdi, là-bas. C'était toujours ainsi, quand j'avais trop faim!

Une fois ma douche prise, je me préparai lentement dans l'espoir que j'allais pouvoir retrouver mon lit rapidement ...Même si je devais me rendre à l'évidence. Les visites médicales pouvaient durer longtemps. Surtout dans mon cas. Le minimum était trois heures, et encore! C'était trop long! Je mis lentement mes bottes, mon manteau et mon foulard. Question de n pas avoir trop froid une fois sorti, et une fois en dehors de mon appartement, verrouillai la porte en prenant bien soin d'avoir vérifié trois fois si je l'avais bien barré. Un toc que j'avais depuis déjà bien longtemps.

Marchant pour prendre mon bus, je m'arrêta net en le voyant déjà arrivé. Merde! Sans attendre, je me mis alors à courir pour le rattraper, mais celui-ci redémarra et reprit la route sans m'attendre. Énervé, je lançai alors un juron entre mes dents puis agitai ma main afin d'appeler un taxi. Heureusement que l'hôpital n'était pas très loin, au moins! Une fois dans la voiture, je repris mon souffle en lui donnant les indications. J'avais couru, donc manquait un peu d'air. Le chauffeur s'en rendit compte et me demanda «Êtes vous okay, monsieur?» et je répondis en hochant par l'affirmative «Oui oui, ça va ...» avant de tousser un peu et diriger mon regard vers l'extérieur. Voulant éviter toute conversation, le temps que je reprenne mon souffle un peu.

Heureusement, le chauffeur compris et ne dit plu rien jusqu'à l'hôpital. Je le remerciai gentiment avant de lui donner le montant suivi d'un bon pourboire, sorti en me dirigeant vers la porte d'entrée. Rendu à la salle d'attente, je fus surprit de me faire appeler aussi rapidement! En moins de cinq minutes, j'étais déjà dans la salle de consultation. Attendant sagement mon médecin. Torse nu, sous la demande de la jeune infirmière avant qu'elle ne me quitte pour rejoindre un autre patient. Il faisait froid. Comme toujours, ici. Je me mis alors à frissonner subtilement. Tentant en vains de me réchauffer en frottant mes mains entre elles. Soudain, j'entendis la porte s'ouvrir ...

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Mer 18 Jan - 13:20



❝ Am I in trouble, sis ❞


Elias & Isleen
synopsis du rp : retrouvailles entre un frère et une sœur après quelques années sans se voir. △
Après avoir fait une pause dans mes études de chirurgie cardiaque pendant moins d’une année suite à quelques évènements plutôt douloureux, j’avais finalement pris la décision de reprendre mes études, mais pas à Paris. Pas question que je ne remette les pieds dans cet hôpital et que je ne sois à nouveau sous les ordres de cette ordure, qui m’avait servi de chef, durant ma septième année de médecine. Non, j’avais repris mes études, mais à Vancouver. Dans la ville même où mon frère était venu s’installer, il y a quelques années de ça. Vous savez ce n’est pas dû au hasard si je suis venue m’installer ici et si j’avais fait des pieds et des mains pour terminer mes études dans l’hôpital dans lequel Elias était suivi. Si j’avais choisi cet hôpital, c’est tout simplement parce que je voulais lui venir en aide, afin qu’il puisse vivre le plus longtemps possible et que cette saleté de maladie cesse enfin de lui gâcher la vie. Ben oui, on ne peut pas dire qu’entre les nombreux rendez-vous, les maladies qui le mettait à plat et les voyages qu’il avait dû stopper, sa vie était des plus merveilleuses.

Ce matin-là, je m’étais préparée rapidement afin d’être à l’heure à mon travail. Ben oui pas question d’être en retard à l’hôpital et puis j’avais tellement hâte de retrouver mon frère. Je savais depuis la veille qu’Elias avait rendez-vous à l’hôpital aujourd’hui, grâce à la secrétaire qui en avait informé son médecin, devant moi. Bien évidemment en apprenant cela, je m’étais empressée d’aller à la rencontre du médecin de mon frère aîné, afin de le convaincre de me laisser m’occuper de celui-ci. Si au départ, il s’était montré hésitant, il avait fini par accepter d’accéder à ma demande en voyant à quel point j’étais motivée pour m’occuper de ce patient. Puis après avoir pris le dossier d’Elias, un sourire s’était dessiné sur ses lèvres. A cet instant-là il avait compris pourquoi je tenais tant à m’occuper du jeune homme et m’avait tendu le dossier sans plus attendre, en me faisant un clin d’œil. En tout bien tout honneur bien évidemment. Une fois le dossier en main, je m’étais par la suite empressée de l’ouvrir pour voir ce que disait ses examens et après avoir pris connaissance des dernières nouvelles, j’avais repris ma tournée des patients, impatiente d’être au lendemain.

Bref, ce jour-là, après être passée rapidement par les vestiaires, je m’étais rendu dans mon bureau pour prendre le dossier d’Elias, avant de me rendre ensuite dans la salle d’examen. Puis arrivée devant la porte de la salle, je m’étais empressée de l’ouvrir et avait esquissé un large sourire en voyant mon frère installé sur le lit de consultation. Le voyant qui frottait ses mains, comme pour se réchauffer, j’avais alors augmenté un peu le chauffage de la salle, avant de prendre la parole :

- Toujours frileux à ce que je vois ! Heureusement pour toi je suis là maintenant et j’ai augmenté le chauffage de la salle donc ça devrait aller mieux dans quelques minutes.

Oui bon d’accord, habituellement un médecin quelconque aurait décliné son identité en entrant dans la salle d’examen et n’aurait pas tutoyé son patient, mais je n’étais pas n’importe qui aux yeux de celui-ci et je savais que même sans me voir et me présenter à lui, il reconnaîtrait ma voix rapidement.
©BESIDETHECROCODILE


Dernière édition par Isleen O'Malley le Sam 4 Fév - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/01/2017
☇ Messages : 91
☇ Pseudo : teacup
☇ Vos DC : Gabe - Killian - Milo - Dixon - William - Jude - Jess
☇ Avatar : Matthew Daddario
☇ Crédits : (c)Faust + Tumblr
☇ Âge : 29 ans






MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Lun 23 Jan - 11:16


   
❝Nice to see you again, little sis!❞
    Elias & Isleen
J'étais dans cette salle depuis quelques minutes déjà et le silence qui y régnait commençait à me tuer, petit à petit. J'avais toujours détesté les hôpitaux et malheureusement, ces établissements étaient devenus une seconde maison, pour moi. Mordillant ma lèvre, je me mis à regarder autour de moi. Essayant de trouver les différence entre les hôpitaux Irlandais et Canadiens mais tout était presque pareil. Tout, sauf le personnel et l'accent, quoi. Je commençais à sentir mes paupières devenir lourdes quand soudain, la porte s'ouvrit rapidement. Faisant passer une petite tornade au cheveux brun que je reconnu immédiatement par sa voix.

Je fus heureux lorsqu'elle augmenta le chauffage. Elle savait toujours aller de l'avant sans se faire demander quoique ce soit! Seulement, cette entrée m'avait surpris assez pour que mon p'tit coeur se mette à accélérer rapidement et pour ça, je dû baisser ma tête en serrant un peu le matelas du lit de consultation entre mes doigts. Néanmoins, j'eus un faible sourire en coin en disant «Alors, tu me suis, Isleen?» avant de relever mon regard vers elle. Les joues rosées car je n'ai jamais aimé être dans cet état devant elle.

Tentant de faire comme si tout allait bien, je me relevai avant de la serrer fort dans mes bras en disant «Ça fait longtemps! Tu m'as manqué! Comment vas-tu? ... et merci pour le chauffage!» avant de reprendre place dans le lit. Parler pour éviter. Questionner pour oublier. Tel était mon dicton, face à elle. J'avais toujours l'habitude de me taper une discussion ou un interrogatoire quand je voulais éviter un sujet ou une situation. Disons que je n'aimais pas trop qu'elle soit aussi inquiète pour moi, constamment. Du coup, quand j'en avais la chance, j'essayais toujours de faire dériver les sujets et les conversations se ramenant à mon état de santé. Seulement, là, je savais qu'elle allait me rattraper rapidement. Elle était non seulement en vrai position de médecin en ce moment, mais en position de soeur aussi. Si j'évitais trop, elle allait finir par me botter les fesses, sans doute.  

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Dim 5 Fév - 2:08



❝ Am I in trouble, sis ❞


Elias & Isleen
synopsis du rp : retrouvailles entre un frère et une sœur après quelques années sans se voir. △
Je crois que depuis que j’étudie et travaille dans le monde de la médecine, je ne me suis jamais levée aussi vite et je n’ai jamais quitté aussi vite mon domicile pour me rendre sur mon lieu de travail. Peut-être m’étais-je levée de manière aussi rapide parce que je savais qu’aujourd’hui je reverrai enfin quelqu’un que je n’avais pas vu depuis longtemps. Quelqu’un de qui j’avais toujours été proche malgré la distance. Mon frère. Tous les deux nous n’avions été séparés que très peu de fois et même quand nous ne trouvions pas sur le même continent nous étions en contact tous les jours par téléphone ou via internet. Pour autant, je ne lui disais pas toujours tout et lui non plus apparemment. Il suffisait de voir son dossier pour comprendre que ce dernier m’avait caché pas mal de choses sur son état de santé. Je savais très bien qu’il était malade. Il l’avait toujours été. Seulement je n’aimais pas l’idée que l’on ne puisse rien faire pour le sauver ou du moins pour améliorer ses qualités de vie. C’est pourquoi, ce matin-là, son dossier sous un bras et les détails contenus dans celui-ci dans ma tête, je m’étais précipité en salle d’examen pour retrouver Elias. Une fois à l’intérieur, j’avais aussitôt remonté le chauffage. Qui était l’idiot qui avait coupé le chauffage dans cette pièce alors même que des patients devraient se succéder dans celle-ci au fur et à mesure de la journée. Ayant par la suite informé ce dernier que j’avais remonté le chauffage en plaisantant quant au fait qu’il avait toujours été un peu frileux, contrairement à moi, la question et l’air étonné qu’avait ce dernier m’avait fait sourire légèrement.

- Et oui ! Tu ne croyais quand même pas que j’allais laissé mon frère chéri se faire charcuter par je ne sais quel docteur et que j’allais rester loin de toi plus longtemps, quand même, si ?

Oh j’avais bien remarqué à ce moment-là qu’il n’était pas au top de sa forme et un peu embarrassé d’être dans cette tenue et dans cette situation devant moi. C’est pourquoi, après l’avoir serré dans mes bras en retour, j’avais repris la parole en souriant :

- Détends-toi ! Tu sais tu n’es pas le premier mec que je vois dans cette tenue hein !

Elias m’ayant ensuite demandé comment j’allais, après m’avoir informé du fait que je lui avais manqué, j’avais répondu un large sourire sur les lèvres :

- Ça va très bien ! Surtout maintenant que je retrouve. Et tu sais quoi ? Toi aussi tu m’as beaucoup manqué. Mais maintenant je te promets que je ne disparaîtrais plus aussi longtemps.

Oui bon deux mois ce n’était pas long pour certaines personnes, mais je peux vous en assurez en tout cas, qu’à mes yeux passer deux mois loin de mon frère ça m’avait été plus qu’insupportable à vivre et ce même si je l’avais tous les jours au téléphone ou sur Skype. Lui montrant par la suite son dossier, tout en reprenant mon sérieux, j’avais pris la parole à nouveau :

- Alors ? Comme ça rien de grave hein ? Tu comptais me cacher encore longtemps que ces dernières semaines tes cachets ne te faisaient plus autant d’effets ?
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/01/2017
☇ Messages : 91
☇ Pseudo : teacup
☇ Vos DC : Gabe - Killian - Milo - Dixon - William - Jude - Jess
☇ Avatar : Matthew Daddario
☇ Crédits : (c)Faust + Tumblr
☇ Âge : 29 ans






MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Dim 5 Fév - 14:16


 
❝Nice to see you again, little sis!❞
  Elias & Isleen
J'étais réellement heureux mais aussi, très inquiet de la retrouver. Je me disais que j'aurais préféré jamais devoir être dans une telle situation avec elle. Leen m'avait déjà vue faire des malaises devant ses yeux ...mais à l'époque, elle était trop jeune. Elle n'était pas qualifié pour faire quoique ce  soit pour m'aider, sinon me tenir la main le temps que la crise passe. Elle m'avait toujours donné le courage de passer au travers les mauvais moments de ma vie ...mais jamais m'avais donné une ordonnance médicale ou quoique ce soit de médical, vraiment. J'avais le rouge aux joues juste à penser qu'elle allait devoir m'ausculter bientôt.

J'eus un faible sourire à ses paroles avant de hocher non et dire doucement «Disons que je ne m'attendais pas à ça ...» puis rigola nerveusement avant de la regarder à nouveau «...C'est à la fois rassurant ...et terrifiant, je dirais!» d'un air semi amusé dans l'espoir de la faire rire un peu et tenter de me détendre. Ça ne paraissait peut-être pas, mais je m'étais mit à trembler depuis son arrivé ...et certes, il faisait froid dans la pièce, mais mes nerfs étaient trop tendus maintenant. Je stressais grave, intérieurement! Je savais qu'elle allait ou avait déjà vue mon dossier ...et que j'aurai tôt ou tard des explications à lui donner.

J'eus un faible rire à nouveau lorsqu'elle me dit que je n'étais pas le premier mec qu'elle voyait torse nu. Oh, elle m'avait vu plusieurs fois comme ça à la piscine ou à l'hôpital ...mais là c'était complètement différent. Elle avait une position de médecin, maintenant. C'était une histoire complètement différente! Néanmoins, elle me rassura un peu et je dis «...J'espère pas ...Tu m'as vraiment manqué, bestiole...» puis sourit en disant ce petit surnom. Surnom que je lui avais donné par affection depuis sa naissance. Ma petite bestiole à moi ...C'est comme ça que je l'appelais souvent.

Soudain, le moment fatidique arriva et je baissa la tête en l'entendant devenir sérieuse. Bon ça que je détestais ça! Soupirant avant de me frotter le visage à deux mains, je dis alors «C'est rien de grave, vraiment ...Car je suis certain que ça peut se régler avec une dose plus forte ou un changement complet de médicament...» puis rougit «Je voulais pas te stresser avec ça, Iss ...Tu étais loin et t'aurais probablement paniqué ...et tu sais comme je déteste quand tu paniques!» puis la regarda à nouveau «Je m'excuse ...mais j'espère tout de même que tu comprends mon raisonnement ...» puis mordit ma lèvre avant de sentir une bouffée de chaleur m'envahir. Je devins alors blanc comme neige et m'agrippa fermement au lit de consultation avant de fixer un point fixe au sol. Ne voulant pas lui démontrer mon malaise. Tentant de faire mon possible pour paraître le plus subtile possible.


 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Sam 25 Fév - 10:39



❝ Am I in trouble, sis ❞


Elias & Isleen
synopsis du rp : retrouvailles entre un frère et une sœur après quelques années sans se voir. △
- Ah ah, je savais que mon retour te surprendrait. C'était ce que je voulais en même temps, te surprendre.

Ce dernier m'ayant dit par la suite que c'était à la fois rassurant et terrifiant de m'avoir à ses côtés, en tant qu'étudiante en médecine, je lui avais répondu en souriant :

- Pourquoi terrifiant ? Tu as peur que je décide de te torturer ? Arrête de paniquer, je ne vais pas te manger.

L'ayant par la suite informé que je ne comptais pas repartir de sitôt, celui-ci m'avait qualifiée de bestiole avant de me dire une nouvelle fois que je lui avais vraiment manqué. Lui donnant un léger coup de poing, je lui avais alors dit en même temps :

- Arrête de m'appeler comme ça ! Tu sais bien que je n'aime pas ça.

Reprenant par la suite mon sérieux, afin d'aborder son état de santé et ses mensonges concernant son état de santé, je n'avais pas pu m'empêcher de lui faire une réflexion. Avant-même de mettre les pieds dans cet hôpital, je savais que mon frère était malade. Ce que je ne savais pas en revanche, c'est qu'il était malade à ce point et que ses médicaments n'avaient plus aucun effet tant sur sa maladie, que sur la douleur. Le connaissant je me doutais bien que s'il m'avait caché cela c'était pour ne pas m'inquiéter. Seulement voilà, il fallait qu'il comprenne que je n'étais pas en sucre et que oui je pouvais paniquer en apprenant une telle chose, mais qu'avant tout je suis étudiante en médecine et donc parée à toutes éventualités et préparée mentalement à toutes possibilités. Elias s'excusant ensuite de m'avoir caché la vérité concernant la situation dans laquelle il se trouvait, j'avais alors repris à son attention : 

- Parce que tu crois que le fait de me cacher les choses ça ne me fera pas paniquer franchement ? Elias, je bosse en médecine depuis déjà huit ans, j'ai vu des cas extrêmement grave et d'autres moins. Si tu m'avais dit pour tes médicaments, je n'aurai pas paniquer pour autant. C'est le fait de me cacher des choses qui pourrait me faire paniquer, rien d'autres. Comment tu veux qu'on arrive à te soigner correctement, si tu ne nous dit pas tout ?

Voyant ensuite son teint changer de couleur, je compris bien assez vite qu'il n'allait pas aussi bien que cela et c'est pourquoi je m'étais précipitée à ses côtés pour le faire s'allonger sur le lit d'auscultation, avant de reprendre la parole :

- Est-ce que ça t'arrive souvent d'avoir ces bouffées de chaleur et ces vertiges ? Laisse-moi prendre ta tension, d'accord.

Enfilant alors le brassard de tension autour du bras de mon frère, j'avais pris celle-ci et une fois fixée, j'avais repris la parole :

- Très bien. Alors dans un premier temps je vais demander à ce que l'on te fasse une prise de sang, puis ensuite je vais te donner un nouveau traitement. Parce qu'il est évident que l'actuel n'a plus aucun effet sur ta maladie. Au contraire, il te rend encore plus malade que tu ne l'es déjà, alors que ce n'est pas vraiment le but d'un médicament de faire ça. Et à l'avenir, Elias, je veux que tu me dises tout ! Arrête de vouloir me protéger constamment s'il te plaît.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/01/2017
☇ Messages : 91
☇ Pseudo : teacup
☇ Vos DC : Gabe - Killian - Milo - Dixon - William - Jude - Jess
☇ Avatar : Matthew Daddario
☇ Crédits : (c)Faust + Tumblr
☇ Âge : 29 ans






MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Mar 4 Avr - 11:35


 
❝Nice to see you again, little sis!❞
  Elias & Isleen
Sa présence me réconfortait, malgré tout. Malgré le fait que jamais je n'aurais souhaité la voir s'occuper de mon cas, ainsi. Je savais qu'elle avait choisie la médecine justement pour cela ...mais je n'y pouvais rien. Ça me rendait mal à l'aise de la voir s'inquiéter ...et connaître tant de choses sur ma maladie. Pour me surprendre par contre, elle avait réussie et je lui avais bien faire savoir, en plus! J'eus un faible rire ensuite et dit «Je sais que tu ne me torturerais pas ...Ce n'est pas ça, le problème, sis ...» ouais. Pour ma petite soeur, j'avais plusieurs surnoms ...mais sis c'était simplement le nom court pour sister. C'est tout. En l'entendant me demander de ne plu l'appeler bestiole, par contre, je me mordis la lèvre en hochant oui et en disant «...mais sache que je le dis par amour. Que de l'affection, dans ce petit surnom ...» et la regarda avant de lui sourire en coin. Façon réconfortante.

Par contre, lorsqu'elle se mit à me disputer un peu, je baissai la tête. Comme un gamin qui se fait gronder. Plus elle parlait, plus je pouvais sentir mon coeur se serrer et commencer à se débattre un peu. Cette conversation me stressait. Je savais bien qu'un jour nous allions l'avoir! mais ...mais je ne m'y étais jamais vraiment préparé, disons. Fermant les yeux, je sentis une première bouffée de chaleur arriver ...et une autre. Les doigts serrés très fort contre le matelas, je dis dans un faible murmure «Je m'excuse ...» avant de sentir ses bras autour de moi me coucher dans le lit. Je n'allais pas bien, et je crois que mon simple langage corporel pouvait parler de lui-même.

J'avais toujours les yeux fermés lorsque je senti le brassard se serrer sur mon bras. J'avais l'impression que je devais les garder ainsi. Que si j'ouvrais mes yeux, j'allais tomber. Chaud, froid. J'étais confus. L'écoutant parler, je hochai brièvement de la tête ensuite avant d'ajouter «Compris ...» et de tâter jusqu'à trouver sa main et la serrer un peu fort. Question de lui faire comprendre que j'avais réellement compris. Que je n'allais plu lui mentir ou lui cacher des trucs. Mordillant ma lèvre ensuite, je dis «J'ai ...un autre médecin...» puis sourit faiblement en coin «...Jamie ...Lee...» mes lèvres commencèrent à devenir subtilement bleu «...mais c'est Dr. Cox qui m'a prescrit ce ...traitement... Jamie n'était pas là ce jour là ...et ...et il ne sait pas...» puis toussa pour tenter de gagner un peu d'oxygène. J'ouvris ensuite les yeux vers Isleen et hocha non avant de lui pointer ma gorge. J'avais bien une bombonne d'oxygène chez moi en cas de problème, comme ça. Seulement, je ne la traînais pas toujours avec moi. Ce n'était qu'en cas de besoin urgent et souvent lorsque je faisais des petits malaises comme ça.




 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Jeu 15 Juin - 15:15



❝ Am I in trouble, sis ❞


Elias & Isleen
synopsis du rp : retrouvailles entre un frère et une sœur après quelques années sans se voir. △
J’en avais plus qu’assez qu’il essaie de me protéger de la sorte. Comme si j’étais encore une petite fille, qui ne pouvait pas comprendre pourquoi son grand frère n’allait pas bien par moment et qui passerait son temps à pleurer parce que sa maladie était plutôt grave. Non. Je n’étais pas ce genre de fille. Si j’avais choisi de faire des études de médecine, c’était en parti parce que je ne voulais pas que mon frère succombe à sa maladie, mais aussi et surtout pour lui montrer que j’étais capable d’encaisser n’importe quelles nouvelles, quelles soit bonnes ou mauvaises. Mon regard se posant dans le sien, j’avais fini par reprendre la parole, après qu’il m’ait dit qu’il m’ait dit qu’il savait que je ne le torturais pas :  

- Alors c’est quoi le problème ? Pourquoi est-ce que tu t’obstines à vouloir me protéger comme ça ? Tu sais, je ne suis plus une enfant. J’ai le droit de savoir quand tu ne vas pas bien et ce qui ne va pas. Je ne tiens pas à apprendre de la bouche d’un autre médecin ou de nos parents, que ton état s’est aggravé parce que tu n’as pas osé dire ce que tu ressentais à l’instant même où tu le ressentais. Et puis, j’ai encore moins envie d’être mise devant le fait accompli s’il venait à se passer quelque chose de grave, tu peux comprendre ça, non ?

Ce dernier m’ayant par la suite dit que venant de lui ce petit surnom était plutôt affectueux, j’avais secoué doucement la tête de gauche à droite avant de lui répondre, en souriant :

- Je sais, mais il n’empêche que je n’aime pas quand tu m’appelles comme ça. Il y a des tas d’autres surnoms qui m’irait bien. Bestiole, c’est moche et ça me fait penser à ces machins à huit pattes, toutes velues, qui n’ont de cesse de se ramener dans mon champ de vision quand je suis seule à la maison.

Arachnophobie, voilà de quoi moi je souffrais depuis toute petite. La moindre araignée qui se trouvait sur mon passage, qu’elle soit minuscule ou pas, me rendait complètement hystérique. Combien de fois j’avais fini debout sur ma chaise, en criant très fort pour que quelqu’un vienne me débarrasser de cette satanée bestiole, qui rampait en ma direction ? Trop de fois. Tellement, que je ne me souvenais plus combien de fois cette scène digne d’un film d’horreur ou d’un dessin animé du genre « Tom et Jerry » , avait eu lieu. Bref oublions cela ! Après avoir fait un peu la morale à mon frère, ce dernier s’était excusé et avant même que je n’ai pu ajouter quoique ce soit, j’avais remarqué que ça n’allait pas très fort. Tu parles d’une simple visite de routine… L’allongeant aussitôt sur le brancard, j’avais alors pris sa tension et l’avait par la suite informé que j’allais demandé une prise de sang pour contrôler ce qu’il y avait à contrôlé et alors même que je lui avais dit que j’allais changé son traitement, voilà qu’Elias m’avait dit qu’en temps normal, c’était un autre médecin, que celui qui l’avait ausculté la fois devant, qui s’occupait de lui.

- C’est le Docteur Lee qui s’occupe de toi habituellement ? Mais… Pourquoi son nom n’apparait pas dans ton dossier… son remplaçant a vraiment fait n’importe quoi, ce n’est pas possible ça !

Préoccupée par le fait qu’il n’y avait que peu d’information concernant sa dernière visite, ce n’est qu’en reposant mon regard sur mon frère, quelques secondes plus tard, que je m’étais aperçu que celui-ci allait de plus en plus mal. Ni d’une, ni de deux, j’avais choppé un masque à oxygène qui se trouvait dans l’un des tiroirs, l’avait branché à la machine puis je lui avais ensuite posé sur la bouche et le nez, afin que mon frère puisse reprendre de l’air. Une fois ceci fait, j’avais appuyé sur le signal d’alarme et dit à ce dernier, tout en soutenant son regard et en tentant de garder mon calme :

- Est-ce que ça va mieux ? Si oui serre moi la main deux fois.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/01/2017
☇ Messages : 91
☇ Pseudo : teacup
☇ Vos DC : Gabe - Killian - Milo - Dixon - William - Jude - Jess
☇ Avatar : Matthew Daddario
☇ Crédits : (c)Faust + Tumblr
☇ Âge : 29 ans






MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Dim 18 Juin - 16:44


   
❝Nice to see you again, little sis!❞
    Elias & Isleen
Je n'avais pas voulu l'énerver. Ni la rendre en colère contre moi. Tout ce que j'avais réellement voulu était de la protéger, tout simplement. Lui éviter de se stresser. De s'angoisser. J'avais toujours été ainsi, avec elle. J'avais toujours fait tout mon possible pour lui éviter de s'inquiéter pour moi ...mais en vains. Elle était trop déterminé à tout savoir. Tout comprendre. Tout analyser ...et ça m'avait toujours un peu agacé, à vrai dire. Mordillant ma lèvre en rougissant tout en l'écoutant parler, je compris que j'avais mal agi, par contre. Que j'aurais du lui en parler avant. Elle me fit rougir, en me parlant ainsi, par contre. Je devins mal à l'aise et une bouffée de chaleur de honte me monta au visage. Disons que j'avais toujours détesté me faire gronder ...Surtout par ma petite soeur. C'était vraiment désagréable, comme sensation.

Mordillant ma lèvre, je murmurai ensuite faiblement «Je sais, pardonne moi, okay ...? Stp... Ne m'en veut pas. J'ai été con ...mais j'avais une bonne intention ...C'est tout ...» puis lorsqu'elle me sermonna à cause du surnom, je devins fatigué. Mal. Ce n'était pas à cause d'elle car je me sentais déjà mal avant mais ...disons que ce fut un stress de plus. Un stress de trop. Je ne fis alors qu'hocher oui en regardant ailleurs avant de murmurer «Leen, stp...» D'une voix tremblante. J'avais compris. Elle pouvait cesser de s'offusquer. Plus jamais je ne l’appellerais ainsi. Jamais. À cet instant, tout ce que j'avais envie était de m'évaporer. Je sentais mon air diminuer de seconde en seconde. Mes mains devenir de plus en plus froides. Mon coeur qui s'emballait de plus en plus, me donnant des vertiges impossibles.

J'avais les yeux fermés quand je me senti balancer sur le côté. Elle venait de m'allonger et j'avais pratiquement rien vu venir. Elle avait été rapide, disons! Lorsque je la vis s'activer rapidement à prendre ma pression, quelque chose en elle me rassura immédiatement. Je savais dès lors que j'étais entre de bonnes mains. Des mains frustrées contre moi ...mais des bonnes mains malgré tout. Pour répondre à sa question, j'avais mentionné le docteur Lee, non sans cacher un faible sourire à sa simple mention. Hochant oui, je murmurai à nouveau «Dr. Cox est un imbécile et ...Il n'aime pas les hommes comme moi...» Les homosexuels, en d'autre mot. Il avait saisit immédiatement ce que j'étais et cela l'avait répugné à un tel point qu'il avait décidé de bâcler chaque fois que mon sort se retrouvait entre ses mains.

Les lèvres devenant de plus en plus bleu, je ne fus pas surprit lorsque ma soeur mit un masque sur ma bouche et mon nez avant d'allumer l'oxygène. Immédiatement, je refermai les yeux. De l'air, enfin! C'était si bon! Si bon que cela me donna un peu le tournis pendant quelques secondes, tant j'en avais manqué! Pour répondre à sa question, je hochai oui avant de serrer deux fois sa main, comme demandé. Rouvrant ensuite mon regard en le portant sur elle, je murmurai «Ça m'arrive souvent, à la maison...» Comme pour lui mentionner de ne pas trop s'inquiéter. Que c'était devenu normal maintenant, pour moi. J'ajoutai ensuite «J'ai une bonbonne ...au cas où ...» avant de prendre une grande bouffée d'air pour charger mes poumons. J'en avais trop besoin. Prenant une petite pause en refermant les yeux, je fini par chuchoter à nouveau «...Est-ce que Jamie est là ...?» Jamie ...et non Dr. Jamie Lee. J'avais été plutôt familière sans m'en rendre compte et espérait maintenant qu'elle ne remarque rien. Si il était là, il pourrait expliquer un peu à ma soeur ce qu'elle a à savoir ...



   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
membre du staff
avatar
membre du staff
Voir le profil de l'utilisateur
☇ Inscription : 08/01/2017
☇ Messages : 74
☇ Pseudo : BiBiscuit + MissPhan
☇ Vos DC : Voir le lien dans le bric-à-brac :P
☇ Avatar : Harry Shum Jr
☇ Crédits : (c)Missphan
☇ Âge : 28 ans
☇ Statut : Célibataire à la recherche du Big Love
☇ Occupation : Interne en cardiologie (1ière année) à l'hôpital, il est aussi pet-sitter et danseur à ses heures perdues.


☇ RPs + Liens : >> RP Jalias

http://www.revolutionrpg.net/t1122-playing-hard-to-get-love-that-j-j-leehttp://www.revolutionrpg.net/t3397-fantin-hepburncie-s-links#52379

MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   Jeu 29 Juin - 16:52


 O'Malley & Jamie
Am I in trouble, sis ?

 
Les yeux dans le vague, le stylo dans mes mains tapotait contre la feuille d'observation d'un patient. Je n'arrivais pas à me concentrer aujourd'hui, trop de choses en tête qui n'avaient rien à voir avec le travail. Je pensais à ma discussion avec Sybil, à sa fête d'anniversaire où elle m'avait fait un coup foireux, faisant quasiment fuir mon potentiel crush du moment. Et dieu sait que je n'en avais pas souvent...

Je saluais distraitement un collègue infirmier et reportais mon attention sur ma feuille, que je remplissais au plus vite. Je n'aimais pas donner raison aux personnes qui disaient que les médecins écrivaient mal, mais dans la précipitation, je ne faisais pas de fioritures. J'avais juste envie d'en terminer pour aujourd'hui et rentrer chez moi m'allonger avec une bière dans les mains. Typique.
Sauf que, quinze minutes avant la fin de mon service, l'alarme se mit à sonner et aucun autre interne que moi n'était disponible pour y aller. Vérifiant le tableau, je remarquais que tous les médecins compétents de cette section étaient actuellement en bloc opératoire. Je remis donc mon stylo dans ma petite poche avant et me précipitais vers la chambre indiquée.

"Que se passe-t-il ?" Dis-je rapidement à l'infirmière, sans même jeter un regard au patient. J'étais arrivé légèrement essoufflé par ma petite course dans le couloir et seulement après avoir repris ma respiration et constaté que le moniteur ne bipait plus, portais mon attention sur le patient cardiaque.
J'écarquillais des yeux en voyant mon magnifique coup d'un soir allongé là et pas vraiment en point. Je me souvenais qu'il avait dit avoir des problèmes, je l'avais même un peu aidé le soir de notre coucherie. Mais de là à le retrouver ici... On n'avait même pas discuté après l'affaire de l'anniversaire de Sybil !

"Oh..." Il ne fallait pas que je laisse échapper quoique ce soit face à l'infirmière et raclais ma gorge tout en prenant le dossier médical d'Elias, l'air très pro. Mais j'étais distrait.
AVENGEDINCHAINS
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Am i in trouble, sis? [Leen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Am i in trouble, sis? [Leen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Meï Leen (Poufsouffle)
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RÉVOLUTION :: DANS LES RUES DE VANCOUVER ! :: Quartier Ouest :: Hôpital-
Sauter vers: